• 12 heures
  • Moyenne

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 12/02/2020

Identifiez les différents modèles de carrière

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Avant de parler de “gérer la carrière des collaborateurs”, commençons par définir en quoi consiste la “carrière”.

Les différents types de carrière

L'un des premiers spécialistes à classifier les types de carrière fut Schein, en 1971. Cet auteur distinguait trois types de mouvement de carrière, aussi appelé “mobilité”.

  • Verticale : le salarié évolue vers des postes avec des statuts de plus en plus élevés. La mobilité verticale peut mener, in fine, au sommet de l’organisation.

La mobilité verticale peut par exemple consister à évoluer vers un poste de management.

  • Horizontale : le salarié évolue entre des fonctions ou postes de même niveau hiérarchique. 

Une mobilité horizontale peut par exemple faire passer le salarié d’un poste de chef de projet, à un poste d’expert.

  • Le type radial : le salarié évolue vers le cœur de l’organisation, c'est-à-dire là où se prennent les décisions stratégiques.

Lorsqu’on parle de l’évolution des carrières liée au changement du monde du travail, on entend de plus en plus dire “les carrières ne sont plus linéaires comme autrefois”. Qu’est-ce que cela signifie ?

Les différents types de cheminement de carrière

  • Carrière linéaire : cheminement de carrière caractérisé par une série de mouvements verticaux, une progression hiérarchique et une ascension permettant d’accroître son pouvoir de décision ou d’action, ou son statut 

Par exemple, un salarié qui entre dans une entreprise en tant que chef de produit junior, puis devient chef de produit senior, puis manager Marketing, puis directeur Marketing. 

  • Carrière homéostatique : cheminement de carrière caractérisé par la permanence du salarié dans un même champ professionnel au cours de sa carrière. 

Par exemple, un salarié qui est resté toute sa vie dans le domaine comptable.

  • Carrière spiralique : cheminement de carrière où la personne s’investit pour une période dans un champ d’occupation donné puis, de façon cyclique, procède à une réorientation professionnelle majeure dans un autre champ d’activité. 

Par exemple, un salarié qui est passé du domaine comptable au domaine RH.

  • Carrière transitoire : cheminement de carrière selon lequel le salarié occupe en permanence des postes transitoires. 

Par exemple, un salarié qui enchaîne les contrats courts.

  • Carrière  étapiste : Croisement entre la carrière homéostatique et linéaire. 

  • Carrière éclatée : Cheminement de carrière où la seule constante s’avère le changement.

Pour conclure

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite