• 12 heures
  • Moyenne

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 09/05/2022

Raisonnez en retour sur investissement

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Après la rentabilité, je vais vous parler de la notion de retour sur investissement, ROI : Return On Investment. La notion est importante pour deux raisons :

  • Elle est le cadre de raisonnement des investisseurs. De ce fait, elle est présente, au moins en arrière-pensée, dans pratiquement tous les raisonnements financiers de l’entreprise.

  • Elle est, pour vos projets, un cadre d’analyse pertinent et convaincant.

Le cadre de raisonnement des investisseurs

Sans surprise, le métier des investisseurs est... d’investir. :)

Ils placent de l’argent aujourd’hui pour en récupérer, plus, dans l’avenir. Le retour sur investissement est la base de leur métier. La question mère de toutes leurs questions est de savoir : si j’investis 100 euros aujourd’hui, combien d’euros vais-je récupérer en retour, et quand ?

Il existe de nombreux instruments pour aider à répondre à cette question. Vous entendrez sûrement parler de payback, d’actualisation, de TRI.

La principale chose à en savoir, c’est qu’ils reposent tous sur la même matière première. Ils ont tous un flux de trésorerie comme donnée d’entrée. Le flux de trésorerie, c’est la série des entrées et des sorties de cash dans le temps. Les fameux 100 investis aujourd’hui, qui rapporteront X l’année prochaine, Y dans 2 ans, Z l’année suivante, etc.

En tant que responsable opérationnel ou financier d’entreprise, vous devez donc garder à l’esprit l’importance du ROI, c’est à dire des flux de trésorerie (cash-flows), pour les investisseurs.

Un cadre de raisonnement pour vos projets

Au-delà de ces relations avec les investisseurs, le ROI est, pour vous, un bon cadre de raisonnement, parce que le ROI est un raisonnement en mode projet.

Raisonner ROI, c’est envisager une opération dans sa globalité pour évaluer tous les flux de trésorerie qu’elle occasionne. Cela s’applique naturellement à beaucoup de décisions dans l’entreprise.

Si vous achetez une machine, vous occasionnez des flux de trésorerie sortants : le prix d’achat la première année, et la maintenance les années suivantes. En retour, vous espérez des flux de trésorerie entrants : la marge supplémentaire gagnée sur les produits fabriqués par la machine. Votre décision d’acheter la machine ou non s’analyse donc facilement en termes de ROI.

Payback
Payback de l’achat d’une machine

Le tableau ci-dessus retrace les flux occasionnés par le projet d’achat d’une machine. Ce projet d’achat aura occasionné autant de flux entrants que sortants (cumul des flux) au bout de trois ans. C’est le délai de payback. Au-delà de cette durée, l’investissement produit un retour positif : en année N+5, la mise initiale de 100 aura rapporté environ 200 de flux entrants. On parle alors d’un multiple de 2 (on a doublé la mise) en 5 ans.

De manière générale, même dans les cas moins évidents, raisonner en termes de ROI vous sera utile. C’est un cadre qui donne une cohérence à vos actions en prenant en compte l’ensemble de leurs conséquences, et sur toute leur durée.

En résumé

  • Durant leur vie, les entreprises réalisent des investissements de renouvellement, de développement…

  • Les investissements doivent être rentables et assurer un retour sur investissement à l’entreprise (ROI).

  • L’entreprise calcule les flux de trésorerie générés par l’investissement.

  • Des critères tels le payback, le TRI, basés sur les flux de trésorerie, sont utilisés pour calculer la rentabilité d’un projet d’investissement.

J’espère que ce chapitre vous aura convaincu de raisonner ROI. Pour pousser l’analyse, j’aborderai dans le suivant le point précis des coûts de personnel, qui sont très souvent déterminants et toujours très délicats à appréhender.

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite