• 2 heures
  • Facile

Mis à jour le 04/06/2018

Rédigez votre devoir de synthèse

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Allez, c'est parti, la partie rédaction commence ! Voici quelques conseils et étapes pour vous permettre d'être le plus efficace possible. Eh oui, il faut que vous maîtrisiez toutes les spécificités de l'exercice si vous souhaitez être pertinent et rapide lors de la rédaction en conditions d'examens.

Respectez les contraintes formelles de l’exercice

Comment rédiger l’introduction, le développement et la conclusion ?

Vous connaissez bien le triptyque introduction, développement et conclusion. Voyons quelles sont ses spécificités pour le devoir de synthèse.

Introduction

Dans l’introduction, vous allez :

  • commencer par une phrase d’accroche pour présenter le sujet.

  • enchaîner sur la problématique choisie et éventuellement une brève présentation des documents (pour cela, l’analyse du paratexte va vous aider).

  • annoncer le plan, comme pour une dissertation.

L’introduction dans un devoir de synthèse doit être courte : quelques lignes suffisent.

Développement

Dans le développement, vous allez effectuer le travail de synthèse en lui-même !

Voici notre top 5 conseils pour vous orienter dans cette tâche :

  1. Reprenez les parties pour faire ressortir l’essence du corpus.

  2. Soignez la forme et aérez votre devoir : prévoyez un paragraphe par idée, commencez-les par un alinéa et sautez une ligne à chaque partie.

  3. Soignez votre écriture si vous écrivez à la main et veillez à ce que votre devoir soit lisible le plus agréablement possible par votre correcteur.

  4. Débutez chaque paragraphe par une courte introduction évoquant l’idée, et concluez chaque paragraphe par un bref récapitulatif de cette même idée.

  5. Utilisez des connecteurs logiques et des transitions tout au long du développement pour que le lecteur suive la logique de votre plan. Nous reviendrons sur les contraintes de la rédaction dans la partie suivante.

Conclusion

Comme l’introduction, la conclusion d’une synthèse est brève : 3 à 5 lignes suffiront pour dresser le bilan et revenir sur votre problématique.

Travaillez la neutralité de votre ton

Veillez dans toute la rédaction à rester neutre : dans la synthèse, vous ne donnez pas votre propre opinion sur le sujet.

Règle d'or n°1 : Ne détournez pas les documents : veillez à respecter le sens du document, même s’il ne sert pas votre opinion personnelle. Faites preuve d’honnêteté intellectuelle.

Règle d'or n°2 : Restez objectif en tout point. Ce sont les idées des textes qui sont en opposition. Une idée supplémentaire (la vôtre) n’a pas sa place dans l’exercice. Rendez l’idée telle qu’elle est présentée, sans la juger.

Respectez les contraintes rédactionnelles

Bien utiliser les références

En rédigeant, donnez-vous un défi : ne dépassez pas une ou deux citations dans toute votre note de synthèse. Petit à petit, entraînez-vous à ne faire aucune citation, sauf exception.

Vous devez faire référence aux documents, mais pas les citer ni les recopier. Le but du travail de synthèse est ailleurs : rappelez-vous, vous devez transformer tout ce que vous avez lu et noté en un texte entièrement nouveau.

Sans faire de citation, vous allez vite tomber sur un autre écueil : la paraphrase. La paraphrase consiste à reformuler une phrase en utilisant des synonymes. Prenez par exemple la phrase de Paul Éluard, « La terre est bleue comme une orange ». Une paraphrase serait de dire « Le globe terrestre est de la couleur du ciel, de même que les oranges ».

Pour vous aider, nous vous avons concocté différentes techniques de reformulation, rendez-vous en cliquant ici pour les découvrir.

Dernier point important : À chaque fois que vous donnez à voir une idée, faites explicitement référence au document dont il provient.

Travailler son expression écrite

En rédigeant une synthèse, vous cherchez à être le plus clair possible pour votre lecteur. Utilisez un vocabulaire précis, juste, mais pas délibérément compliqué. Si les documents sont scientifiques, vulgarisez sans déformer les propos.

Tout dans votre façon de vous exprimer dans une synthèse doit permettre à votre lecteur d’assimiler sans accrocs et rapidement l’information que vous voulez lui transmettre.

En vous lisant, on doit voir que votre synthèse est autant cohérente que logique.

Pour cela, utilisez des connecteurs logiques pour relier toutes les idées qui vont figurer dans votre note de synthèse.

Opposition et concession

Conséquence 

Liaison

Comparaison 

A contrario
À l’inverse
À l’opposé
À la différence
Au contraire
Au lieu de
Bien que
Cependant
Contre
Mais
Malgré
Néanmoins
Or
Quoique

Afin de
Ainsi
Au point de
Aussi
C’est pourquoi
D’où (le fait que)
De (telle) sorte que
De façon que
De là
De sorte que
Dès lors
Donc
En conséquence
En vue de
Par conséquent

À cause du fait que
Car
En effet
En premier lieu
Étant donné que
Non seulement (…), mais encore
Parce que
Puisque
Quant à

A fortiori
Ainsi que
Comme
De la même manière
De manière semblable
De même
Là encore
Pareillement
Semblablement

Avant d’aller plus loin, nous vous proposons donc de vous entraîner à ces connexions logiques, avec quelques petits exercices, par ici

Apprendre à être concis

C’est une évidence, mais elle est compliquée à mettre en œuvre : pour réussir une note de synthèse, il faut être synthétique ! Vous devez aller à l’essentiel y compris dans la forme. Allez droit au but, supprimez les adjectifs, ne cherchez pas le style.

Votre but est d’être compris facilement et rapidement.

Adoptez un style épuré. Bannissez toutes les informations inutiles : normalement, vous ne les avez pas prises en note. Ne cherchez pas à remplir : on ne cherche pas à savoir si vous avez retenu le plus d’informations possibles des documents, mais si vous avez retenu les bonnes, c’est-à-dire les plus pertinentes au vu du sujet.

Si vous avez déjà utilisé une idée, ne vous répétez pas. Chaque idée ne doit figurer qu’une seule fois dans votre synthèse. Si c’est une idée essentielle, elle devrait figurer en tant qu’idée phare dans l’une des parties de votre plan. Rédigez de façon simple, en utilisant des phrases courtes (sujet / verbe / complément).

Écrire correctement et se relire

Enfin, dans la note de synthèse comme dans tout autre travail écrit, vous devez soigner votre grammaire, votre orthographe et votre syntaxe. Ménagez toujours quelques minutes à la fin pour vous relire avec attention. Ne parcourez pas votre texte des yeux en attendant qu’une faute vous saute aux yeux : si vous avez du mal à vous concentrer, commencez à lire votre texte par la fin, phrase à phrase, pour mieux repérer les fautes.

N’oubliez pas : la synthèse est un exercice commun en examen ou en concours. Dans ce contexte, le but est d’éliminer des candidats. Une copie truffée de fautes peut suffire à vous faire manquer votre vocation. Plus tard, si vous envoyez une synthèse avec des fautes à votre supérieur hiérarchique, vous ne renverrez pas une image très professionnelle.

Relisez ensuite votre texte dans l’ordre pour vérifier que l’enchaînement est logique.

Après tout ce travail, voici le corrigé de synthèse que nous vous proposons.

Et voilà, vous avez maintenant tous les éléments en main pour faire une synthèse. Vous voulez vérifier que vous avez bien tout compris ? Testez-vous en accédant au quiz !

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite