• 10 heures
  • Facile

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 27/08/2019

L'utilité du Business plan (Interview)

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Merci à Giulia Bianchi, Déléguée générale HDSI (Association Hauts de Seine Initiatives), pour cette interview et le dossier financier. 

Logo HDSI
Logo HDSI

Consultez le site de l'association Haut-de-Seine Initiatives (HDSI)

Analysons le BP du projet PIVAL

Observez 

Commencez par observer les sections sur la forme du document et la dream team. 

  

Analyse 

Les moins

  • La conformité à la Check list de l'« Afic » est plutôt aléatoire. L’ordre des chapitres oblige à des aller-retours  avec les données de l’étude de marché, abordées dès la page 4 de manière un peu abrupte et sur lesquelles le document revient pages 26 et suivantes puis vers la fin, pages 63 et 64.

  • La "naissance du projet", en page 4, pourrait nous expliquer pourquoi les créateurs s'intéressent à cette activité et comment ils en sont venus à décider de leur consacrer tous leurs soins.

  • Il y a une absence complète d'Executive Summary. Ce “résumé opérationnel” d’une page, qui doit être exhaustif, illustré et convaicant, devrait se trouver en page 4 du document, par exemple sous forme d’un flyer, bien séparé du reste du Business plan, de sorte qu’on puisse le “sortir” à la demande et en faire un diffusion sélective. 

  • La Forme et le fond : le document est trop long. Il y a 70 pages, à réduire de moitié ! Par exemple, les pages 39 et suivantes ne sont pas d'un intérêt déterminant pour la survie du projet et pourraient utilement passer dans les annexes du BP. 

  

Les plus

  • La Dream Team : elle est correctement décrite dans son écosystème, avec une vision pratique des tâches de chacun. On note une bonne anticipation des actions pratiques à mener lors de l'ouverture, pages 56 et 57, mais un peu trop fouillée et également à passer dans les annexes.

  • Le support à la réflexion : les créateurs partagent leurs interrogations et explicitent clairement les réponses apportées, pages 6 et 7.

  • Le support à la recherche de financement : l'articulation vers le financier se fait clairement et de manière étayée (pages 21 à 25), l'étude de marché, particulièrement complète, favorise une bonne compréhension de la construction du CA et est de nature à rassurer les investisseurs. À noter que leur mode de sortie n'est pas précisé.



Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite