• 8 heures
  • Moyenne

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 15/12/2020

Faites face aux crises de trésorerie

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Nous avons vu comment gérer une trésorerie excédentaire ou insuffisante. Cependant, il vous faut gérer à plus long terme votre trésorerie en anticipant les crises et en trouvant des solutions adaptées.

Identifiez les causes d'une crise de trésorerie

Analyser les causes qui mettent en péril votre trésorerie est une première étape indispensable pour prendre les bonnes décisions. Voici quelques causes courantes que votre entreprise peut rencontrer.

Des délais de paiements et des impayés trop importants

Les besoins de trésorerie concernent un nombre important d’entreprises, car la plupart paient leurs fournisseurs et leurs salaires avant de se faire payer. Cependant, ces délais de paiement peuvent devenir trop important. Et encore faut-il être payé !

Une baisse du chiffre d'affaires ou des marges

Logiquement, une trésorerie pâtit d’une baisse du chiffre d’affaires. Vous pouvez dans ce cas analyser plus précisément les causes de cette baisse, qui peuvent être diverses : prix trop élevés, trop peu de démarchage commercial, acteurs nouveaux vous prenant des parts de marché, clients mécontents...

De plus, vous pouvez vendre beaucoup, mais réaliser peu de marges. Analysez dans ce cas en détail les produits et les prestations que vous vendez pour savoir lesquels ont un taux de marge insuffisant.

Un délai de rotation des stocks

Plus le stock est élevé, plus vous avez de l’argent immobilisé. De plus, il existe des frais liés à l’immobilisation des stocks : loyers, sécurité, énergie, etc.

Des charges ou frais généraux trop élevés

Un problème de trésorerie peut venir d'une multitude de charges que l’entreprise n’a pas cru bon d’analyser. N'hésitez donc pas à regarder en détail ligne par ligne les décaissements :

  • un fournisseur historique qui n’est plus compétitif,

  • des contrats conclus, à droite, à gauche, dont l’entreprise ne se sert pas ou presque plus,

  • une mauvaise isolation ou une consommation d’énergie trop élevée,

  • une sous-utilisation des ressources humaines disponibles au sein de l’entreprise, etc.

Trouvez une solution adaptée à votre crise de trésorerie

Quelles sont les solutions qui s’offrent à moi pour améliorer ma trésorerie et me constituer un matelas de sécurité ?

Réduisez vos délais de paiement et vos impayés

Commençons par le plus important, à savoir les délais des paiements, voire les impayés.

Plusieurs solutions permettent de limiter les délais de paiement et les impayés :

  • Choisissez vos clients : avant de signer une commande avec un client, vérifiez, auprès des sociétés de renseignements commerciaux et financiers telles que la Coface, Altares ou Creditsafe, leur solvabilité.

  • Précisez les délais de paiement dans les conditions de vente et dans la facture. Plus c’est court, mieux c’est !

  • Généralisez les prélèvements automatiques, surtout pour les prestations récurrentes.

  • Récompensez les clients qui paient comptant, en offrant par exemple un escompte de 3 à 5 %. Dites-vous bien que cela coutera toujours moins cher qu’un découvert à la banque.

  • Enfin, négociez avec vos fournisseurs des délais de paiement plus avantageux pour votre entreprise. Un délai de paiement de 30 ou 60 jours est comme un crédit à taux zéro. Par conséquent, cela ne coute rien à votre entreprise.

Le but est de réduire au maximum les délais entre le moment où vous encaissez vos clients et le moment où vous payez vos fournisseurs.

Diminuez vos charges

Vous devez analyser les charges dans le détail, ligne par ligne, pour savoir où vous pourriez faire des économies.

Pensez également au leasing, c'est-à-dire à la location avec une option d'achat, plutôt que de systématiquement acheter. Faire un leasing pour acheter ou renouveler votre flotte de véhicules ou vos équipements informatiques est préférable si vous avez des difficultés de trésorerie à l’achat. En effet, la charge est répartie sur plusieurs mois, voire plusieurs années.

Négociez avec votre banque

La négociation d’un prêt de trésorerie vous permet de disposer d’une facilité de trésorerie rapidement. Toutefois, il va vous falloir négocier avec votre banquier afin de lui montrer que vous êtes capable de bien gérer votre trésorerie pour pouvoir rembourser votre dette.

La négociation d’un découvert autorisé est une autre possibilité de financement qui peut être salvatrice dans bien des situations. Dans l’idéal, négociez lorsque tout va bien : non seulement vous pourrez obtenir des avantages, mais en plus, le jour où la situation se dégradera, vous pourrez bénéficier automatiquement du découvert.

En résumé

Vous êtes désormais en mesure de maîtriser votre besoin en fonds de roulement, quelque soit le cas de figure de votre entreprise :

  • en utilisant les financements à court terme si votre BFR est positif ;

  • en utilisant les placements à court terme si votre BFR est négatif ;

  • en faisant face aux crises de trésorerie.

En conclusion, à part si vous vous appelez Apple ou Microsoft, le problème de trésorerie est le lot de presque toutes les entreprises. Le plus important est de bien la piloter en mettant en place des outils simples et efficaces. Nous verrons en particulier le tableau de trésorerie dans la partie suivante. Avant cela, vérifiez vos acquis avec le quiz qui suit !

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite