• 12 heures
  • Moyenne

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 28/04/2020

Illustrez pour enrichir votre contenu

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Ajoutez des images à votre texte

Il n'y a pas que les mots pour expliquer une idée.

Intégrez des schémas

Rien de mieux qu'un schéma pour illustrer un concept et aider les apprenants à le visualiser.

Parfois, cela peut être compliqué de devoir expliquer, décrire une notion abstraite. Alors, si ce dont vous parlez peut se transformer en tableau, en histogramme, en courbe… Faites-le !

Vous pouvez créer des schémas avec PowerPoint ou Excel, mais d'autres outils plus simples vous permettront également de réaliser un schéma en deux temps trois mouvements :

Piochez parmi la liste de ces outils interactifs pour donner encore plus de relief à votre cours :

Insérez des photos ou des illustrations

Les images renforcent le lien avec les apprenants parce que vous activez leur émotion, leur empathie.

Grâce aux images, les apprenants sont en mesure de s'identifier à une situation, un problème, et sont plus à même de comprendre et de se concentrer plus longtemps.

Vous trouverez votre bonheur dans les banques d'images. Certaines sont gratuites et libres de droits comme Pexels, par exemple. Si vous avez un budget à y consacrer, alors vous devriez souscrire à un abonnement chez Adobe Stock ou ShutterStock.

Mettre des images, ce n'est pas forcément qu'une question de photographie. Cela peut être une illustration. La mode est aujourd'hui aux illustrations en flat design, mais libre à vous de puiser votre inspiration dans d'autres styles.

Si vous vous sentez l'âme créative, vous pouvez utiliser des outils pour créer des illustrations :

  • Créez des illustrations sans savoir dessiner avec AutoDraw

  • Vous en connaissez d'autres ? N'hésitez pas à la partager avec nous.

Faites également usage du storytelling

Une image, cela peut aussi être pris au sens figuré !

Pour illustrer un propos, il n'y a pas que les photos ou les schémas qui fonctionnent : les histoires peuvent aussi transporter les apprenants dans un univers et donc les aider à établir un lien avec l'enseignant, le sujet, voire même leur réussite…

Lorsque l'on raconte une histoire en cours (que ce soit à l'oral ou dans un texte), les apprenants le remarquent immédiatement !

Leur curiosité est piquée, ils veulent en savoir plus… C'est parce qu'à ce moment-là, ils n'ont pas l'impression de suivre un cours, mais d'écouter une histoire !

Cela a des avantages pédagogiques énormes parce que les histoires permettent de :

  1. prolonger la concentration : les apprenants restent attentifs plus longtemps,

  2. renforcer les liens cognitifs : ils comprennent mieux les concepts enseignés,

  3. fixer une image/une idée dans leur mémoire : ils s'en souviendront plus longtemps.

Pourquoi ? Comment ça se fait ?

Et bien parce que les histoires font appel à l'émotion. Et l'émotion est un moteur très efficace pour apprendre.

Pour utiliser le storytelling, vous avez deux angles possibles :

  1. l'usage des exemples,

  2. l'usage des métaphores.

Donnez des exemples

Lorsque vous écrivez, n'hésitez pas à donner beaucoup d'exemples pris de la vie réelle ou encore mieux, tirés de votre propre expérience personnelle.

Cela permet aux apprenants de se rendre compte de ce qu'implique concrètement quelque chose.

Dans ce cours sur comment écrire en ligne, vous avez croisé déjà de nombreux exemples, comme le cours sur la réunion, ou sur la prise de parole en public.

Prendre un exemple permet de transposer un savoir théorique dans la réalité, et donc de le rendre pratique ! C'est très intéressant d'un point de vue pédagogique. N'hésitez pas à en utiliser dès que vous le pouvez.

Filez des métaphores

Les métaphores vont plus loin que les exemples. Elles transposent un concept abstrait dans l'univers concret de ce qui nous parle au plus profond de nous.

Il s'agit de faire une analogie, une comparaison avec le monde réel. C'est exactement ce qu'il se passait en classe de mathématiques quand vous étiez petit. Au lieu de vous noyer dans les explications de ce qu'est une soustraction, l'enseignant présentait en général ce genre de choses :

"Vous rentrez dans une boulangerie pour acheter un paquet de bonbons et deux baguettes de pain. Vous avez 10 €, la baguette coûte 1 € (ah ouais c'est cher) et le paquet de bonbons coûte 2 €, combien vous reste-il d'argent après avoir payé ?"

ou encore

"Vous avez 15 billes. À la cour de récré, vous échangez 4 billes contre 1 bille qui a plus de valeur. Combien avez-vous de billes ?

Ces histoires vous ancrent dans la vie réelle et vous permettent de visualiser une opération mathématique. Et, dans l'esprit d'un enfant, c'est beaucoup plus digeste que de lui demander :

10 - 2 - 1 x 2 = ?

et

15 - 4 +1 = ?

Vous pouvez faire pareil, quel que soit le sujet que vous enseignez !

Vous n'êtes pas convaincu ? Regardez cette conférence de Tyler DeWitt (les sous-titres en français sont disponibles) :

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite