• 8 heures
  • Moyenne

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 31/07/2020

Évaluez les risques professionnels par la cotation

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Pour évaluer les risques professionnels , vous allez devoir :

  • identifier les dangers (cet équipement, cette substance ou cette méthode de travail est-il susceptible de causer un dommage ?). L’identification des dangers et situations à risques se fait en observant le travail réellement effectué et en dialoguant avec les personnes qui le réalisent. Puis définir, pour chaque danger et chaque risque, vos référentiels de cotation (ce sont les notions de gravité, fréquence, maîtrise…). Cette étape est propre à votre domaine d'activité ;

  • analyser les risques (dans quelles conditions les travailleurs sont-ils exposés à ces dangers ?) ;

  • hiérarchiser les risques (classer les risques selon leur gravité, leur occurrence potentielle, le nombre de personnes exposées). 

Cotez le risque

L'évaluation du risque professionnel par la cotation conduit à donner une dimension à une situation potentiellement dangereuse.

On estime ainsi la gravité et la fréquence d'un risque. On peut donc en déduire l'indice de risque (IRi).

Mesurez la gravité

Voici comment évaluer la gravité d'un risque :

  • faible (accident sans arrêt de travail) : G1 ;

  • moyen (accident avec arrêt de travail) : G2 ;

  • grave (accident avec incapacité permanente) : G3 ;

  • très grave (décès) : G4.

Évaluez la fréquence

Voici comment évaluer la fréquence d'un risque (on parle aussi de « fréquence ») :

  • très improbable (une fois par an) : F1 ;

  • improbable (tous les 6 mois) : F2 ;

  • probable (tous les 3 mois) : F3 ;

  • très probable (toutes les semaines) : F4.

Calculez l'indice de risque

Grâce à ces deux dimensions, vous pouvez calculer l'indice de risque en vous aidant du tableau ci-dessous.

Caluler l'indice de risque (IRi)
Calculer l'indice de risque (IRi)

Par exemple, un risque de gravité G2 et de fréquence F4 sera considéré comme « important », et il faudra proposer des actions pour le résoudre en priorité.

Appliquez cette méthode à un exemple concret

Phase 1 : Analysez le risque

Danger 

Situation dangereuse

Évènement dangereux

Dommage

Travail en hauteur

Le salarié est monté sur un escabeau, pieds nus.

Les pieds de la personne glissent.

Contusions Fractures 

Phase 2 : Cotez la gravité et la fréquence, puis calculez l'Indice de Risque (IRi)

Gravité

Probabilité

Priorité

G2 (moyen)

F4 (très probable)

Risque important 

Phase 3 : Prévenez les risques avec des moyens adaptés

Moyens de prévention existants

Moyens de prévention à mettre en œuvre

Formation

Nacelle, casque, chaussures de sécurité, formation

En résumé

  • Évaluer les risques professionnels passe par 3 phases : 

    • identifier les dangers ;

    • analyser les risques ;

    • hiérarchiser les risques.

  •  Coter un risque s'effectue en 3 étapes : 

    • Mesurer la gravité ;

    • Évaluer la fréquence ;

    • Calculer l'indice de risque.

À la fin de cette partie, nous vous proposons une activité de cotation des risques professionnels. N'hésitez pas à la réaliser pour vous entraîner ! Mais à présent, voyons comment rédiger le fameux "DUERP".
 

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite