• 10 heures
  • Facile

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

Ce cours est en vidéo.

Vous pouvez obtenir un certificat de réussite à l'issue de ce cours.

Vous pouvez être accompagné et mentoré par un professeur particulier par visioconférence sur ce cours.

J'ai tout compris !

La conduite d'une séance collective

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

La séance collective ne ressemble pas à une séance individuelle. Elle est plus... animée. Surtout si vous avez quelques diablotins dans l'équipe ! Pas de panique, il existe des méthodes que vous allez découvrir dans ce chapitre et surtout vous allez apprendre que le groupe est un plus indéniable pour qui sait s'y prendre !  Le groupe est une force.

 

Difficultés et opportunités

L'accompagnement à la scolarité en groupe comporte d'autres contraintes mais aussi avantages qu'en séance individuelle. 

  

Les points positifs

Lors d'un accompagnement collectif, vous pourrez :

  •  Faciliter l’entraide entre les jeunes. L’apprentissage entre pairs, les interactions, l’imitation, la possibilité de se tromper en dehors du regard de l’adulte accélèrent les acquisitions.

  • Utiliser le groupe pour développer le savoir vivre ensemble.

  • Développer l’autonomie et la confiance en soi, en particulier en travaillant sur l’expression orale.

  • Développer des activités d’apprentissage par les jeux collectifs, par des projets pédagogiques.

  • Faire des ateliers à thème où les enfants iront à leur guise (coin lecture, coin écriture, coin devoir, etc.).

 

Les points de vigilance

En contrepartie, les séances collectives demandent plus de préparation et plus d’expérience dans leur conduite pour bien gérer la dynamique du groupe. Formez-vous soigneusement et, dans un premiers temps, co-animez ces séances avec un accompagnateur chevronné.

  • Quels sont les points auxquels vous devez veiller attentivement ?

  • Tout ce que nous avons dit pour les séances individuelles reste valable.

  • Les règles et le cadre doivent être rappelés car un groupe devient vite turbulent.

  • Pour la partie accompagnement aux devoirs, votre travail est celui d’un animateur qui distribue des consignes à chacun, puis se consacre aux uns et aux autres pour un simple coup de pouce. Vous aurez peu de temps à consacrer à un seul enfant. Agissez comme un « chef d’orchestre ».

  • Organisez l’espace de travail. Préférez les petits coins et les ateliers à une configuration en « salle de classe » qui rappelle trop l’école. Faites participer les enfants ou les jeunes à leur installation et au rangement des locaux. Vous pouvez choisir les thèmes de vos ateliers en fonction du groupe et du lieu. Par exemple : 

          L’atelier lecture qui est un coin calme
          L’atelier méthodologie, j’organise ma semaine
          Ateliers jeux et découvertes
          Le coin des devoirs
          Etc.

  • Sachez circuler et tout voir pour intervenir là où c’est nécessaire en n’oubliant personne.

  • Adoptez la posture de l’influence dite « indirecte » (approuver, encourager, poser des questions ouvertes, accepter les remarques, les idées et les sentiments des étudiants), plutôt qu’une posture d’influence « directe » (autorité, ordres, directives, longs exposés) (Cf. Ned A. Flanders )

  • La mise sur pied de projets éducatifs ou culturels vous permettra de travailler en équipe et de vous intégrer dans le fonctionnement de votre structure.

  • Cet accompagnement aura lieu dans les locaux de l’association. C’est une bonne occasion d’inviter les parents et de tisser des liens avec eux.

Maintenant que nous avons parcouru les difficultés et opportunités d'une séance collective, voici une grille de synthèse, que je vous propose de parcourir.

    

La grille synthèse

Les plus de l’accompagnement collectifs

Les limites de l’accompagnement collectif

La dynamique du groupe et la possibilité de mettre les enfants ou les jeunes en binômes en favorisant l’entraide mutuelle.

Votre temps doit se répartir entre plusieurs enfants et vous serez peut-être frustrés de ne pas pouvoir aller au fond des choses avec ceux qui en ont le plus besoin.

La possibilité de déployer des activités ludiques, artistiques, déclamatoires et d’éviter de refaire une deuxième fois l’école le soir.

La surchauffe et le désordre peuvent faire basculer la séance dans l’indiscipline ou le défoulement incontrôlé.

La possibilité de jouer de l’ergonomie du lieu en faisant des petits coins à thème (coin lecture, coin auto apprentissage avec du matériel, coin répétition de la leçon en binôme, etc.)

L’art de l’animation de groupe suppose un niveau de formation avancé et nous vous conseillons de suivre plusieurs séances avec un accompagnateur expérimenté avant de vous lancer. Puis, restez supervisé pendant un moment avant de fonctionner en toute autonomie.

Il est possible de co-animer ces séances et donc d’avoir une palette de compétences et de comportements plus vaste à offrir aux enfants ou aux jeunes.

Mal maîtrisée, une séance d’accompagnement à la scolarité collective peut tourner au centre de loisir et ne pas atteindre son but. Le OPS collectif est plus complexe à définir et à conduire.

  

Développez la confiance en soi par l'expression orale 

La capacité à s’exprimer à l’oral dans la classe, dans la vie professionnelle ou tout simplement dans la vie, est essentielle, mais elle demande de l’entraînement. Avec un groupe, il est facile de travailler son expression orale et les idées ne manquent pas !

  • Les activités théâtrales, comme une petite saynète constituée de moments d’école où l’on prendra du recul par le rire et où l’on mémorisera autrement. 

  • Les groupes de parole et les débats (en utilisant ou pas un bâton de parole).

  • Jeux du tribunal où chacun doit défendre un point de vue différent du sien.

  • Jeu du reporter où on fait une enquête avec la caméra du téléphone.

  • Textes écrits par les enfants puis lus… en français ou dans d’autres langues.

  • Expression libre avec une méthode inspirée du  « Photo Langage ».

  • Le jeu des masques. Une technique puissante pour éliminer toute timidité et libérer les énergies. Distribuez des masques (commedia dell’arte, de théâtre antique, masque de personnes connues dans un magasin de magie, simple loup) et demandez à chacun de travestir sa voix (imiter un animal ou un monstre ou… etc.). Puis, faites lire quelques répliques très simples et drôles. Soyez masqués vous-même, bien entendu. Vous pouvez également fabriquer des masques simples en carton avec les enfants ou les jeunes.

  • Faites des exercices de respiration profonde pour que chacun sache aller chercher de l’air au fond des poumons avec le diaphragme.

  • Mettez les jeunes en cercle les uns en face des autres. Chacun marche sur place. Vous faites un pas en avant et vous dites une phrase qui vous passe par la tête (par exemple « le soleil brille »). Tout le monde doit applaudir et crier. Puis, c’est au tour du suivant, etc.

  • Parler en public ou en binôme donne de l’assurance et de la confiance en soi. C’est très motivant et ces exercices permettront à chacun de déployer ses facultés et de poser sa voix. La parole est donnée à tous. L’expression orale permet d’enrichir le vocabulaire, permet de lire, de dépasser sa timidité, de défouler les turbulents, de mettre des mots sur des émotions et des conflits, de tisser des relations autrement. C’est un apprentissage personnel et social indispensable auquel vous devez consacrer du temps.

  

Les projets pédagogiques : apprendre autrement 

Les projets pédagogiques sont des activités conduites sur plusieurs semaines (parfois toute une année) visant des apprentissages collectifs différents.

Comment choisir les sujets ou les projets ? 

 

  • Travaillez en équipe et puisez dans les ressources et l’expérience de votre association.

  • Consultez sur Internet des ressources (le manuel Alpha B par exemple).

  • Donnez la parole aux enfants et aux adolescents. Ils ont des idées.

  • Ne vous contentez pas d’une sortie isolée dans un musée mais ayez un vrai projet de long terme construit avec des vrais OPS.

  • N’oubliez pas le cadre des socles de compétence de l’Éducation Nationale pour transmettre des apprentissages qui y contribuent.

  • Visez une éducation citoyenne et développez la capacité de questionnement de vos apprenants, même les plus jeunes.

  • Si vous réalisez des « reportages », distribuez des outils d’enquête et de mémorisation : petits appareils photos, sac pour prendre de la documentation, accès à Internet, carnet crayon pour noter des mots, etc.

  • Le théâtre, la fabrication de petites revues et l’organisation d’expositions sont des pistes indémodables.

  • Rebouclez ce travail avec les parents.

 

Le socle des compétences promu par l’Éducation Nationale suppose un accès à la culture. Pas seulement la culture artistique, ni même les classiques de la culture française, mais plus profondément, un savoir sur le monde des adultes et sur la société d’aujourd’hui qui permet d’être relié aux autres, de comprendre les codes des milieux sociaux et professionnels dans lesquels on va s’intégrer.

Cette approche peut débloquer les enfants parce qu’elle n’est pas scolaire et qu’elle est mieux connectée à la réalité de la vie. Elle permet souvent de reprendre pied dans une démarche de découverte et de plaisir d’apprendre qui puisse couvrir plusieurs semaines de travail avec les enfants.

De plus, on ne connaît pas assez les métiers et le fonctionnement concret de l’économie, ses racines, son histoire et les racines de ceux que l’on côtoie, ni même comment les choses ont été découvertes et comment elles sont fabriquées. Cela peut aller de la cuisine aux vêtements en passant par les règles du foot ou du judo.

Or, pour comprendre les leçons que l’on apprend à l’école ou au collège, il faut être concrètement relié à un socle culturel commun qui devient une partie de soi-même. Votre travail est donc de tisser des liens entre l’école et des morceaux pertinents de l’activité humaine qui donneront une assise à vos apprenants.

  

Pour aller plus loin

Des sites Internet à consulter
Des sites Internet à consulter

Voici quelques liens pour améliorer l'expression orale des jeunes : 

VOKI pour faire parler un avatar et envoyer des messages.

Tellagami, une appli pour donner sa propre voix à un avatar.

100 JEUX pour animer un groupe 

ATELIER.ON.CA,  des fiches pratiques dans tous les domaines  et en particulier sur l’expression orale. 

 

 

Des PDF à consulter
Des PDF à consulter

Voici quelques liens pour créer des ateliers en s’inspirant des méthodes Montessori :

Un site Montessori 

- Un bain de lecture : quelle détente !   

- Éduquer c'est montrer le monde tel qu'il est à ses enfants

 

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite