• 15 heures
  • Moyenne

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 06/01/2020

Maintenez vos systèmes

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

La maintenabilité répond à la question de l’aptitude d’un système à être maintenue ou rétablie dans un état dans lequel elle peut accomplir une fonction requise, lorsque la maintenance est accomplie dans des conditions données avec des procédures et des moyens prescrits.

La maintenabilité d’un système réparable est caractérisée par une probabilité M(t) que la maintenance accomplie dans des conditions données, avec des procédures et des moyens prescrits, soit achevée au temps t, sachant que le système était défaillant au temps t = 0.

M(t)=P(la maintenance du système soit achevée au temps t)

=P(le système est réparé sur une durée [0,t])

=P(Tr<t)

Où  Tr est la variable aléatoire Temps de réparation.

Les actions de maintenance s’exercent lors de la phase d’utilisation du bien et ont pour but de garder un niveau de fonctionnement acceptable d’un point de vue sécurité, fiabilité, qualité du service rendu et coûts de fonctionnement.

Il existe deux types de maintenance : maintenance préventive et maintenance corrective.

La maintenance corrective, ou le fonctionnement jusqu’à rupture, nécessite une méthode de dépannage rapide ; (maintenance différée ou maintenance d’urgence). La maintenance corrective est effectuée après défaillance (dépannage ou réparation).

Elle vise à rétablir le bien considéré́ dans l’état d’accomplir une fonction requise, au moins provisoirement et/ou partiellement. Elle comprend en particulier le diagnostic de la défaillance (détection, localisation, analyse), l’action corrective et un essai de fonctionnement.

La maintenance préventive est l'ensemble des activités périodiques effectuées sur l’équipement afin de réduire la probabilité de défaillance ou de dégradation d’un équipement ou d’un service.

La maintenance préventive systématique consiste à effectuer des inspections, démontages et changements de pièces périodiques.

La maintenance conditionnelle ou prédictive consiste à déterminer l’état d’une machine selon un paramètre de surveillance. Les techniques de maintenance conditionnelle prédictive consistent à choisir un paramètre qui varie avec l’état de la machine (par exemple, la température ou la vibration des machines) et à en étudier l'évolution.

Les descripteurs de l’évaluation du défaut sont des outils très importants pour aider le responsable de l’entretien à découvrir les problèmes. Ces descripteurs aident à diagnostiquer la source du problème afin de prescrire des méthodes de prévention adéquates.

Schéma récapitulatif
Schéma récapitulatif des types de maintenance

Une partie de la maintenance (préventive) est effectuée de façon périodique (et s’appelle maintenance systématique) ; l’autre partie est composée des entretiens ayant lieu après une analyse de leur état de dégradation et d'une décision volontaire.

Du point de vue de la durée de maintenance, à part du temps actif de maintenance, on doit aussi prendre en compte du temps préalable de maintenance : temps logistique, de préparation et, pour les maintenances non prévues (correctives), temps administratif et temps de planification.

Schéma récapitulatif
Schéma récapitulatif

Évaluez les temps moyens de réparation et de maintenance préventive

Soit Tr la durée de réparation ; on appelle la fonction de répartition de Tr la fonction de maintenabilité :

 F(t)=P(Trt)=M(t)                         

La densité de probabilité du temps de réparation est la dérivée de la maintenabilité

w(t)=dF(t)dt=dM(t)dt

w(t)dtest la probabilité pour que l’entité soit réparée entre t et t+dt,

w(t)dt=P(t<Trt+dt).

Le taux de réparation est noté μ , et tel que μ(t)dt est la probabilité pour que l’entité soit réparée entre t et t+du, sachant qu’elle est encore en panne à l’instant t.

 μ(t)=dM(t)dt1M(t)  

Par conséquent,

M(t)=1exp(t0μ(x)dx).

Le MTTR étant l’espérance mathématique de la variable aléatoire Tr , de densité de probabilité w, la même démonstration que pour le MTTF donne :

MTTR=+0(1M(t))dt.

Dans le cas d’une distribution exponentielle, le taux de réparation  μ est constant et le MTTR est égal à l’inverse de μ .

La moyenne de temps de réparation MTTR intrinsèque est égale au temps cumulé de réparation divisé par la somme des taux de défaillances. Le temps moyen préventif est égal à la somme des produits de fréquence et des durées de l’opération de chaque type d’opération à prévoir, divisée par la somme des fréquences de tous les types d’opération à prévoir.

Temps cumulé de réparation :

  ni=1λiTi  

Moyenne temps de réparation :

ni=1λiTi

ni=1λi

Il s’agit du MTTR Intrinsèque

  •  λ taux de défaillance

  •  Ti estimation de la durée des tâches de réparation

Temps moyen préventif :

  ki=1npiMpiki=1npi 

  •   pi  = type d'opération  i de maintenance préventive (inspection, remplacement ou réglage, contrôle)

  •  npi = fréquence de type d'opération à prévoir

  •  Mpi = durée de l’opération

 Terminons cette partie avec le concept de disponibilité.

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite