• 10 heures
  • Facile

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 06/02/2020

Comment réaliser votre veille ?

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Principe de la veille

La veille va vous permettre de trouver des informations sur votre marché et d'identifier où chercher un job. L'enjeu, ici, est de trouver le maximum d'informations pertinentes sans y passer trop de temps et sans se faire noyer.

Recherche

On distingue 2 méthodes de veille : pull et push.

Dans la première, c'est vous qui allez "tirer" (chercher) des informations directement sur des sujets précis, en passant par des moteurs de recherche ou en vous laissant guider par la serendipité. C'est souvent agréable mais cela peu aussi être très chronophage, et pas toujours efficace.

En méthode push, vous avez mis en place des alertes, des abonnements à des newsletters, des forums de discussion, des alertes mails sur des mots-clés, qui vont "pousser" le contenu jusqu'à vous, régulièrement. 

Bien entendu, il faut d'abord passer par la méthode pull dans un premier temps pour poser des alertes pertinentes, qui ensuite vous ramèneront du contenu qualifié. Les outils qui peuvent vous aider sont par exemple : 

  • Les alertes Google : vous identifiez les mots-clés qui vous intéressent et vous paramètrez la fréquence de vos notifications.

  • Netvibes : un agrégateur de flux RSS, qui vous permet d'avoir toutes les nouveautés de vos sites préférés au même endroit.

  • Les médias sociaux : TwitterFacebookLinkedIn et Viadeo notamment. Suivre des comptes de médias spécialisés dans votre marché et d'entreprises qui vous intéressent vous permettra de récupérer des informations pertinentes sans trop d'effort.

L'important est justement que cela ne vous demande pas trop d'effort. Si vous êtes très habitué à utiliser l'un de ces réseaux sociaux, essayez simplement d'ajouter de nouveaux comptes intéressants, ce sera plus simple que de prendre de toutes nouvelles habitudes.

Si vous n'utilisez aucun de ces outils, testez en quelques uns et optez pour celui qui vous semble le plus facile, sinon vous allez vite décrocher. 

Pensez à vous inscrire aux newsletters ou aux comptes Twitter / Facebook de médias, de blogs et de sites que vous aurez trouvés lors de vos séances de veille "pull", pour éviter de perdre ces informations précieuses. D'expérience, les marque-pages/favoris semblent une bonne idée au départ, mais on y retourne très peu ensuite.

Donc le plus important : visez bien. Choisissez uniquement des alertes très pertinentes, pour éviter de vous noyer sous la masse, et choisissez les outils qui vous demandent le moins d'effort. Ce n'est que comme ça que vous tiendrez dans la durée !

L'analyse et l'archivage

Une fois que vous avez trouvé vos informations, n'oubliez pas de les stocker ! Sinon vous allez probablement avoir beaucoup de mal à les retrouver plus tard.

Vous pouvez bien entendu les noter dans un document Word ou OpenOffice tout simple, mais vous avez d'autres alternatives. Si vous préférez une mise en forme visuelle, téléchargez XMind pour disposer vos idées sur une carte et les relier entre elles.

Si vous avez envie d'avoir accès à vos notes partout, vous pouvez utiliser Evernote par exemple, ou si vous voulez faire des listes par thématique, allez voir Wunderlist.

Enfin, si vous voulez garder vos liens, les regrouper par catégorie ou même les partager, Pearltrees est fait pour vous !

Vous trouverez d'autres conseils de veille adapté à un marché particulier, les start-ups, dans le cours d'Antoine Amiel.

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite