• 8 heures
  • Moyenne

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 05/09/2017

Structurez et rédigez les spécifications techniques de votre projet

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Chaque chef de projet écrit ses spécifications fonctionnelles et techniques à sa façon, en fonction de son angle d'approche du projet et de sa propre expérience. Toutefois, tous les sujets doivent être abordés et c’est la responsabilité du chef de projet de s’en assurer.

Un plan de cahier des charges pour une application mobile de covoiturage sera forcément assez éloigné de celui d’un site e-commerce mais on y trouvera les mêmes types d’explications : votre rôle sera toujours de préciser quelles sont les contraintes impactant fortement le travail des développeurs.

Le document sur lequel vous travaillez va devenir la référence du projet, il doit être simple d’utilisation. Mon conseil est donc de reprendre votre plan de spécifications fonctionnelles et à chaque chapitre d’ajouter les spécifications techniques associées. Ainsi vos lecteurs auront en un seul coup d’œil les informations sur la façon dont le template se comporte et les informations concernant les données à afficher. Précisez pour chaque template, dans chaque bloc de contenu :

  • Si c’est une donnée qui doit être obligatoirement présente ;

  • Ce qui se passe si la donnée n’est pas présente (un vide, ou le contenu qui se réorganise) ;

  • S’il y a des contraintes de taille (nombre de caractères), de poids ou de format de fichier ;

  • Quelle est l’origine des contenus (CMS, BDD tierce etc.) ;

  • Pour un formulaire, 

    • La liste des vérifications à effectuer champ par champ, 

    • Quand effectuer ces vérifications (temps réel ou au clic sur le bouton de soumission du formulaire).

Pour une meilleure lisibilité, favorisez les tableaux. Voici un exemple : 

Je veux illustrer un bloc composé d’un titre et d’une liste de documents PDF téléchargeables.

Le wireframe du bloc serait ainsi :

Wireframe du bloc
Wireframe du bloc "liste de PDFs téléchargeables"

 

Et le tableau de présentation des données techniques pourrait ressembler à ça :

d
Présentation technique du bloc "Liste de PDFs téléchargeables"

Il faut aussi ajouter une section technique à la première section de votre document sur la vision globale du projet (cf. chapitre Que contient un cahier des charges). Dans cette section, vous allez ajouter les contraintes techniques génériques devant elles aussi être prises en compte, par exemple :

  • Les codes et langages de développement (ces données sont essentielles, échangez avec les développeurs et la direction technique pour les obtenir au plus tôt) 

    • Est-ce qu’il y a une solution de CMS à utiliser ? 

    • Quelles sont les librairies JavaScript à utiliser ? 

  • Les conventions de développement – certaines directions techniques imposent des normes de développement :

    • Structuration des feuilles de style CSS,

    • En-têtes http à utiliser,

    • "Minification" des scripts JS – c’est un dispositif qui permet de gagner du poids dans les fichiers JS et donc du de gagner du temps de chargement de la page - etc.

  • Les version d’OS des devices et les versions des navigateurs cibles 

    • Les OS des devices sont surtout problématiques quand l’on parle de devices mobiles. Les anciennes versions apportent plus de contraintes car leurs navigateurs ne sont pas très performants sur mobile. Les choses ont beaucoup changé et les OS actuels sont plus adaptés aux mobiles. 

    • Les navigateurs desktop sont en revanche toujours un gros problème, surtout si votre client appartient à une très grande entreprise. Les versions des navigateurs installées y sont parfois très anciennes et cela apporte des limitations dans les possibilités de code. Renseignez-vous toujours sur les navigateurs utilisés par les utilisateurs cibles, mais aussi par vos clients (posez des questions sur le/les navigateurs utilisés par la personne qui va valider le site et ceux de sa hiérarchie, j’ai déjà eu de mauvaises surprises...).

Enfin, il y aura en revanche des informations nouvelles qui ne concernent pas tel ou tel chapitre de vos spécifications fonctionnelles (traitements back-office, flux de données etc.). Ces dernières doivent être regroupées dans de nouveaux chapitres de votre section de spécifications (pensez toujours à les regrouper par thématiques et à fournir les liens vers la documentation). 

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite