• 10 heures
  • Facile

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

Ce cours est en vidéo.

Vous pouvez obtenir un certificat de réussite à l'issue de ce cours.

Vous pouvez être accompagné et mentoré par un professeur particulier par visioconférence sur ce cours.

J'ai tout compris !

Évaluer son action pour progresser

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Dans ce chapitre, vous allez découvrir différentes manières d'évaluer et vous verrez comment faire pour ne pas avoir en avoir peur. L'évaluation n'est pas un danger mais un guide. C'est comme une carte routière pour un voyage. Un moyen de ne pas se perdre, de progresser et d'avancer sans cesse. C'est donc une méthode de progrès.  Allez, c'est parti ! 

 

Les progrès du jeune

Comment bien utiliser l’évaluation ?

 

  • L’évaluation n’est pas un jugement sur la personne. Dans notre cas, ce ne doit même pas être la mesure d’une performance. L’évaluation formative mesure les progrès accomplis et indique des pistes pour la suite.

  • Traiter ainsi l’évaluation comme la mesure objective du progrès permet de dire les choses directement et sans risque de blesser. Par peur de blesser, on peut être conduit à ne plus faire de retours précis et net, mais l’apprenant en a besoin.

  • L’évaluation « positive » et le compliment peuvent prendre 3 formes :

 

o   féliciter pour une action réussie ;

o   féliciter pour un progrès acquis (une marche franchie) ;

o   exprimer un point positif sur la personne elle-même (une qualité) en ne disant pas tu es bien, mais j’aime bien ceci et cela chez toi.

  • L’évaluation qui « confronte », la remarque négative, peut également prendre 3 formes :

o   une action a été « ratée » (le dire nettement dédramatise) ;

o  un comportement à changer peut être exprimé en « faire plus de… ». On peut apprendre à s’apaiser ou à rester calme si on est bruyant. La logique reste ainsi celle du développement ;

o   une transgression de règle peut être sanctionnée « hors jeu ». 

  •  Ayez un cahier de suivi pour prendre des notes à la fin de chaque séance, vous garderez ainsi le fil. Notez les modes de raisonnements et les comportements factuels de l’enfant, et soyez précis et concrets dans votre prise de note.

  • Les jeunes peuvent aussi s’autoévaluer dans certains cas, lorsque vous les en sentez capable.

  • Nous devons maintenant regarder dans quels domaines le jeune fait des progrès. Votre association doit vous fournir une fiche de suivi de l’enfant ou du jeune. Vous trouverez un modèle dans votre documentation. Les thématiques de cette fiche sont les suivantes :

  • Les apprentissages clefs faciles à objectiver au cours des exercices et par l’atteinte des objectifs OPS !

  • Le comportement en particulier en groupe comme la participation et le respect des règles

  • La confiance en soi qui est plus difficile à détecter et demande un dialogue avec le jeune lui-même. La question est de savoir comment l’enfant se voit lui-même. La croyance qu’il a de pouvoir au final y arriver.

  • L’adaptation à l’école. Certaines structures regardent si les notes du jeune s’améliorent ce qui est un indicateur mais pas le seul. Avoir la moyenne est nécessaire, mais bien vivre l’école est encore mieux !

  • Les objectifs du jeune pour lui-même. L’évaluation doit servir à impliquer le jeune dans son apprentissage : Quel est ton objectif ? Tu veux travailler sur quoi maintenant ? Comment penses-tu que… ? etc.  Votre indicateur sur ce thème sera la détermination avec laquelle le jeune s’exprime, sa lucidité et la précision factuelle de son objectif.

  

Les progrès de l'accompagnement bénévole 

Lors de vos premiers pas, vous aurez besoin d’être rassuré et donc d’avoir des retours factuels et dynamisants sur ce qui peut être amélioré. N’oubliez pas que, pour vous aussi, l’erreur est un facteur d’apprentissage. Si vous avez cafouillé dans des explications et un peu perdu le jeune, ce n’est pas grave. À la séance suivante, convenez-en ouvertement avec lui et reprenez ensemble le sujet différemment. « J’ai foiré » est un aveu simple et naturel. Vous faites une équipe !

Si votre association ne dispose pas d’une fiche d’auto évaluation vous concernant : faites la vous-même ! Vous avez deux modèles de fiche d’auto évaluation dans votre documentation. Les  thèmes incontournables à examiner sont les suivants :

 

  • la préparation et son efficacité ;

  • l’atteinte des objectifs OPS ;

  • la relation avec le jeune (rassurer, structurer, écouter, être ferme, transmettre l’envie, rendre le jeune proactif et autonome) ;

  • les projets éducatifs et culturels ;

  • le développement des liens avec l’équipe éducative de l’association, les parents, l’école et autres intervenants.

 

Vous pouvez vous noter ou simplement écrire ce que vous pensez de la situation, mais le plus important, ce à quoi vous devez consacrer le plus de temps, est le plan d’action pour la suite. C’est la description concrète de ce que vous allez faire. Ne vous fixez pas plus de 3 objectifs. Réfléchissez à la meilleure manière de les atteindre.

  

À retenir

Quels points retenir pour cette troisième partie ?

 

  • Plusieurs associations proposent des formations pour les bénévoles

  • Travailler à plusieurs et utiliser l’expérience et les supports de la structure où vous êtes est essentiels. 

  • La supervision (c’est-à-dire une personne avec qui vous débriefez vos séances, analysez comment les choses se sont passées et comment trouver des pistes pour la suite) est sécurisante et améliorera votre confiance en vous. 

  • Assister à d’autres accompagnements permet d’imiter les meilleures pratiques. 

  • Travailler en binôme et co-animer sécurise et fait progresser.

 

Et enfin, l’erreur vous fait avancer, vous aussi. Bien des personnalités qui ont réussies ne cachent plus leurs erreurs car elles estiment que ces erreurs ont été positives au final. 

  

Pour aller plus loin

Vous trouverez ci-dessous deux grilles de techniques d'auto-évaluation :

  • une grille d'auto-évaluation qui vous permettra de vous évaluer dans vos pratiques. 

  • une grille d'auto-évaluation pour évaluer vos apprenants. 

  

1. Une grille d'autoévaluation pour l'accompagnateur bénévole

 

 

LES THÈMES

L'ÉVALUATION 

Exemples de réussites + exemple d'erreurs et pistes de progrès

L'ACCUEIL
o  Le goûter
o  L’aménagement de la salle
o  L’organisation du lieu de travail
o  Le premier moment de détente
o  Les petits rituels qui mettent en confiance
o  Le rappel du cadre et des règles
o Je suis bienveillant, à l’écoute et sans faiblesse lorsqu’il faut se mettre au travail

 

L'AIDE AUX DEVOIRS 
o  L’examen du cahier de texte
o  L’organisation des devoirs dans la semaine
o  L’aide méthodologique
o  L’identification des lacunes

 

LA PRÉPARATION
o  La rédaction des OPS
o  La recherche de ressources sur internet
o  Le choix des exercices
o  Préparer un peu de matériel
o  Décider du déroulement de la séance
o  L’aide et la supervision de l’association

 

LE DÉROULEMENT 
o  Les exercices sont-ils adaptés ?
o  Le questionnement et la découverte des incompréhensions
o  La réponse aux questions, les explications
o  Utiliser plusieurs moyens
o  Le fractionnement et les pauses
o  La concentration de l’apprenant
o  L’utilisation des ressources et outils numériques
o  L’enfant le jeune est-il actif ?
o  La gestion des moments difficiles
o  L’entraide entre les enfants
o  Le renforcement positif et le développement de l’estime de soi chez l’apprenant

 

LES PROJETS ET LES ACTIVITES SOCIO-EDUCATIVES 
o  Les OPS collectif et les résultats pédagogiques visés
o  Le déroulement de l’activité
o  La participation des enfants
o  Les résultats et leur valorisation
o  La présence et l’association des parents

 

LA CONCLUSION 

 

  

2. Une grille d'évaluation ou d'autoévaluation pour les apprenants

Pour chaque ligne de cette grille vous pouvez adopter le code suivant :

3. On est au top ! // 2. Bravo pour les progrès ! // 1. C'est un point sur lequel ce serait bien de revenir  :-)

Puis, pour chaque ligne de la grille, le but est d'avoir un échange en repartant des 3 types de questions suggérées ci-dessous :

 

  • Quels progrès ont été réalisés. Comment ? 

  • Quels objectifs prioritaires se fixer ? Pourquoi ?

  • Quels retours faire aux parents et à l’école de ses progrès et de ses objectifs ? Que peuvent faire les parents pour favoriser le cercle vertueux ?

 

THÈMES

1

2

3

Relations avec les accompagnateurs

 

 

 

Développement de la compréhension dans les matières où il y avait des difficultés

 

 

 

Développement objectif du niveau scolaire (domaine par domaine) relativement au socle des compétences de l’Éducation Nationale et relativement au programme de l’année

 

 

 

Capacités de verbalisation (conflits, problèmes, difficultés, plaisir à…, choix)

 

 

 

Autonomie

 

 

 

Estime de soi, confiance en soi
Désir d’apprendre, niveau de pro activité (l’enfant acteur de son apprentissage)

 

 

 

Capacité de concentration et de mémorisation

 

 

 

Persévérance dans l’effort

 

 

 

Relations avec les autres accompagnés et intégration au groupe

 

 

 

 

 

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite