• 6 heures
  • Facile

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 07/08/2020

Détectez vos points faibles et vos points forts

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Enregistrez vos entraînements

Les entraînements, qu'ils concernent le langage corporel et/ou verbal, sont essentiels pour vous aider à progresser, mais c'est encore plus efficace si vous les filmez, c'est ce qui vous permet de prendre conscience de vos défauts.

Faites-le, vous verrez, c'est flagrant…

Filmer permet d'analyser l'image et le message que vous renvoyez le plus fidèlement possible par rapport à une mise en condition réelle.

👨🏻 (Stéphane) : Cela vous permet de garder une trace de votre travail et de voir votre évolution, votre progression au fil des entraînements.

Nous vous encourageons à essayer, cela fait progresser très vite. En une heure de travail, vous pouvez faire des progrès considérables. Il suffit de répéter votre contenu et de regarder le résultat entre chaque prise.

Analysez l’enregistrement

Ce n'est pas le moment le plus marrant parce que quasiment tout le monde déteste se regarder et entendre sa propre voix ! Mais cela vous permet de voir tous vos défauts (voire de les découvrir) afin de travailler dessus.

Essayez alors si possible de mettre votre égo de côté et concentrez-vous sur :

  • l'image que vous voyez de vous ;

  • ce que vous entendez ;

  • ce qui vous saute aux yeux ;

  • ce qui ressemble à un tic (verbal ou gestuel) ;

  • ce qui vous semble bizarre ;

  • ce que vous pouvez améliorer facilement ;

  • ce que vous pourrez améliorer mais avec plus de difficulté.

Puis mentalement, faites la liste des choses qui posent un problème et pourraient être mieux, et si vous en êtes capables, essayez de déterminer votre défaut majeur (ce qu'il faudrait régler en premier) et ce que vous faites de bien.

Misez sur vos forces et atténuez vos faiblesses

Lorsque vous êtes au clair sur vos qualités et vos défauts, vous allez pouvoir travailler dessus.

Mais comment faire pour penser à tout ? Posture, position des mains, tics de langage… ?

C'est vrai que c'est difficile au départ. La première fois que l'on analyse une vidéo de soi en train de parler, on a tellement d'informations à prendre en compte que lorsque l'on refait un essai, on n'arrive pas à se concentrer à la fois sur le contenu et sur les points à régler simultanément.

C'est normal. Cela vient avec l'entraînement. Concentrez-vous d'abord sur un ou deux défauts majeurs et travaillez dessus exclusivement. Quand cela va un peu mieux, passez au reste.

Il y a des "défauts" dont il peut être difficile de se débarrasser complètement. Mais ce n'est pas dramatique. Il est bon d'être conscient de ses qualités également, et de prendre les choses naturellement.

👩🏻 (Laurène) : J'ai tendance à parler vite et avec une voix aiguë quand je suis enthousiaste. Même si je fais attention, cela revient dans des moments que je contrôle moins. Je me console en me disant que cela fait partie de ma personnalité et que cela contribue à diffuser une énergie sincère et authentique.

Vous pouvez faire vos entraînements face caméra seuls ou avec quelqu'un ; c'est bien d'avoir un regard extérieur.

Si vous ne voulez vraiment pas vous filmer, vous avez une solution alternative : testez votre discours sur les autres, devant de la famille ou des amis par exemple.

Cela vous fait un entraînement avec un public, et vous pourrez obtenir leur feedback immédiat. Ce sont un peu comme des beta testeurs, vous aurez des conseils et des avis pour améliorer telle ou telle chose, supprimer ce qui ne fonctionne pas (une blague qui tombe à plat par exemple)…

L'idéal, si vous pouvez, c'est de faire les deux :

  1. Vous entraîner seul avec une caméra, prendre le temps d'analyser ce que vous renvoyez, travailler dessus.

  2. Délivrer votre contenu devant quelques amis ou membre de votre famille (2-3 personnes) afin de pré-tester l'impact de votre message sur autrui.

Dans la troisième partie de ce cours, nous allons voir comment maîtriser sa prestation le jour J.

Pour cela, nous avons fait un découpage en 5 chapitres afin de comprendre comment s'adapter à 5 contextes  différents et de voir quelles en sont les spécificités :

  • parler à une conférence,

  • faire cours devant une classe,

  • délivrer un contenu face caméra,

  • faire une présentation en entreprise,

  • passer un entretien d'embauche.

Pour chacun de ces contextes, nous allons vous montrer :

  1. comment vous préparer,

  2. comment vous exprimer,

  3. et comment gérer les imprévus.

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite