• 12 heures
  • Facile

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

Vous pouvez obtenir un certificat de réussite à l'issue de ce cours.

J'ai tout compris !

La confidentialité sur les réseaux sociaux

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Les réseaux sociaux ont tous plus ou moins le même principe de fonctionnement. Ils mettent en place un espace numérique de partage dans lequel les utilisateurs peuvent communiquer, dialoguer, échanger. L'utilisation des fonctionnalités d'un site social met nécessairement en jeu quantité d'informations personnelles. Elles peuvent avoir trait aux informations que vous renseignez dans votre profil (nom, âge, sexe...) comme elles peuvent se rapporter à votre activité sur le site ou en dehors.

Quelles données sont concernées par la collecte ?

Sur les réseaux sociaux, on peut distinguer quatre types de données susceptibles d'être collectées selon des modalités différentes.

Les informations de profil 

Nom, prénom, âge, études, profession, loisirs… Cela ne vous surprendra pas : pour que vos renseignements soient disponibles en ligne, il est nécessaire qu'ils soient enregistrés dans la base de données du site. Il n'est pas forcément judicieux d'être trop exhaustif à ce niveau-là : on peut bénéficier des fonctionnalités du site sans se dévoiler intégralement.

Votre activité effective sur le site

Il s'agit des interactions que vous opérez avec votre environnement social par le biais des différentes fonctionnalités du site. Cela inclut notamment les publications, les like, les partages et votre adhésion à des pages/groupes… Tout ce qui implique une action de votre part est enregistré par le site et contribue à façonner votre profil.

Là encore, il est possible de filtrer ce qu'on choisit de diffuser et à qui, mais le site lui-même récupère toutes vos informations.

Votre activité silencieuse

Vous pensez peut-être que lorsque vous parcourez les pages de manière innocente, sans toucher à rien, le site vous laisse tranquille ? Détrompez-vous ! Chacun de vos mouvements est enregistré. Dans le cas contraire, comment le site ferait-il pour vous afficher des suggestions d'amis ou de groupes ? Lorsque vous êtes sur le site, vous êtes tracé.

Il n'y a pas grand-chose à faire pour éviter ça, à part cesser tout bonnement d'utiliser les services du site en question.

La géolocalisation 

Toutes les plateformes sociales comportent des fonctionnalités liées à la géolocalisation, ne serait-ce qu'en indiquant le lieu depuis lequel vous postez. Fondamentalement, ce n'est pas gênant, mais cela fait quand même partie des éléments que l'on peut-être amené à vouloir dissimuler aux visiteurs et/ou à ses amis.

La géolocalisation participe également au pistage commercial et à la génération d'annonces ciblées. Les régies AdSense et AdWords prennent en compte votre situation géographique dans le processus publicitaire. 

La détectabilité

Certains sites sociaux permettent de retrouver le compte de quelqu'un à partir de son nom, de son numéro de téléphone, ou de son adresse email. On peut donc facilement vous retrouver à partir de la plateforme sociale dès lors que l'on est en possession de l'une de ces informations.

Si vous préférez que votre compte reste un peu caché, il est possible d'empêcher qu'on vous retrouve. 

La visibilité de votre compte sur les moteurs de recherche

Le problème d'avoir un compte sur un site social, c'est qu'on peut souvent tomber dessus grâce à un moteur de recherche. Par exemple, si on entre le nom d'une personne dans un moteur de recherche, et que cette personne a exactement ou sensiblement le même nom que vous, il y a des chances pour que quelqu'un que vous ne connaissez pas tombe par hasard sur votre page personnelle !

Je vous recommande de veiller à contenir au maximum les informations de votre page perso sur le site social.

Les autorisations aux sites et applications connectées

Il est possible d'utiliser son compte Google, Facebook, ou Twitter, pour utiliser les services d'autres sites et applications tierces. Vous avez sûrement déjà vu des formulaires de connexion comportant des options  "se connecter avec Google+", "se connecter avec Facebook", ou autres. 

Cette fonctionnalité au demeurant très pratique a aussi un enjeu en termes de confidentialité, car il faut autoriser le site ou l'application à accéder à un certain nombre d'informations. La somme et la nature des informations que le site tiers réclame sont variables, mais dans tous les cas, il est impératif de donner au moins son adresse email. 

Ce sont les niveaux d'habilitation qui définissent à quelles informations de votre compte une application ou un site a accès. Par exemple, lorsque vous jouez à un jeu vidéo, le programme pourra prévoir une fonction pour afficher votre meilleur score dans le tableau des résultats. Pour cela, il aura besoin d'accéder à votre nom.

L'interconnexion entre plusieurs plateformes

Nous venons de voir que certains sites pouvaient se connecter entre eux. Mais qu'est-ce que ça implique concrètement en termes de confidentialité ?

Une fenêtre s'ouvre et vous demande si vous consentez à ce que le site utilise certaines informations de votre compte indispensables au fonctionnement du service. 

"Les autorisations suivantes sont requises..."

À quelles informations provenant de votre compte Google+ ou Facebook le site Dailymotion va-t-il accéder ? Si l'on prend l'exemple de Google+, on voit que le site requiert des autorisations pour :

  • consulter vos informations générales de profil (ce niveau d'autorisation inclut notamment le nom, le sexe, l'âge et la localisation) ;

  • accéder à la liste des membres de vos cercles ;

  • afficher votre adresse e-mail ;

  • afficher les informations de votre profil.

Vous avez de gros risques de voir s'afficher des annonces ciblées lorsque vous consultez Dailymotion ! À l'instar de tous les hébergeurs de vidéos, il fonctionne grâce aux régies AdSense (je rappelle qu'Adsense est l'inverse d'AdWords, il permet aux sites hébergeurs de se rémunérer en affichant des annonces Google).

En vous connectant à un site soumis aux régies Google via le compte de votre réseau social, vous lui donnez accès à des informations qui peuvent être utilisées pour l'affichage des pubs. Vous voyez désormais pourquoi l'interconnexion a une incidence sur votre confidentialité.

La gestion des groupes de contacts

Tous les réseaux sociaux permettent d'organiser ses contacts en différentes catégories, chacune pouvant correspondre à un environnement spécifique. Par exemple : famille, amis, travail. C'est quelque chose de très classique que vous connaissez forcément. Deux fonctions à ça :

  • Une fonction d'organisation : il est plus facile de retrouver un contact parmi sa liste lorsqu'on sait dans quelle catégorie le trouver.

  • Une fonction de confidentialité : avec les groupes de contacts, on peut établir un partitionnement de son espace numérique, de manière à créer des régimes d'autorisation différents. Votre régime d'autorisation ne sera peut-être pas le même pour votre famille que pour vos collègues de travail, et certaines informations divulguées dans vos publications devront peut-être rester dans un cadre plus privé. Il est possible d'opérer un traitement différencié des données personnelles en établissant des groupes avec un degré d'autorisation plus ou moins élevé.

L'identification sur une photo (ou tag)

Les réseaux sociaux offrent la possibilité d'identifier des utilisateurs possédant un compte sur ce même réseau social. Une identification, c'est le procédé qui consiste à désigner nommément une personne sur une photo de manière à ce que son nom s'affiche lorsqu'on passe le pointeur sur une certaine zone de l'image. La personne "taguée" peut ainsi voir ses nom et prénom exposés à des gens qu'elle ne connaît pas et permettre à de parfaits inconnus d'accéder à sa page personnelle.  

Heureusement, il est possible de contrôler au cas par cas les publications qui vous identifient, de manière à limiter l'identification à vos seuls amis, voire l'interdire totalement. 

On indique le nom de la personne dont le visage est encadré.
On indique au réseau social le nom de la personne dont le visage est encadré.

 

  

Dans les prochains chapitres, on va examiner plus en détail la politique de confidentialité de plusieurs plateformes, c'est-à-dire l'ensemble des règles définies par les sites web relatives au traitement de vos données personnelles.

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite