• 8 heures
  • Facile

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

Ce cours est en vidéo.

Vous pouvez obtenir un certificat de réussite à l'issue de ce cours.

J'ai tout compris !

Mis à jour le 16/08/2017

Rangez vos données avec les tableaux et hashes

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Les tableaux et hashes, à quoi ça sert ?

Pour cette vidéo, rendez-vous dans votre console, tapez irb  pour accéder à l'IRB et exécuter des commandes Ruby ! 

Les tableaux

Les tables de hashage

En résumé

Vous pouvez regrouper vos données  de deux façons :

  • dans des tableaux : pour ordonner une série d'éléments à l'aide d'index ;

  • dans des tables de hashage : pour retrouver des éléments facilement à l'aide de clés.

Les tableaux

  • Les tableaux permettent de ranger des données de façon ordonnée que l'on retrouve à l'aide d'un index

  • Pour créer un tableau, on utilise les crochets, par exemple :

mes_escales_tour_du_monde = [ "Paris", "Toronto", "NYC", "Rio", "Sydney", "Hong-Kong", "Berlin" ]

 Ça vous tente... ? ;)

  • On peut appliquer des méthodes à une variable contenant un tableau de la façon suivante : 

nom_du_tableau.nom_de_la_methode
  • La méthode size permet de connaître le nombre d'éléments d'un tableau. Par exemple, pour vérifier combien d'escales je vais faire dans mon tour du monde, je peux taper : 

mes_escales_tour_du_monde.size

 qui renverra la valeur 7. 

  • La méthode reverse permet d'inverser l'ordre des éléments d'un tableau. Ainsi, si je décide de refaire mon tour du monde dans le sens inverse, je peux faire : 

mes_escales_tour_du_monde.reverse

 qui renverra un tableau contenant Berlin en première escale : ["Berlin","Hong-Kong", ....].

  • Pour accéder à un élément dans un tableau,  on précise la position (ou index) de l'élément entre crochets. Par exemple, 

mes_escales_tour_du_monde[2]

renverra la ville de "NYC". 

  • Pour ajouter un élément dans un tableau, on utilise deux chevrons <<. Si je veux prolonger mon tour du monde à Londres, je taperai donc : 

mes_escales_tour_du_monde << "Londres"
  • Pour modifier l'élément d'un tableau, on lui affecte la valeur souhaitée avec le signe =. Je peux donc remplacer Berlin par Barcelone si je parle mieux l'espagnol que l'allemand :

mes_escales_tour_du_monde[6] = "Barcelone"

Les tables de hashage

  • Les tables de hashage (ou hashes) permettent de ranger des données que l'on retrouve à l'aide d'une clé.

  • Pour créer une table de hashage, on utilise des accolades {}. Chaque valeur rangée dans cette table est associée à une clé qui permettra de la retrouver :

table_de_hashage = { clé_1: valeur_1, clé_2: valeur_2, ... }

Par exemple, pour enregistrer le nombre de jours à passer dans chaque escale, je peux créer une table de hashage jours_voyage  : 

jours_voyage = { paris: 0, toronto: 7, nyc: 3 }

  • Pour accéder à la valeur d'un élément dans un hash, on précise sa clé entre crochets. Si je ne me souviens plus combien de temps j'ai prévu pour mon escale à Toronto, il me suffit d'appeler :

jours_voyage[:toronto]

qui me renverra 7 jours. 

  • Pour ajouter ou modifier un élément dans un hash, on utilise l'opérateur =. Par exemple en ajoutant :  

jours_voyage[:rio] = 5

mon hash jours_voyage contiendra la durée de mon séjour à Rio en plus : 

{ paris: 0, toronto: 7, nyc: 3, rio: 5 }

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite