• 6 heures
  • Facile

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 03/07/2019

Corrigez un bug

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Lors de l’écriture d’un code, nous essayons tous de faire en sorte que tout fonctionne correctement. Malheureusement, cela ne se déroule pas toujours comme prévu  !

Lorsqu’il y a une ou plusieurs erreurs, la seule solution consiste à relire ce que vous venez d’écrire pour essayer de comprendre ce qui n’a pas fonctionné. Cela peut rapidement devenir très chronophage...

Heureusement, Visual Studio a un débogueur intégré. Certes, il ne trouvera pas les problèmes tout seul pour vous, mais il vous permettra néanmoins de passer ligne par ligne sur votre code pour comprendre ce qui s’y passe. Vous allez pouvoir suivre les étapes de votre code, voir l’état de n’importe quelle variable à un moment donné, et récupérer toute information utile en cas d’erreur.

Utilisez les points d'arrêt

Le débogage vous permet de placer des “breakpoints”, ou points d’arrêt. Il s’agit de marqueurs dans le code qui mettent en pause le débogueur à divers endroits de votre application. Sans ces points d’arrêts, vous seriez obligé de lire tout le code de l’application, ligne par ligne, à chaque fois que vous voudriez déboguer une partie du code, même pour une seule fonction. Ici, vous pouvez mettre un point d’arrêt sur cette fonction donnée, et ne vous préoccuper que de celle-ci.

Dans Visual Studio, vous pouvez placer des points d’arrêt en cliquant sur la règle à gauche de la fenêtre principale (où le numéro de ligne est inscrit). Cela ajoute immédiatement un point rouge, et surligne la ligne de code associée, en rouge également.

Par exemple, dans l'image ci-dessous, deux points d’arrêt ont été placés aux lignes 9 et 13. Au moment de l'exécution, le débogueur s’arrêtera sur ces lignes pour que vous puissiez voir l’état des différentes variables.

Les points d'arrêt dans Visual Studio
Les points d'arrêt dans Visual Studio

Dans la vidéo ci-dessous, nous allons placer quelques points d’arrêt :

Pour démarrer l’application en mode debug, rendez-vous dans le menu Déboguer et sélectionnez Démarrer le débogage. Vous pouvez aussi cliquer sur la flèche verte marquée “Démarrer” près du nom de l’application, ici HelloWorld :

La barre d’outils Exécuter
La barre d’outils Exécuter

Également, vous pouvez utiliser le raccourci de démarrage de session de debug : F5.

Lorsque le débogueur s’arrête sur un point d’arrêt, vous pouvez voir l’état actuel de votre application depuis la fenêtre Exécuter (en bas). Par exemple, la fenêtre Variables locales vous montre les noms, valeurs et types de tous les objets qui ont été créés. La fenêtre se met à jour automatiquement à chaque ligne de code.

La fenêtre Variables locales
La fenêtre Variables locales

Pour continuer à parcourir le code pas à pas depuis un point d’arrêt, vous avez deux solutions :

  • le bouton  (raccourci F11) permet d’entrer dans le code de la fonction appelée, et de parcourir son contenu ;

  • le bouton  (raccourci F10) permet d’exécuter la ligne de code actuelle, et de mettre en pause juste après.

Pour arrêter une session de debug, cliquez sur le bouton d’arrêt  (raccourci MAJ+ F5).

Les outils de la barre Exécuter
Les outils de la barre Exécuter

N’oubliez pas les raccourcis claviers pour vous déplacer plus rapidement.

Dans la vidéo ci-dessous, nous allons parcourir l’application pas à pas en mode debug.

Comme vous avez pu le constater, nous étions dans la situation où notre application fonctionnait correctement. Mais que se passe-t-il s’il y a une erreur ? Dans la vidéo suivante, nous allons parcourir une application qui contient une erreur. Nous utiliserons le débogueur pour la localiser, et la résoudre.

En résumé :

  • le débogueur permet de parcourir votre code ligne par ligne pendant qu’il est en train de s’exécuter ;

  • placer des points d’arrêt dans votre code permet de mettre en pause le débogueur et de consulter l’état de l’application ;

  • la fenêtre de debug affiche les noms, valeurs et types courants des objets pendant que vous parcourez votre code ;

  • le raccourci F5 démarre une session en mode debug ;

  • le raccourci F11 permet d’accéder au code d’une fonction appelée ;

  • le raccourci F10 permet de mettre en pause après l'exécution de l’appel d’une fonction.

Dans le chapitre suivant, nous allons nous intéresser à un outil puissant pour vos développements : Git !

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite