• 10 heures
  • Moyenne

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 09/12/2020

Identifiez votre mode de fonctionnement

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Se connaître prend du temps et peut s'appliquer à tous les plans de la vie. Dans le contexte professionnel du travail en équipe, il est fondamental de comprendre ce qui vous fait agir, suivant quels principes et comment.

Plus vous comprendrez votre fonctionnement sur ces trois plans, plus :

  • vous saurez trouver votre place ;

  • vous pourrez construire une relation professionnelle transparente et performante, tout en assurant votre bien-être ;

  • vous aurez confiance en vous.

Prenez conscience de vos besoins

Je vous propose de parcourir ci-dessous la liste détaillée des 5 besoins universels de Maslow, adaptés au travail en équipe en contexte professionnel. Lorsque vous évaluerez vos besoins, prenez en compte deux éléments :

  • La part objective : par exemple, vos locaux professionnels disposent-ils d'un équipement performant ou limité ?

  • La part subjective : ce qui compte, ici, c'est comment vous valorisez chacun des besoins et quels sont vos besoins prioritaires. Ainsi, un excellent matériel informatique contribue à satisfaire votre "besoin de survie", mais vous pouvez accorder plus d'importance à votre "besoin d'appartenance" et à une bonne ambiance dans l'équipe.

Pouvez-vous classer vos besoins essentiels, du plus important au moins prioritaire pour vous ?

1) Le besoin de survie (besoins physiologiques)

  • Les locaux sont fonctionnels, calmes, lumineux, équipés et opérationnels, bien chauffés en hiver, frais en été.

  • Le lieu de travail est raisonnablement distant de votre domicile, avec des facilités pour déjeuner.

  • L’organisation du temps de travail vous permet de récupérer physiquement, favorise l’équilibre entre votre vie professionnelle et votre vie privée.

  • Le salaire est juste par rapport à la charge de travail. Il permet de subvenir à vos besoins.

2) Le besoin de sécurité

  • La sécurité physique est garantie sur le trajet depuis votre domicile et dans les locaux.

  • La sécurité économique est assurée : paiement régulier des salaires, emploi non précaire, entreprise bien gérée.

  • Le sentiment de sécurité relationnelle est réel : l'ambiance de travail est bonne dans la civilité, la sérénité, la coopération entre les collaborateurs et avec la hiérarchie. La vie privée est respectée.

  • Votre mission est faisable, car vos objectifs sont clairs, réalistes et atteignables.

3) Le besoin d’appartenance

  • Vous recevez des feedbacks réguliers et constructifs.

  • Les codes, usages et valeurs internes sont connus et assimilés : dress code, manière de se saluer, niveau de formalisme relationnel, etc.

  • Vous êtes inclus sur les listes de diffusion des informations internes de façon ciblée et transparente.

  • Vous êtes invité à toutes les réunions en rapport avec votre mission et aux événements internes.

4) Le besoin de reconnaissance ou d’estime

  • Vos résultats sont reconnus par l’équipe, félicités par votre hiérarchie.

  • L’expression de vos compétences et de vos suggestions est possible et bien reçue.

  • Votre identité personnelle réelle ou perçue est respectée : image de soi, sensibilité politique, origine ethnique, pratiques culturelles/religieuses, genre, âge, handicap/santé, orientations sexuelles, statut conjugal/célibataire, style vestimentaire...

  • L’expression des identités personnelles s’autorégule en harmonie avec les usages et valeurs du groupe.

5) Le besoin d’accomplissement, de réalisation de soi

  • Le travail est stimulant, autonome, offre une variété suffisante de tâches et/ou est évolutif.

  • Les tâches accomplies permettent une optimisation de vos compétences, de votre créativité.

  • Votre mission est ajustée à vos valeurs personnelles.

  • L’offre de formation interne développe régulièrement vos compétences.

Afin d'interpréter correctement vos choix, souvenez-vous que ces cinq besoins fondamentaux sont réputés universels pour chacun, à tout niveau hiérarchique. Cependant, selon Maslow, les besoins de survie et de sécurité doivent être suffisamment satisfaits avant de chercher à satisfaire les trois besoins suivants.

Notez également que la satisfaction de certains besoins dans votre vie privée peut diminuer leur importance pour vous en contexte professionnel.

Vous pouvez déjà noter une forme de concurrence entre vos besoins.

  • Certains de vos besoins viendront en concurrencer d'autres. Votre besoin de sécurité peut limiter votre besoin de réalisation de soi qui exige une prise de risque. C'est ce que l'on appelle la concurrence interne des besoins.

  • La satisfaction de vos besoins est forcément limitée ou retardée par celle des autres membres de l'équipe, car "quand on est nombreux, il faut partager" :) , ou bien pour des raisons relationnelles (votre fort besoin de reconnaissance est frustré par votre manager qui est très introverti). C'est ce que l'on appelle la concurrence externe des besoins. 

Identifiez vos valeurs personnelles

Une mission et un environnement de travail en accord avec vos valeurs personnelles contribuent à satisfaire votre besoin d'accomplissement.

Mais plus inconsciemment, ce sont vos valeurs personnelles qui en réalité vont déterminer la manière dont vous chercherez à satisfaire vos besoins en général. Votre système de valeurs, c'est l'ensemble des principes qui guident vos actions. Il est le fruit de votre éducation, de vos affinités de caractère, de votre milieu environnant et de vos expériences de vie.

Je vous propose 4 étapes pour vous aider à identifier vos valeurs personnelles. 

Étape 1

Répondez aux questions suivantes.

Ces dernières semaines (mois, années), quel(le)s activités/événements/réalisations personnel(le)s et professionnel(le)s vous ont enthousiasmé, et pourquoi ?

Cette première question vous permet d'identifier les valeurs importantes pour vous.

Dans la même période, quel(le)s activités/événements vous ont fortement déplu/gêné/irrité, et pourquoi ?

Cette question vous permet de les identifier négativement. Si vous avez détesté votre dernier voyage en sac à dos dans la cordillère des Andes à l'initiative d'un ami, en jurant de ne plus jamais recommencer, c'est peut-être parce que vous fonctionnez sur les valeurs de contrôle ou de confort. Si, dans les transports publics, vous êtes témoin d'une altercation qui vous met hors de vous et à laquelle vous repensez, c'est peut-être que cette interaction a choqué vos valeurs de respect, de civilité ou de justice.

Étape 2

Choisissez dans la liste ci-dessous les 7 valeurs les plus importantes pour vous, en les classant :

vérité

ténacité

collaboration

clarté

efficacité

sincérité

fiabilité

aventure

transmission

plaisir

confiance

ordre

dépassement de soi

droit des animaux

spontanéité

autonomie

coopération

courage

flexibilité

service

succès

compétition

argent

amour

passion

engagement

liberté

humour

intégrité

vie

civilité

responsabilité

honneur

honnêteté

équité

équilibre

innovation

originalité

loyauté

obéissance

respect

franchise

authenticité

spiritualité

maîtrise de soi

droit des minorités

force

confort

pouvoir

excellence

sécurité

contrôle

sagesse

esprit d'équipe

créativité

amitié

entraide

bonheur

apprentissage

générosité

paix

santé

discrétion

 

Étape 3

Décrivez les "droits" et les "devoirs" que ces 5 valeurs impliquent.

Par exemple, si, pour la valeur "franchise", votre droit est "je dis à chacun ce que je pense de sa conduite", mais que vous acceptez difficilement que l'on vous dise ce que l'on pense de votre conduite, alors il n'y a pas de cohérence. La valeur plus adéquate serait plutôt la "liberté" ou la "spontanéité" : "J'aime dire ce que je pense au moment où je le pense."

Voici des exemples :

Valeurs

Mes droits (exemples)

Mes devoirs (exemples)

Liberté

"J'aime raconter des histoires drôles et je pense que l'on peut plaisanter de tout."

"Chacun peut exprimer les opinions qu'il veut, même si je ne suis pas d'accord."

Justice 

"Les emplois précaires sont injustes."

"J'attribue la vente à mon collègue qui s'est longuement occupé de cette cliente alors que c'est moi qui l'encaisse."

Égalité  

"Le salaire des femmes et des hommes doit être égal à compétences et missions égales."

"J'accepte de changer de créneau de vacances d'été, pour permettre à des coéquipiers de partir avec leur famille."

Respect 

"C'est important que mes coéquipiers respectent ma vie privée."

"Je ne répète jamais à un tiers un détail privé, même insignifiant, qu'un coéquipier m'a confié."

Apprentissage

"Il est normal que je puisse bénéficier des formations les plus pointues sur mon métier."

"J'aime beaucoup transmettre mon savoir-faire à ceux qui démarrent dans le métier."

Autonomie 

"Je n'ai pas à faire des heures supplémentaires pour compenser les erreurs répétées d'un coéquipier."

"J'anticipe mes congés et absences pour éviter que mes coéquipiers aient une surcharge de travail pour me remplacer." 

Civilité

"J'apprécie que mes coéquipiers prennent le temps de me saluer le matin."

"Même quand je suis débordé, je prends toujours un temps minimum pour répondre à mes coéquipiers."

Étape 4

Enfin, agissez-vous plutôt selon une morale des principes ou une morale des conséquences ?

Voici un exemple pour vous aider à le déterminer :

 

 Valeur : vérité

Valeur : justice

Morale des principes

"Quoi qu'il arrive, je ne mens pas, quelles qu'en soient les conséquences."

"Il est impossible d'instrumentaliser un collaborateur pour le bénéfice de l'équipe."

Morale des conséquences 

"Je n'aime pas mentir, mais je peux être amené à omettre de dire la vérité si elle lèse gravement une ou plusieurs personnes."

"Je comprends que l'on puisse  "sacrifier" un coéquipier pour le bien collectif ou la réussite des objectifs, y compris si c'est moi."

À ce stade, vous avez progressé dans la connaissance de vos besoins et de vos valeurs personnelles. Vous en savez plus sur les causes de vos actions et sur les principes qui les guident. Bravo !

Il vous faut maintenant comprendre par quel mécanisme vous agissez. Pour cela, il faut cerner le fonctionnement de vos émotions. L'enjeu est important, car le travail en équipe performant nécessite une bonne maturité émotionnelle.

Rendez-vous au chapitre suivant ! :)

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite