• 10 heures
  • Difficile

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 24/04/2020

Analysez un problème

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Dans ce chapitre, vous allez focaliser votre attention sur les deux premières parties du processus de design thinking (étapes d’empathie et de définition) afin de donner les meilleures inspirations possible à vos projets. 

L’inspiration pour vos équipes agiles

Je commence toujours par me replonger dans une veille personnelle pour trouver des pistes ou partager rapidement des ressources avec les équipes agiles. Des hashtags ou des mots-clés me permettent de vite retrouver les contenus que j’enregistre quotidiennement dans différents tableaux depuis plusieurs années. Voici quelques exemples  : 

  • https://goo.gl/kQg43t (avec https://timeline.knightlab.com)
    Ma frise chronologique pour le réseau des professionnels du numérique (cluster d’entreprises) était actualisée à partir d’une veille privée afin de faciliter un large programme d’actions lors de réunions formelles ou informelles (20 à 30 personnes).
     

  • https://prezi.com/yc-ru-9wwkmn & https://prezi.com/vux3h6v5jqce 
    Mes présentations pour Canopé (éditeur de ressources pédagogiques pour l’Éducation nationale) ont été réalisées grâce à une veille collaborative avec 10 groupes métier distincts (Fidélisation, Gestion de contenus, Logistique, Marketing, Médias, Partenariat, Référencement, Réseaux sociaux, Salon et Stratégie) afin de créer des interactions entre toutes les équipes.
     

En qualité de facilitateur, la veille est une compétence obligatoire pour détecter des opportunités et faire des recherches stratégiques avant votre collecte d’expériences utilisateurs. Cadeau ! 

Vous devez ensuite rentrer dans la peau de vos utilisateurs finaux. Rencontrez des personnes intéressées et concernées par votre projet. Percevez leurs sentiments, désirs, peurs, contraintes, attentes, etc. Identifiez également des experts, entrepreneurs ou collègues pour vous aider à mieux comprendre les problèmes. Votre objectif est d’obtenir une vision d’ensemble et d’éviter les idées préconçues de vos équipes.

Cartographie des méthodes, livrables & savoirs de l'UX desing par iErgo
Cartographie de l’UX design par iErgo

Absolument tous les moyens de l’UX design (voir l’image ci-dessus) sont bons pour l’étape d’empathie du processus de design thinking. Vous augmentez la compréhension du projet avec vos équipes agile afin de formuler des problématiques de façon pertinente. Voici des exemples de réactions à recueillir :

  • une anecdote marquante ;

  • une remarque intéressante ;

  • une question que vous avez oublié de poser ;

  • une frustration que vous avez ressentie, mais qui n’a pas été verbalisée.

Vous mettez en évidence les remarques ou les inspirations principales de vos expériences utilisateurs en utilisant des affichettes (post-it) et des couleurs. Soulignez les éléments surprenants, inattendus, contradictoires, voire révélateurs ! Lorsque vous parvenez à définir la problématique en une phrase précise, vous pouvez passer à l’étape d’idéation. Sinon, vous revenez à la première étape (empathie) du processus de design thinking. ➰

L’inspiration pour le facilitateur agile

L’un des obstacles principaux rencontrés par tous les facilitateurs concerne la difficulté à traduire deux langages techniques, celui des développeurs d’une part, et celui des experts métier d’autre part. Par exemple, vos développeurs conçoivent des algorithmes, mais n’ont pas toujours un équivalent dans le vocabulaire de l’entreprise pour le présenter clairement.

Je vous conseille d’adopter de manière explicite et délibérée un langage omniprésent. Ce principe issu de la technique DDD (acronyme pour Domain-Driven Design) est un véritable facteur de succès pour votre approche agile. Valorisez le vocabulaire et les notions de vos parties prenantes (clients, experts métier, etc.), non seulement dans vos discussions autour des exigences, mais jusque dans le code source du produit ou du service à développer. Ponctuellement, j’associe aussi cette démarche innovante à la création de métaphores, déjà préconisée par la méthode XP. 🤙

Exemples de problématiques pour une veille stratégique
Exemples de problématiques pour une veille stratégique

Dans la vidéo de ce chapitre, Laurène vous invite à énoncer vos problématiques devant des enfants de 10 ans afin de valider l’étape de définition du design thinking. J’abonde évidemment en son sens avec ces exemples tirés d’un atelier agile pour 40 apprenant(e)s répartis sur 2 campus à distance (3 métiers différents et 6 équipes au total) :

Cette veille collaborative (Communautés - Google+) est une source d’inspiration immédiate pour l’ensemble des projets innovants gérés avec les différentes équipes agiles 🙌 (2 développeurs, 1 administrateur réseaux et 1 social media manager). C’est aussi la base d’un langage commun de qualité entre chaque participant et d’une communication transparente avec tous les membres extérieurs. Dans le prochain chapitre, vous mobiliserez toute votre imagination pour la troisième étape du design thinking (idéation).

En résumé

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite