• 12 heures
  • Difficile

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 05/01/2022

Conclusion

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Félicitations ! Vous êtes venu à bout de ce cours sur la persistance des données ! Je sais que ce n'est pas toujours le sujet le plus attendu, car on ne touche pas à l'interface utilisateur, et les fonctionnalités que ça apporte ne sont pas très visibles.

Mais c'est un sujet essentiel, et aucune application digne de ce nom ne peut se permettre de faire l'impasse sur la persistance, sans quoi de nombreuses fonctionnalités ne pourraient pas exister.

En résumé

On a parlé ensemble de toutes les techniques principales de persistance en iOS, que je vous résume dans le schéma ci-dessous :

Pour convert to property list, nous avons utilisé la technique User defaults. Pour archiving on pourrait utiliser UIDocument ou Unix file System. Pour C Api, SQ Lite serait approprié. Pour une Subclass NSManagedObjectf, on favorisera CoreData. Pour une

Chacune a ses spécificités et son intérêt, et il est important que vous les connaissiez toutes pour faire le bon choix pour votre application. Au minimum, je vous suggère de jeter un œil à Realm et Firebase qui sont, avec Core Data, les deux plus puissantes, et ont l'avantage de pouvoir être utilisées dans le cloud.

J'ai tenu à vous détailler le fonctionnement de User Defaults. C'est de loin la solution la plus simple et je pense qu'après avoir bataillé avec Core Data, vous le comprenez. User Defaults fonctionne comme un dictionnaire persistant, mais ne rend que de petits services, n'allez pas gérer toutes vos données avec User Defaults !

C'est la raison pour laquelle nous nous sommes intéressés à Core Data, une base de données locale munie d'une API orientée objet. Une fois passées les premières difficultés notamment liées à la compréhension du fonctionnement interne de Core Data, vous avez, je l'espère, réalisé que ce n'était pas plus compliqué que de manipuler des objets.

C'est la raison pour laquelle j'insiste : de tous les chapitres sur Core Data, le plus important, c'est le premier de la partie 3, dans lequel nous découvrons tous les rouages de Core Data. Car ce sont ces connaissances théoriques qui formeront un socle solide pour les connaissances pratiques qu'on a vues ensemble. N'hésitez pas à revenir dessus !

Et maintenant ?

Si vous voulez aller plus loin, les possibilités sont nombreuses ! Je vous invite à essayer les autres technologies de persistance, vous verrez que certaines problématiques se recoupent. Cela vous permettra de prendre de la hauteur sur le sujet des bases de données en général, et de ne pas avoir peur de passer d'une technologie à l'autre.

Vous pouvez aussi pousser plus loin Core Data et notre application Cekikapeye. Pourquoi ne pas rajouter un filtre à notre liste de dépenses pour vous entraîner avec les predicate ? Ou ajouter une fonctionnalité d'annulation pour tester l' UndoManager  ?

Bref, amusez-vous !

En attendant, je n'ai plus qu'à vous laisser avec le mot de la fin, et le mot de la fin, évidemment, c'est...Bravo ! Et Merci !

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite