• 12 heures
  • Moyenne

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 28/04/2020

Réalisez une analyse comparative

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Avant de vous lancer dans la création de votre cours, dites-vous qu’il y a de grandes chances pour qu’un contenu similaire au vôtre existe déjà en ligne. C’est normal. Et ce n’est pas forcément une mauvaise chose. C’est même une bonne nouvelle : on peut avoir accès à des sources de savoirs variées et ainsi être capable d’avoir un regard nuancé sur un sujet.

Le tout n’est pas d’en faire un drame donc. Mais d’en prendre conscience. Et de connaître vos concurrents, leurs forces et leurs faiblesses. Ainsi, vous pourrez proposer un cours qui se différencie des autres.

Étudiez la concurrence

Commencez par taper sur un moteur de recherche les mots-clés ou même le titre de votre cours, associé au mot « cours en ligne » ou « MOOC ».

Il est possible qu’aucun cours n’existe sur le sujet mais c’est de plus en plus rare.

À ce moment-là, il y a une excellente pratique à mettre en place : vous y inscrire et suivre le cours. Tout simplement.

Devenez apprenant de votre propre sujet

Essayez d’adopter un regard neuf sur le sujet de préférence. En vous mettant à la place de l’utilisateur, vous verrez que vous remarquerez très vite :

  1. des choses qui vous dérangent : le professeur manque de dynamisme, les exercices sont trop difficiles (ou mal présentés), l’interface du cours n’est pas agréable à utiliser…

  2. et des choses que vous appréciez : les vidéos sont modernes, le plan du cours est logique et progressif, la gratification grâce à un badge à chaque réussite d’un exercice vous plaît…

Tous ces éléments vous sauteront aux yeux car vous serez un utilisateur du cours !

Notez les défauts et les qualités des cours concurrents

  • Les aspects négatifs sont des éléments que vous essaierez de ne pas reproduire dans votre propre cours. Vous préviendrez donc les risques, minimiserez les erreurs en trouvant des alternatives pour rectifier le tir.

Exemple : vous vous apercevez que vous vous ennuyez en regardant les vidéos de cours et vous comprenez que c’est parce que le ton de l’enseignant est très monocorde et manque d’entrain.

Dans ce cas, gardez bien en tête que l’enseignant de votre cours (que ce soit vous ou un collaborateur) devra faire preuve de dynamisme, sourire et éviter de réciter un texte appris par cœur… Cela vous a gêné en tant qu'apprenant, essayez donc de ne pas l'imposer aux autres.

  • Les aspects positifs sont des éléments dont vous allez vous inspirer.

Exemple : les vidéos de cours vous semblent modernes, vous avez l’impression de regarder un film. Vous comprenez que c’est dû à l’utilisation du motion design (apparition des titres à chaque début de vidéo, animation d’objets et de mots-clés qui viennent illustrer les propos de l’enseignant). Vous remarquez également qu’il n'y a pas un simple mur blanc derrière l’enseignant, qu'il y a des éléments de décoration. Dans ce cas-là, l’idée n’est pas de copier ou de reproduire les mêmes illustrations ou décors pour votre cours. Il s’agit de prendre conscience que vos vidéos peuvent et devraient être enrichies pour faciliter l’apprentissage. Cela vous permet de prévoir à l’avance le recours au motion design ou la recherche d'une belle salle pour le tournage par exemple.

Vous n’auriez peut-être pas pensé à toutes ces choses si vous n’aviez pas suivi le(s) cours de vos concurrents. C’est pour cela que c’est encore mieux de suivre le maximum de cours en ligne qui ressemblent de près ou de loin à celui que vous voulez faire. Vous aurez alors :

  1. une vision globale du contexte dans lequel votre cours s’insère ;

  2. une idée précise de ce qu’il faut faire pour vous démarquer.

Analysez les fonctionnalités et modalités d'apprentissage utilisées par la concurrence

ici, vous allez en fait vous intéresser aux options et fonctionnalités qui sont présentes sur les plateformes des concurrents, entre autres :

  • niveau d'interactivité

  • type d'exercices

  • usage de la gamification

  • présence d'une forme de certification

  • etc.

Réalisez un SWOT

Munissez-vous de quoi écrire, vous allez réaliser un SWOT :

  1. Strenghs (Forces)

  2. Weaknesses (Faiblesses)

  3. Opportunities (Opportunités)

  4. Threats (Menaces)

Listez les forces et faiblesses de la concurrence (mais les vôtres aussi)

Normalement, dans un tableau SWOT, les cases "Forces" et "Faiblesses" sont à remplir de façon introspective : on note nos forces et nos faiblesses. Pas celles des autres. Dans ce cas-ci, c'est bien de noter les forces et faiblesses de vos concurrents car cela fait partie des choses à prendre en compte pour proposer un cours qui sort du lot.

C'est pourquoi votre tableau ressemblera plutôt à cela :

Les forces de la concurrence

  •  

  •  

  •  

Les faiblesses de la concurrence

  •  

  •  

  •  

Mes forces

  •  

  •  

  •  

Mes faiblesses

  •  

  •  

  •  

Mes opportunités

  •  

  •  

  •  

Mes menaces

  •  

  •  

  •  

  1. D'abord, répertoriez les défauts et les qualités des cours concurrents au fur et à mesure que vous les trouvez.

  2. Ensuite, listez les éléments qui constituent des forces et des faiblesses de votre côté : la présence d'un coach en prise de parole dans votre équipe par exemple (force), ou encore un budget limité pour la vidéo (faiblesse).

Déduisez-en vos opportunités et menaces pour la création de votre cours

Dans la case "Opportunités", vous allez lister les éléments dont vous pouvez tirer profit. Comment les trouver ? Tout simplement en analysant avec du recul l'ensemble des forces et faiblesses. En fonction de ce que vous aurez listé, vous verrez que vous aurez un coup à jouer à plusieurs niveaux.

Exemple : si vous voyez que dans la majeure partie des cours suivis, le dynamisme de l’enseignant n’est pas au rendez-vous (faiblesse de la concurrence), vous savez que vous gagnerez des points avec un intervenant qui :

  • s’exprime bien face caméra,

  • sourit,

  • a une gestuelle adaptée.

C'est ce genre d'éléments que vous allez noter dans la case "Opportunités" :

"J'ai l'opportunité de proposer un cours plus dynamique avec une présentation orale travaillée et répétée."

Enfin, dans la case "Menaces", notez tous les éléments auxquels vous devrez faire attention pendant la création de votre cours.

Exemple : vous remarquez que la qualité des vidéos des cours concurrents est de très haut niveau (force de la concurrence). Or, vous savez que vous n’aurez pas les moyens matériels/ financiers/humains d’avoir de tels résultats (mes faiblesses). C’est donc quelque chose que vous allez noter dans la case "Menaces" :

"Les vidéos de cours risquent d'être de moins bonne qualité que la concurrence."

Si vraiment, vous n'avez pas les moyens de faire des vidéos de très bonne qualité, vous pouvez vous rattraper sur un autre point, miser sur autre chose.

Par exemple, vous pouvez décider de fabriquer/préparer des éléments visuels que vous montrerez face caméra le jour du tournage. Cela peut être des panneaux ou des images, des dessins/schémas sur un tableau, des objets ou des livres… Par conséquence, vous ferez même d'une pierre deux coups :

  • les vidéos seront animées (même si ce n'est pas avec du motion design) ;

  • les vidéos seront dynamiques et agréables à regarder !

Vous voyez, on peut trouver des alternatives et parvenir à être créatif. Le tout, c'est d'avoir fait ce travail au préalable pour être en mesure d'anticiper et de contrer les problèmes !

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite