• 20 heures
  • Moyenne

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 03/09/2019

Mettez en place votre environnement de développement

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

 

Maintenant que la démarche a été posée, entrons dans le vif du sujet : l'installation des outils.

C'est parti !

PostgreSQL et pgAdmin

Tout d'abord, installez le SGBD PostgreSQL (https://www.postgresql.org).

Rendez-vous ici et suivez l'option adaptée à votre système d'exploitation.

Installez également pgAdmin. C'est un outil graphique qui va vous permettre d'administrer PostgreSQL et lancer des scripts SQL.

PostgreSQL est un SGBD fonctionnant en mode client-serveur. Le serveur joue le rôle du SGBD et le client permet d'envoyer des requêtes au serveur (comme des requêtes SQL par exemple).

Suivant la méthode d'installation que vous avez suivie, il vous faudra configurer votre serveur de base de données afin de permettre au moins la connexion réseau en localhost (IP : 127.0.0.1), sur le port par défaut (5432), pour tous les utilisateurs, en utilisant un mot de passe chiffré.

Chaque méthode d'installation étant particulière, je ne peux malheureusement pas vous donner toutes les informations de configuration, notamment l'emplacement des fichiers de configuration. Reportez-vous à la documentation officielle ou cherchez sur Internet.

Voici tout de même les propriétés de configuration à renseigner :

Une fois la configuration terminée, lancez ou relancez le serveur postgresql. Là encore cela dépend de votre méthode d'installation et de votre système d'exploitation. Reportez-vous à la documentation ou cherchez sur Internet.

Création d'une base de données

Une fois le serveur PostgreSQL installé et configuré, il vous faut créer une base de données. En effet, PostgreSQL est un SGBD capable de gérer plusieurs bases de données.

La création se fait en 2 temps :

  1. Créer un utilisateur (appelé rôle de connexion dans pgAdmin) qui sera le propriétaire de la future base de données. Vous utiliserez cet utilisateur pour créer le schéma de la base de données, mais aussi pour interroger la base de données (via des requêtes SQL).

  2. Créer une base de données appartenant à l'utilisateur.

Cela se fait simplement avec pgAdmin, comme présenté dans la vidéo.

SQL Power Architect

Téléchargez la version de SQL Power Architect Community Edition correspondant à votre système d'exploitation : http://software.sqlpower.ca/page/architect.

Pour télécharger le logiciel, vous devez soit créer un compte, soit le télécharger depuis le Google Code Project dont le lien est fourni sur la page du produit.

SQuirreL SQL

SQuirreL SQL est un logiciel générique permettant d'exécuter des requêtes SQL sur n'importe quel SGBD-R.

Vous pouvez le trouver ici : http://www.squirrelsql.org/#installation

Afin de pouvoir vous connecter à un serveur de base de données PostgreSQL avec SQuirreL SQL, vous devez télécharger le driver JDBC correspondant : https://jdbc.postgresql.org/download.html.

Au premier lancement de SQuirreL SQL, vous devrez configurer le driver JDBC pour PostgreSQL :

  1. Dans l'onglet Drivers, cliquez sur l'icône permettant d'ajouter toutes les définitions par défaut.

  2. Double-cliquez ensuite sur le driver PostgreSQL.

  3. Dans l'onglet Extra Class Path, ajoutez le fichier JAR du driver JDBC que vous venez de télécharger.

  4. Cliquez sur le bouton List Drivers.

  5. Dans le champ Class Name, sélectionnez org.postgresql.Driver.

Ouf, ça y est, vous avez fini de préparer votre environnement de développement !

Dans le chapitre suivant, nous allons créer notre première base de données !!

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite