Mis à jour le 12/11/2018
  • 4 heures
  • Facile

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

Ce cours est en vidéo.

Vous pouvez obtenir un certificat de réussite à l'issue de ce cours.

J'ai tout compris !

Salarié ou freelance, quelles différences ?

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

 

‌Entre un salarié et un freelance, c’est un peu comme le jour et la nuit, la terre et la mer, le feu et la glace... Passons-les différences entre ces deux statuts en revue, histoire de bien être sûr qu’être freelance est bien ce que vous recherchez.

Grosso modo, il y a 6 grandes différences entre ces deux statuts :

L'argent

Le temps

La santé

Le matériel

Les vacances

Le style de vie

L'argent

 En fin de mois, un salarié touche un salaire qui équivaut à son travail effectué sur le mois écoulé.

 En fin de mois, un freelance, lui, touchera l’argent d’un projet réalisé… 1 ou 2 mois auparavant

Exemple : si vous avez travaillé en janvier pour une entreprise, vous ne serez payé, en moyenne, qu’à la fin du mois suivant voire celui d’après !

Pourquoi un tel décalage ?

Quand une entreprise achète une prestation, la loi l'autorise à la régler le mois suivant, voire deux après sa réalisation. Sachez que certaines entreprises vous paieront immédiatement, tandis que d’autres, et c’est la majorité, appliquent ces délais de paiement.

Le temps

Bon, il arrive quand même de terminer très tard, de devoir mettre un coup de collier le week-end et de suivre un projet pendant vos vacances. Mais ce n’est pas une fatalité. En s’organisant, on peut très bien terminer à 17h, et même avant si vous le souhaitez, avoir ses week-ends et partir en vacances.

L’important, c’est de bien prendre conscience qu’un freelance n’a pas la même notion du temps qu’un salarié qui lui est réglé sur sa semaine de travail et son week-end.

En travaillant sur plusieurs projets en même temps, vous allez devoir repenser votre notion du temps, qui va désormais s’organiser en fonction des projets sur lesquels vous travaillez.

 La santé

 

Salarié

Freelance

Si vous tombez malade

Arrêt maladie, salaire à la fin du mois

Pas de travail, pas de revenus !

Complémentaires santé

Payés par l'employeur

À vos frais

En tant que freelance, si on tombe malade, nous avons le droit nous aussi à la sécurité sociale, ou au RSI, qui est le régime santé des indépendants. En revanche, ce qui est sûr, c’est que lorsque vous ne travaillez pas, vous ne gagnez rien.‌

À moins bien sûr de souscrire à ce type de dispositifs, que l’on devra payer chaque mois, avec nos propres deniers, contrairement au salarié, dont l’entreprise prend en charge sa complémentaire santé. 

Le matériel

 Quand on est salarié, c’est l’entreprise qui nous fournit nos outils de travail : ordinateur, téléphone mobile, bureau, chaise, rangements, fournitures, logiciels pour travailler, etc.

 En revanche, pour un freelance, c’est différent : c’est à nous de nous payer nos outils de travail. Évidemment, selon vos expertises, vos besoins sont à géométrie variable : un consultant n’aura pas besoin des mêmes outils qu’un designer produit. Un développeur aura besoin de certains logiciels alors qu’un traducteur en aura besoin d’autres. À vous d'anticiper votre budget pour le matériel dont vous avez besoin pour exercer ! 

Les vacances

Ah, les vacances… un sujet tabou pour les freelances ! En fait, pas vraiment. Vous avez envie de partir en vacances ? Eh bien, allez-y ! Eh oui, c’est aussi simple que cela.

Bien sûr, il faut partir sans pénaliser les projets sur lesquels vous êtes en train de travailler.

Le style de vie

J’ai été salarié, chef d’entreprise et freelance, et pour moi c'est le statut de freelance dans lequel j'ai retrouvé le plus de liberté.

Il m’est arrivé de travailler sur des projets alors que j’étais à 10 000 km de mon client. Je vous l’ai dit, c’est une question d’organisation. Je peux très bien choisir de travailler 12 heures par jour durant 3 jours et décider de ne pas travailler les 4 jours restants de la semaine.

 Cela me donne donc une grande liberté d'aménager mes horaires.

Conclusion 

Être freelance, c’est une autre façon de vivre, très différente de celle d’un salarié.

Mon conseil ? Quand vous serez freelance, ne cherchez pas à comparer les avantages d’être salarié versus ceux du freelance – cela n’est pas comparable. C’est à vous, futur freelance, de vous inventer une nouvelle vie, avec des règles que vous vous fixez, et non celles imposées par une entreprise.

 

 

 

 

 

 

 

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite