• 6 heures
  • Facile

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 21/11/2019

Placez le système dans son environnement

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Nous utilisons le mot « système » pour décrire quelque chose d’essentiel. Le système solaire, le système d’énergie, le système politique, scolaire, financier, le système de santé, le système nerveux, cardiovasculaire, juridique, le système social, etc.

Les systèmes sont partout présents dans notre vie. Il est important de noter que certains, comme le système solaire, sont l’œuvre de la nature alors que les autres sont des systèmes artificiels, fabriqués par l’homme.

La compréhension d'un système

Quelle est notre compréhension des systèmes, en particulier des systèmes embarqués et des objets connectés ?

Notre compréhension se situe quelque part entre un objet mystérieux et un objet dont on maîtrise une des facettes. L’objet mystérieux, on l’utilise sans vraiment savoir comment il fonctionne, par exemple le GPS ou le téléphone portable utilisés par un enfant. L’objet dont on maîtrise une des facettes, ce peut être celui qu’on a conçu et réalisé soi-même, par exemple l’arrosage automatique de son jardin.

Finalement, qu’est-ce qu’un système ?

C’est le plus souvent une question de points de vue.

Prendre conscience de l’ensemble des points de vue d’un objet connecté, le point de vue de l’utilisateur, celui du fabricant, tout comme celui du revendeur, permet de tendre vers une meilleure compréhension de cet objet.

Cette vue globale n’est pas superficielle, bien au contraire. Elle vous permet de discerner les éléments importants de votre environnement en fonction des décisions à prendre.

C’est ce qui se passe par exemple quand vous êtes au volant de votre voiture, en ville, et que vous freinez subitement pour éviter de percuter un vélo qui vous coupe la route. Vous aviez conscience des éléments à peu près stables de votre environnement, la chaussée, le flot de voitures, les feux signalétiques, le trottoir, les piétons mais aussi, lorsque l’élément perturbateur survient, le vélo ; vous êtes capable de vous mobiliser pour éviter l’accident.

Nous vous invitons à développer cette vision globale tout au long de ce cours, en la projetant sur le cas du détecteur de fumée connecté.

Il s’agira d’une gymnastique intellectuelle qui vous amènera à vous poser les bonnes questions. Pour cela vous adopterez, comme un gymnaste, des attitudes avant de choisir et de décider de votre geste, en l’occurrence votre action.

Venons-en dès maintenant au premier cas illustratif, à savoir le détecteur de fumée !

Imaginez-vous dans la situation suivante : vous êtes Joe et vous habitez un T2 en centre-ville. La loi française a rendu les détecteurs de fumée obligatoires dans les logements depuis mars 2015. Vous avez entendu dire qu’il n’existe pas d’installateur diplômé, agréé ou mandaté par l’État et qu’aucun démarchage à domicile n’est cautionné par l’État.

Ce doit être facile à faire et à votre portée. Vous décidez donc de le fabriquer vous-même. Vous commencez à imaginer un détecteur de fumée connecté, capable de vous joindre, où que vous soyez, en cas de feu dans votre appartement.

Voici les premières questions que vous vous posez :

  • Combien de détecteurs de fumée installer dans votre T2 ?

  • Où installer l’appareil ?

  • Y-a-t-il des précautions d’installation à respecter ?

  • Comment fonctionne un détecteur de fumée ?

  • De quels éléments est-il composé ?

  • Quels sont ses besoins en énergie ?

  • Comment se connectera-t-il à votre téléphone portable ?

Sachant que vous disposez d’un budget limité, vous vous demandez aussi :

  • Où acheter les éléments qui composent le détecteur?

  • Quel est leur prix?

  • De quel outillage aurez-vous besoin pour le fabriquer et l’installer?

  • Quels sera le budget à prévoir pour fabriquer et installer le détecteur de fumée ?

Le système d’intérêt

Qu'est-ce qu'un système d'intérêt ?

Voyons de quoi il s'agit à travers le cas d'une maison bioclimatique.

Quand nous considérons un système, nous délimitons ses frontières selon notre angle de vue. Les éléments sont dehors ou dedans, à l’intérieur ou à l’extérieur du système.

Nous nous intéressons à la façon dont le dehors affecte le système.

Aux alentours du système, nous pouvons identifier des éléments significatifs qui interagissent avec lui. Ils ont un effet sur le comportement lui-même du système :

  • dans cet exemple de maison bioclimatique, le choix de l’emplacement de la maison sur le terrain est très important. Il conditionne par exemple l’installation de baies vitrées et l’installation de panneaux solaires. De même, il faudra tenir compte du voisinage dans l’aménagement du terrain ;

  • il faudra tenir compte aussi du plan d’urbanisme avec les infrastructures associées, réseau, eau, gaz, électricité, télécommunication ;

  • il faudra soumettre également à la mairie une demande de permis de construire. La mairie est ce que l’on appelle une partie prenante du projet de construction de cette maison.

Venons-en maintenant au système d’intérêt des systèmes embarqués ou objets connectés

Dans ce cours, nous explorons à travers les différents cas d’utilisation, l’environnement des systèmes embarqués pour délimiter notre système d’intérêt. Pour cela, nous considérons à chaque fois notre objet connecté comme une « boîte noire ». Et nous identifions les éléments significatifs de l’environnement avec lequel il interagit. Ces éléments-là, ce seront ce que l’on va appeler les parties prenantes ou les systèmes externes.

Prenez le temps de visualiser ces différents éléments sur cette carte mentale (cliquez ici pour afficher cette carte mentale en plein écran) :

Carte mentale d'un système embarqué objet connecté
Carte mentale du système d'intérêt "Système embarqué ou objet connecté" - Auteure : Brigitte DANIEL ALLEGRO

Passons au système d’intérêt du détecteur de fumée connecté.

Le système d’intérêt, comme on l’a vu, reflète ainsi les éléments significatifs de l’environnement qui sont en relation avec ce détecteur de fumée :

  • les systèmes embarquants : on trouve dans le cas présent le logement T2. C’est le système dans lequel va être embarqué notre détecteur de fumée ;

  • en termes d’organismes tiers, il existe des services d’homologation qui vont s’assurer que le détecteur de fumée est conforme aux normes en vigueur.

Passons aux parties prenantes impliquées dans la réalisation du produit :

  • nous trouvons le concepteur qui est en l’occurrence celui qui va concevoir, installer, vérifier et maintenir son système. En termes de maintenance, il faudra penser au remplacement des piles, un jour ou l’autre ;

  • il y a aussi dans les parties prenantes impliquées dans la réalisation du produit tous les fournisseurs, qu’ils soient fournisseurs de matériel électronique, de matériel électrique, des éléments de support à l’installation. Et également, nous avons les fournisseurs de l’outillage puisqu’il y a besoin d’outillage pour pouvoir réaliser l’électronique, réaliser la programmation du système, l’installation in situ du système et la fabrication des briques de base de ce détecteur. Si on en a les moyens, on pourra se permettre d’utiliser une imprimante 3D pour fabriquer nous-mêmes nos briques de base ;

  • dans la partie gauche de notre système d’intérêt, nous trouvons les parties prenantes potentiellement concernées par le détecteur de fumée, à savoir des associations de consommateurs ou des réseaux sociaux de blogueurs sur les détecteurs de fumée. Nous trouverons probablement des astuces et des pièges à éviter !

  • Parmi les parties prenantes intéressées par l’utilisation et l’exploitation du détecteur de fumée, il y a les personnes qui rendront visite au propriétaire ou locataire du logement. Si ces personnes fument, elles devront être averties qu’il y a un détecteur de fumée capable de se déclencher si la fumée devient trop présente. Il y a également le syndic de l’immeuble qui doit s’assurer que le propriétaire ou le locataire du logement a bien un détecteur de fumée pour être conforme à la loi, et l’assureur du logement pour les mêmes raisons.

Les systèmes externes

Nous avons plusieurs types de systèmes externes. Ceux qui sont connectés au détecteur, un ou plusieurs téléphones portables, et puis les autres qui vont permettre le bon fonctionnement du détecteur, ceux qui vont lui fournir de l’énergie, les moyens de communication et le support à l’installation.

En termes de système projet, nous disposons d’un budget qui doit permettre de couvrir les coûts d’achat, les coûts d’outillage et les coûts de maintenance.

À nouveau, visualisez ces différents éléments sur cette carte mentale (cliquez ici pour afficher cette carte mentale en plein écran) : 

Carte mentale du détecteur de fumée connecté
Carte mentale du système d'intérêt "Détecteur de fumée connecté"

En résumé

Faisons un petit récapitulatif sur ce que vous avez vu au niveau du Penser Système.

Vous avez abordé les notions de système d’intérêt, les notions d’influence, interaction entre le système d’intérêt et le détecteur de fumée, les notions de boîte noire et puis les aspects technoéconomiques quand on s’est intéressé aux systèmes externes, au budget, aux coûts, des notions spatio-temporelles, ce qui veut dire qu’on a abordé les aspects d’installation et de maintenance, et puis les aspects sociétaux, à travers l’homologation du détecteur de fumée.

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite