Mis à jour le 23/02/2017
  • Facile
Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Introduction du cours

Que ce soit un exposé oral, une dissertation, ou encore un commentaire de texte, tout devoir
comporte un sujet précis. Vous devez traiter ce sujet, mais ce n’est pas toujours évident de
comprendre comment vous devez le faire. Par exemple, si vous devez faire un exposé sur
« L’inspiration », pas facile de savoir par où commencer, pas vrai ?

Pour bien débuter, vous allez devoir délimiter le sujet et vous poser les bonnes questions. Interroger le sujet, cela va vous permettre de :

  • Comprendre ce qui est demandé 

  • Cerner les limites du sujet pour éviter les hors-sujets 

  • Donner une analyse du sujet et de ses enjeux dans l’introduction, afin de montrer comment vous l’avez compris et sous quel angle vous allez l’aborder

Pas de panique, il existe des méthodes pour bien interroger un sujet, c’est ce que vous allez
découvrir ici !

Découvrir le sujet

Le sujet reprend rarement le titre d’un cours. Il peut prendre différentes formes : groupe de mots, phrase affirmative, question, ou encore citation.

La forme de sujet la plus courante est la phrase affirmative. Par exemple : « Savoir, c’est pouvoir. » (sujet d’oral 2014 pour admission double diplôme à HEC). Mais il arrive que l’énoncé du sujet soit plus original, comme avec une question : « Faut-il baisser le coût du travail pour créer des emplois ? » (sujet de Sciences économiques et sociales).

La première chose à faire, c’est de lire ce sujet attentivement et à plusieurs reprises, pour démarrer votre réflexion du bon pied !

Comprendre ce qui est demandé

De quoi parle le sujet ?

Une fois que vous avez lu et relu l’énoncé du sujet, la première question que vous devez vous poser, c’est :

 

De quoi ça parle ?

Pour y répondre, il faut identifier et définir les mots importants du sujet.

Prenons le sujet suivant : « Quelle croissance économique depuis le milieu du XIX° siècle ?  » (sujet de composition d’histoire 2014, épreuve d’admission au collège universitaire de Sciences Po). 

Ici, l’expression importante est croissance économique, qui signifie : la croissance de la production de biens et services ou du Produit Intérieur Brut (PIB). L’expression depuis le milieu du XIXe siècle indique également que vous allez devoir parler de l’évolution de cette croissance. Dans ce sujet, une autre notion importante est donc l’évolution, la transformation.

Enfin, si le sujet se présente sous forme d’une citation ou d’un extrait, vous devrez aussi identifier sa source et son auteur.

Qu'est ce qu'on me demande ?

Autre question à se poser face à un sujet : qu’est-ce qu’on me demande ? Selon le type d’exercice (exposé, synthèse de documents, dissertation etc.), les consignes peuvent être plus ou moins explicites.

En général, vous trouverez des indications claires dans les verbes et formes de phrase utilisés.

Voici quelques exemples d’indications qui vous mettront la puce à l’oreille :

  • Un verbe comme « expliquez » implique la nécessité d’analyser et d’illustrer un propos. 

  • Un verbe comme « discutez », ou une forme interrogative dans l’énoncé, indique un sujet de type « discussion », où il faudra critiquer le sujet et le comparer avec des points de vue complémentaires ou opposés. 

  • De même, un sujet qui commence par « peut-on » ou « doit-on » implique une obligation de remettre en question l’affirmation qui suit. Prenez le sujet suivant : « Peut-on se passer de méthode ? ». Il faudra bien sûr s’interroger sur le côté indispensable ou non d’une méthode. 

  • La présence d’un connecteur comme « et » indique qu’il y aurait un lien, une relation à étudier. Par exemple, dans le sujet « Innovation et productivité », il faudrait analyser l’influence de l’innovation sur la productivité. 

  • Si le sujet se présente comme une citation ou un simple groupe de mots, à vous de dégager les consignes implicites qui se cachent derrière : expliquez la citation / l’expression, montrez en quoi elle propose une lecture intéressante du thème.

  • Enfin, s’il est mentionné dans le sujet de faire appel à vos connaissances et à vos cours, retenez que vous devrez non pas vous limiter à la connaissance d’un seul cours, mais croiser plusieurs disciplines et utiliser vos connaissances issues de vos propres lectures et réflexions. 

Reprenons notre sujet de composition d’histoire : « Quelle croissance économique depuis le milieu du XIX° siècle ? ». Ici, les consignes sont implicites. Le pronom interrogatif quelle suggère qu’il faut expliquer une notion (la croissance) mais aussi l’analyser et la remettre en question. Donc avec ce sujet, on ne se contentera pas de décrire la croissance économique. Cela mènerait à créer un catalogue de tous les leviers de croissance dans tous les pays, ce qui n’a pas grand intérêt. Il faut plutôt tenter d’analyser dans le temps le phénomène qui nous est proposé.

Exercice n°1 : Quiz. Sélectionnez l’affirmation vraie à propos des sujets proposés.

Voilà, vous avez déchiffré l’énoncé et identifié son sujet. Une fois que vous avez bien saisi le thème et les consignes, il va falloir vous plonger dans l’analyse du sujet et du cadre qui va guider vos réflexions.

Analyser le cadre

Le cadre spatio-temporel

                

Il est important de prendre du temps pour délimiter les bornes du sujet en terme d’espace et de temps. Si vous ne vous posez pas la question de ces limites, vous risquez de faire ce qu’on appelle du « hors-sujet », c’est-à-dire de faire appel à des connaissances qui, aussi justes soient-elles, ne sont pas adaptées au sujet.

Selon les disciplines, il faut définir la période étudiée et le territoire concerné, même s’ils paraissent évidents. Par exemple, la France n’est pas que la métropole ; elle est aussi composée de ses territoires d’outre-mer. Vous trouverez ci-dessous un tableau résumant le type de bornes à définir selon les disciplines :

 

Bornes temporelles

Bornes spatiales

Sciences économiques et sociales

Oui

Utiles mais pas systématiques (important si une notion n’existe que dans un type de système économique)

Histoire

Oui

Dépend du sujet

Géographie

Dépend du sujet

Oui

Français

Oui

Le contexte d’une citation, d’un texte, d’un genre est important

Oui

moins important 
mais parfois
nécessaire

Philosophie

Non

Non

Alors ce sujet de croissance économique, il se situe où et quand ?

Les bornes temporelles : vous avez affaire à un sujet d’histoire, donc il est indispensable de définir les bornes temporelles. Ici c’est assez simple, il s’agit de « la croissance économique depuis le milieu du XIX° siècle », donc les bornes sont de 1850 à aujourd’hui.

Les bornes spatiales : la croissance économique n’est pas la même partout ! Dans ce cas, bien définir de quel territoire on parle est important. Vous vous doutez bien qu’on ne vous demande pas d’analyser la croissance économique dans les îles Galapagos ! Quoique ce serait sympa d’aller analyser ça sur le terrain... ;) La zone géographique n’étant pas précisée dans le sujet, cela suggère que vous devrez l’approcher de manière plus globale, en vous basant sur les zones qui ont été abordées dans vos cours. On va donc parler de croissance économique mondiale, et les territoires concernés sont l’ensemble des pays à économie de marché.

Exercice n°2 : Quiz

Le cadre dans sa globalité

Une autre manière efficace d’éviter le hors-sujet est de prendre le temps de réfléchir au sens global du sujet. Les mots importants que vous avez définis lors de votre première étape de lecture de l’énoncé doivent être maintenant mis en relation entre eux. Si vous vous limitez à une réflexion par morceaux, sans considérer leurs interactions, votre compréhension du sujet restera limitée. C’est comme si vous analysiez des portions d’un tableau ou d’une photographie séparément, sans vous demander ce que représente la vue d’ensemble avec tous les morceaux collés. Donc, si un sujet comprend plusieurs mots-clés, demandez-vous comment ils sont liés entre eux.

Pour comprendre le cadre du sujet, il est bien entendu nécessaire de maîtriser son cours : sans connaissances précises, il est difficile d’interroger efficacement le sujet.

Rappelez-vous, dans l’exemple « Quelle croissance économique depuis le milieu du XIX° siècle ? », nous avons identifié deux notions importantes : la croissance économique, et la notion de transformation dans le temps. Ici l’important est de ne pas se limiter à une description chronologique des phénomènes de croissance, mais de distinguer les phases majeures de croissance depuis 1850 tout en pensant à leur impact global sur la situation actuelle. Essayez de proposer un découpage temporel de la croissance économique qui vous paraît pertinent. Vous trouverez ici une proposition de découpage.

Dégager les enjeux

Pousser son questionnement

La prise de recul que vous avez entamée en analysant le cadre du sujet va maintenant vous servir pour approfondir votre questionnement du sujet. Il faut vous demander :

Pourquoi me propose-t-on ce sujet ? En quoi est-il intéressant ?

De ce questionnement découlera la problématique. Pour définir votre problématique, je vous invite à consulter la fiche Comprendre la problématique dans un sujet de dissertation.

Il ne s’agit pas de poser trop de questions, mais d’en retenir une ou deux qui va vous servir d’angle d’attaque du sujet. Par exemple, dans notre sujet « Quelle croissance économique depuis le milieu du XIX° siècle ? », on peut se demander : en quoi la croissance économique dans les 160 dernières années a bouleversé la dynamique mondiale ?

Formuler son questionnement

Interroger un sujet est LA première étape essentielle à mener au brouillon, et permet d’aboutir à une problématique, qui elle-même aboutira à un plan. Cette démarche d’interrogation structure donc tout votre travail, mais on n’en retrouvera que quelques traces explicites dans l’introduction de votre devoir. À vous de rédiger ces traces au propre :

  • Définition du cadre du sujet et de ses limites : il s’agit de présenter les termes importants du sujet, et ses bornes spatio-temporelles.

  • Présentation des enjeux : montrer que le sujet pose une question, qu’il interroge, qu’il n’est pas évident. Par exemple, si un sujet comprend deux termes, on peut montrer que leurs liens sont complexes. Comme nous l’avons vu précédemment, cette étape demande beaucoup de recul et découlera sur la présentation de la problématique, c’est-à-dire une question qui va guider l’ensemble de votre devoir. 

Et voilà, toute cette démarche d’interrogation du sujet se retrouve concentrée dans quelques lignes pleines d’esprit critique !

Voyons à quoi cela peut ressembler avec notre sujet « Quelle croissance économique depuis le milieu du XIX° siècle ? » :

Depuis le milieu du XIXème siècle, le monde entier a connu un bouleversement économique majeur, sans précédent dans l’Histoire. La croissance économique, généralement définie comme la croissance de la production de biens et services ou du Produit Intérieur Brut (PIB), a en effet transformé la société toute entière plus que jamais auparavant, et ce pendant un siècle et demi – à l‘exception de quelques interruptions. C’est ainsi qu’a été fortement accéléré le processus de mondialisation, connectant toutes les parties du globe entre elles pour produire plus et mieux. Au cours du temps, les bénéfices tant économiques que sociaux de la croissance ont amené les économistes et historiens à la considérer comme nécessaire au développement. Mais les différentes crises, marasmes et périodes dégressives invitent toujours à la penser autrement, pour trouver son mode le plus adapté à la situation et aux nouveaux enjeux. Dès lors, nous devons nous interroger sur quelles ont été les évolutions de cette croissance économique depuis le milieu du XIXème siècle ; en quoi nécessite-t-elle d’être toujours pensée autrement, sur de nouveaux modes?

Pour finaliser votre introduction, il ne vous reste à présent plus qu'à travailler sur une phrase d’accroche et sur votre plan ! Pour vous aider, n'hésitez pas à consulter la fiche Comment faire une dissertation ?...

Mais avant, entraînez-vous encore un peu sur l'interrogation du sujet !

Exercice n°3 : interrogez le sujet suivant « Pourquoi les politiques macroéconomiques des pays membres de la zone euro doivent-elles être coordonnées ? ».

Pour vous aider, n'oubliez pas de reprendre dans l'ordre les questions à se poser :

  1. De quoi parle le sujet ? (Qui, quoi ?). Définissez les termes du sujet.

  2. Qu'est ce qu'on me demande ?

  3. Quel est le cadre spatio-temporel du sujet ? (Où ? Quand ?)

  4. Pourquoi me propose-t-on ce sujet ? Poussez votre questionnement et proposez éventuellement une problématique.

Vérifiez enfin que vous avez tout compris à l'interrogation d'un sujet en consultant le corrigé-type !

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite