• 20 heures
  • Moyenne

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 03/04/2018

Créer un serveur facilement avec Elastic Beanstalk

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Avant de nous plonger dans les entrailles d'AWS, je vous propose une petite entrée en matière. En effet, AWS est tellement riche et complexe qu'ils ont créé un service qui... simplifie l'usage d'autres services ! Je pense que c'est mieux de commencer ainsi. Nous aurons tout le loisir ensuite de nous perdre dans les profondeurs d'AWS. 😉

Le service que je souhaite vous présenter s'appelle Amazon Elastic Beanstalk. Il s'agit d'une interface simplifiée qui vous aide à créer vos serveurs Amazon EC2, sans que vous ayez à vous préoccuper des détails.

Création d'une application

Rendez-vous donc dans la section "Elastic Beanstalk" et vérifiez bien dans quelle zone géographique vous vous trouvez (regardez le menu en haut à droite). Cela indique où vos serveurs seront lancés.

Si un jour vous ne retrouvez pas vos serveurs dans la console AWS, pas de panique : vérifiez juste que vous êtes en train de naviguer dans la bonne zone géographique !

La première fois, Elastic Beanstalk vous explique en quelques mots son fonctionnement :

Page d'introduction d'Elastic Beanstalk
Page d'introduction d'Elastic Beanstalk

Cliquez sur Démarrer, puis sur la page qui s'ouvre remplissez le formulaire :

Création d'un serveur avec Elastic Beanstalk
Création d'un serveur avec Elastic Beanstalk

Vous devez donner un nom à votre application. C'est le nom du projet que vous aimeriez héberger en ligne. Si vous n'avez pas d'idée et que vous voulez juste expérimenter avec moi, vous pouvez simplement l'appeler "Test".

Choisissez ensuite la plateforme de votre application. Vous avez le choix entre de nombreuses plateformes : PHP, Python, Ruby, Java, Go... Ca dépend en quoi votre site web est codé !
En fonction de votre choix Elastic Beanstalk va démarrer un serveur préconfiguré pour vos besoins (ce qui vous fera gagner du temps !).

Enfin, on vous demande si vous avez déjà le code de l'application que vous voulez héberger. Si c'est le cas, vous pouvez envoyer un ZIP. Si vous êtes simplement là pour tester comme moi, vous pouvez laisser "Exemple d'application" coché : une application par défaut sera lancée.

Cliquez ensuite sur "Créer une application". Une console s'affiche pour vous indiquer la progression du lancement du serveur :

La console indique la progression du lancement du serveur
La console indique la progression du lancement du serveur

Patientez quelques minutes, le lancement de tous ces services prend un petit moment. Lorsque ça sera terminé, vous serez automatiquement redirigés vers l'accueil de votre application sur Elastic Beanstalk.

L'interface d'Elastic Beanstalk

Voici à quoi ressemble l'accueil d'une application sur Elastic Beanstalk :

Page d'accueil Elastic Beanstalk de votre application
Page d'accueil Elastic Beanstalk de votre application

Vous pouvez y voir :

  1. L'état du serveur (ici, tout va bien apparemment 😊 ). En cas de problème, vous pouvez cliquer sur "Causes" pour avoir les erreurs.

  2. Le nom de l'application installée sur votre serveur. Nous avons mis une application de démo, mais nous pouvons envoyer notre projet sous format ZIP ici si nous le souhaitons.

  3. Le type de serveur. Ici, nous avons sélectionné PHP, donc Elastic Beanstalk a lancé un serveur Linux avec PHP installé pour nous.

  4. Les actions que vous pouvez faire. Vous pouvez par exemple redémarrer l'environnement (cela redémarrera le serveur), le cloner pour en faire une copie, ou bien le résilier pour le supprimer.

  5. L'adresse web de votre serveur pour tester votre application. Cliquez dessus pour voir l'application de démo qui tourne sur le serveur !

L'application PHP de démo qui tourne sur le serveur
L'application PHP de démo qui tourne sur le serveur

Si la page s'affiche, c'est que votre serveur fonctionne normalement et qu'il est capable d'envoyer une page PHP. Celle-ci ne fait vraiment rien de spécial, mais elle a le mérite de montrer que ça marche.

Enfin, sur le côté gauche de l'interface d'administration d'Elastic Beanstalk, vous avez quelques menus que je vous laisse parcourir. Il est par exemple possible de configurer l'environnement pour changer la puissance du serveur et même d'y ajouter un serveur de base de données (ça utilise RDS, le service AWS qui fournit les bases de données). Attention néanmoins, car ça peut vite devenir compliqué pour nous qui débutons !

Les statistiques d'utilisation de votre serveur
Les statistiques d'utilisation de votre serveur dans la section "Surveillance"

Et ensuite ?

Elastic Beanstalk se veut simplifié. Il n'y a pas beaucoup d'options en réalité, mais cela suffit pour lancer des serveurs pour des applications simples. Je vous recommande donc de vous familiariser avec ce service avant d'aller plus loin.

Sous le capot, Elastic Beanstalk a généré un serveur EC2 et fait un peu de configuration pour nous. Si vous retournez sur la liste des services, allez dans la section "EC2", puis dans "Instances" vous y verrez le serveur de test que vous venez de lancer.

Le serveur EC2 configuré et lancé par ElasticBeanstalk
Le serveur EC2 configuré et lancé par ElasticBeanstalk

Comme je vous l'ai dit, Elastic Beanstalk ne fait que simplifier l'usage des autres services comme EC2 et RDS. Il est tout à fait possible ensuite d'ouvrir le capot de ces services et de les personnaliser... mais gare à vous si vous ne savez pas ce que vous faites ! ☠️

Dans la suite de ce cours, je vais justement rentrer avec vous dans ces fameuses entrailles d'AWS. Alors, prêts à sortir du pilote automatique et à passer en mode manuel ? 😎

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite