• 12 heures
  • Difficile

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 20/07/2020

Analysez la constitution d’un radar impulsionnel

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Dans ce chapitre, nous réaliserons la description d'un système radar impulsionnel, puis nous définirons les fonctions de chaque élément associé au système.

Décrire un radar impulsionnel

Nous avons vu qu'un radar est basé sur l'envoi et la réception d'ondes électromagnétiques. La réception des ondes électromagnétiques utilise le fait que des obstacles se trouvent sur le trajet de cette onde et ces obstacles peuvent avoir la capacité de renvoyer (diffraction) cette onde incidente. Nous indiquons que la cible est éclairée par le radar (ou illuminée) et qu'elle rayonne à nouveau (création d'un courant de surface, par exemple) sur l'obstacle et qui, se transformant en "antenne", rayonne à son tour dans des directions privilégiées ou de manière isotrope.

La particularité d'un radar impulsionnel est d'envoyer une onde électromagnétique pendant un certain temps (dit d'émission) et d'attendre un signal de retour pendant un autre temps (dit de réception). Il est donc important de décrire les éléments qui constituent un radar impulsionnel afin de comprendre son fonctionnement.

Décrire tous les éléments d’un système radar impulsionnel

Le système radar impulsionnel peut se décrire sous la forme du synoptique de la figure suivante.

Nous pouvons considérer plusieurs éléments constituant le système radar impulsionnel.

Synoptique d'un radar impulsionnel
Synoptique d'un radar impulsionnel
  • L'antenne est l'élément clé d'un système radar, puisque cet élément joue le rôle de transducteur en transformant un phénomène électrique en un phénomène électromagnétique. Nous avons déjà vu son rôle : concentrer l'énergie émise par le système radar dans une direction privilégiée (ou isotrope en fonction de la nature de la fonction associée au système radar). Les performances radars sont très liées aux performances de l'antenne d'émission/de réception.

  • Le duplexeur (ou aussi circulateur) est un élément qui permet de privilégier la transmission entre 2 accès tout en coupant la transmission entre 2 autres accès. Dans l'exemple de la figure ci-dessus, l'énergie peut circuler de l'accès 1 vers l'accès 2, mais pas de l'accès 1 vers l'accès 3. Seule la transmission de l'accès 2 vers l'accès 3 est possible (mais pas de l'accès 3 vers l'accès 2). Ce type de composant est très utile pour isoler certaines parties d'un système RF entre elles.

  • L'émetteur peut être assimilé à un amplificateur (généralement de puissance dans le cas qui nous occupe avec la figure ci-dessus) permettant d'assurer un bilan de liaison suffisant pour effectuer une détection.

  • Le modulateur permet un mélange du signal émis par le générateur (signal à la fréquence f0 ) et du signal modulant réalisant la forme d'onde du radar impulsionnel (signal impulsionnel).

  • Le récepteur est le système qui reçoit le signal incident sur le radar (donc le signal réfléchi par la scène illuminée par le radar). Cet élément est un autre élément important, car sa sensibilité doit être importante pour être capable de détecter des signaux de très faible puissance. Il est donc très important de minimiser le plus possible les bruits pouvant limiter le rapport signal à bruit de détection.

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite