• 10 heures
  • Facile

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

Ce cours est en vidéo.

Vous pouvez obtenir un certificat de réussite à l'issue de ce cours.

Vous pouvez être accompagné et mentoré par un professeur particulier par visioconférence sur ce cours.

J'ai tout compris !

Le projet du jeune, son orientation, son épanouissement

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Dans ce chapitre, vous allez découvrir le rôle que vous devez jouer dans le parcours d'un élève, comment l'aider à trouver sa voie et comment l'accompagner dans ces moments délicats de l'orientation, en particulier si elle est subie.

Voici l'essentiel : vous avez un rôle déterminant dans les informations que vous pouvez chercher, dans les contacts que vous pouvez apporter, dans les messages positifs et valorisants que vous allez apporter, car il faut se battre ! Les solutions sont nombreuses mais parfois ignorées des familles. Réussir sa vie est possible même si on n'a pas aimé ou performé à l'école ! 

 

Aider à l'épanouissement du jeune

L’école est, dans nombre de pays, une chance extraordinaire et les enfants y assistent avec espoir car ils ont tout à y gagner et rien à y perdre. En France, l’école est souvent une source de tourment. Y réussir est nécessaire et échouer est un risque majeur. Cette situation peut générer une forme de mal être.

Or, il est important de bien vivre l’école et de réaliser que la vie n’est pas entièrement suspendue à la réussite scolaire. La formation continue, des filières de rattrapage et bien des systèmes permettent de faire son chemin à qui est pugnace. L’accompagnement scolaire peut aider à reconsidérer les choses avec moins de pression et plus de plaisir à apprendre. Aider à l'accompagnement à la scolarité, c'est aider le jeune à s'épanouir aussi. 

  

Comment faire ?

 

  • Valorisez toutes les filières et donner une image positive des apprentissages manuels.

  • Équilibrez les apprentissages et visez une sorte d’harmonie entre le savoir, la débrouillardise et la confiance en soi. Les facultés intellectuelles ne sont rien sans l’énergie d’entreprendre, la qualité du cœur et la fidélité à soi-même.

  • N'oubliez pas qu'il y a de multiples intelligences à valoriser : le calcul, les relations aux autres, situations, l'intuition, le sens esthétique, etc.

  • Aidez les jeunes et les enfants à se découvrir une aptitude ou un point fort, et à le cultiver avec fierté.

  • Faites comprendre aux enfants et aux jeunes que leurs enseignants sont leurs alliés. Les enseignants aiment aider les jeunes à réussir. Un comportement adapté et appliqué en classe incitera tous les professeurs à adopter une attitude d’aide et de soutien.

  • Faites témoigner des gens qui ont loupé leur scolarité et réussi leur vie, non pas pour diminuer le niveau d’exigence mais pour faire valoir les ressources qu’ils ont su mobiliser.

  • Aidez-les à identifier les domaines, les matières où ils peuvent se faire plaisir à l’école.

  • Transmettez la certitude qu’il n’y a pas de mauvais cerveaux mais des marches qui ont été ratées et que l’on peut remonter sans se mettre une folle pression.

  

 

Le projet du jeune

La notion de projet personnel est une notion qui prend forme tout au long de la scolarité, mais il est très difficile de nourrir ce projet si le jeune n’a pas été intéressé, éveillé et informé. Une erreur classique est de demander aux jeunes ce qu’ils voudraient faire, ce qu’ils aimeraient faire sans savoir si ce désir a préalablement été nourri par des exemples, des découvertes, des rencontres et des modèles.

Comment je fais pour l'aider dans son projet ? 

  • Faites entrer le jeune dans une réalité vécue. Impossible de se représenter les choses seulement à travers la télévision. Il faut lui montrer la réalité de son projet. Par exemple, visiter Rungis le matin à 4 heures, ou une usine enseigne plus sur la vie réelle qu’un cours sur la théorie de la logistique. Il en est de même pour tous les métiers. Il faut les toucher du doigt.

  • Ensuite ? Dans un travail de groupe par exemple, il est important pour le jeune de mettre des mots sur la manière dont il fonctionne et dont il est perçu : suis-je émotif ou pas ? Persévérant ou vite fatigué ? Joyeux ou plutôt grave et réfléchi ? Passionné par le travail manuel ou plutôt conceptuel ? Plus orienté vers le groupe et la tchatche ou je préfère un coin calme pour lire ? 

 

  • Nul besoin de jouer au psy pour viser dans le mille. Trouvez juste le moyen de révéler aux jeunes qu’ils sont différents et qu’ils ont un mode de fonctionnement bien à eux dans lequel ils peuvent puiser une force et du confort.

  • Alimenté par l’expérience, il est possible d’écarter ce que l’on n’aime pas et choisir ce que l’on aime et croire que c’est possible.

  • N’oubliez pas !  Entre l’envie et la pratique, c’est la pratique qui est le starter de l’envie ! Créez des occasions de pratique et de découvertes. Les envies viendront d’elles-mêmes.

  

 

L'orientation du jeune

L’orientation est souvent subie. À la fin du collège, les jeunes sont orientés quoi qu’il arrive. Un jeune doit être accompagné pour accepter cet état de fait. Vous devez lui rappeler que :

  • Rien n’est dépourvu d’intérêt. Devenir adulte, c’est aussi apprendre à accepter et positiver.

  • Rien n’est définitif. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la France est un des pays au monde où il est le plus facile de se former tout au long de la vie. Par exemple, il existe de nombreux moyens de financer ses études (bourses, aide régionale, Pôle Emploi, CIF...). On peut aussi par exemple, entrer en BTS sans le Bac et intégrer toutes les écoles après un parcours mélangé de travail et de morceaux d’études. Enfin, il existe de très nombreux sites d’orientation et des organismes publics et privés spécialisés dans l’accompagnement à l’orientation. Vous pouvez consulter le site de l'ONISEP.

  • Rien n’est définitif, il faut parfois du temps pour savoir ce que l’on veut et de toute manière, nos envies évoluent tout au long de la vie. La question de l’orientation va se poser plusieurs fois au cours d’une vie professionnelle.

  • Le temps est terminé où l’on faisait le même métier toute sa vie. Les technologies et les fonctions évoluent. C’est la capacité à apprendre et à s’adapter qui est la plus importante.

  • Le pire est de se replier sur soi ! Proposez-lui de rencontrer des gens qui travaillent pour savoir comment ils ont fait. Nous vous recommandons d’aller sur le site de JOBirl où vous serez mis en relation avec des professionnels bénévoles qui vous parleront de leur métier, leur parcours et expliquer comment ils ont découvert ce métier !

  

Des sites pour l'orientation réussie

Des sites Internet à consulter
Des sites Internet à consulter
  • Jobirl est le seul site innovant qui met en relation les enfants et des gens qui peuvent parler de leur métier. Site Internet Indispensable ! 

  • Orientation pour tous 

  • L'Étudiant : ce site répertorie tous les métiers (un site un peu touffu )

  • ADquation  propose des tests gratuits

Et tant d'autres !

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite