• 15 heures
  • Moyenne

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

Ce cours est en vidéo.

Vous pouvez obtenir un certificat de réussite à l'issue de ce cours.

J'ai tout compris !

Mis à jour le 05/12/2018

Positionnez-vous en tant que formateur

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Vous l'avez compris, la clé de l'animation sera votre capacité d'adaptation, à la dynamique de groupe et à chaque apprenant. L'outil numéro un est la gestion des relations. En effet, les relations interpersonnelles sont à la fois le moteur et le frein de l’apprentissage.

Ce qu’il ne vous faudra jamais oublier, c’est votre rôle central de formateur dans l’apprentissage. Même si vous avez conçu une formation demandant un maximum d’autonomie, vos apprenants auront besoin de feedback, de validation, de reconnaissance.

Mais avant d'aborder votre posture de formateur, commençons par une appréhension qui touche tous les orateurs...

Gérez le trac

"Je ne me sens pas légitime, j’ai peur d’y aller, j’ai les jambes qui flageolent…"

Vous pouvez avoir des pensées limitantes, et des émotions et sensations physiques désagréables. Voilà qui résume les effets du trac.

Si vous laissez l’une de ces trois dimensions du trac se mettre en action, elles constituent un piège : si vous ne vous sentez pas clair, vous risquez de mal interpréter le moindre mouvement de vos apprenants, puis de vous focaliser sur la pensée limitante ou la sensation désagréable, et donc d’être encore moins clair… c'est un cercle vicieux !

De cette appréhension, notre cerveau déclenche une dose d’adrénaline, source d’énergie ! Vous devrez apprendre à convertir cette adrénaline en énergie positive.

Mettez en place votre rituel

Pour gérer le trac et l'appréhension, je vous suggère de mettre au point un rituel. Voici quelques pistes :

  • Avant une formation, déconstruisez vos pensées limitantes pour mettre en avant la spécificité de la nouvelle situation, pour vous rapprocher de la réalité.

    • Commencez par les identifier : toute pensée auto-dévalorisante est une pensée qui limite votre projection dans l’action : “je ne connais rien à ce sujet”, “je n’ai aucun charisme”...

    • Dédramatisez : de quoi avez-vous peur ? Quel est l’enjeu véritable ?

    • Appuyez-vous sur vos succès.

    • Appelez des collègues et demandez-leur conseil !

  • Ne laissez pas les sensations physiques et les émotions désagréables prendre le dessus :

    • Prenez le temps de marcher, de respirer lentement, de faire des étirements.

    • Arrivez le premier, et saluez individuellement chacun des apprenants.

    • Travaillez la communication grâce à votre voix, votre communication non verbale, votre message. 

Définissez votre position de vie

Faisons un petit test... Posez-vous une par une les questions suivantes.

  • Question 1 - Avez-vous l’impression de facilement douter ou de vous dévaloriser ? Oui ? Alors vous êtes en position -/+.

  • Question 2 - Etes-vous plutôt sûr de vous, surtout quand vous voyez combien les autres avancent peu dans leur vie ? Vous êtes en position +/-.

  • Question 3 - Vous dites-vous parfois que vous n’êtes pas un super formateur, mais que les autres ne sont pas très bons non plus ? Vous êtes en position -/-. A éviter à tout prix !

  • Question 4 - Professionnellement, avez-vous une image positive de vous-même et des autres ? Vous êtes en position +/+. Bravo !

Les positions de vie (© Coaching Go)
Les positions de vie (© Coaching Go) 

Le concept des "positions de vie" est emprunté à l’analyse transactionnelle. Il permet de se situer par rapport aux autres. Il s’agit de comprendre votre croyance sur la valeur que vous vous attribuez et que vous attribuez aux autres.

Tout d’abord, convenez du fait que la position +/+ est celle que vous allez chercher à mettre en place lors de votre formation. C’est ce qui vous permettra de faire confiance et de vous faire confiance, condition nécessaire à l’établissement de la collaboration, l’autonomie, la responsabilisation, le lâcher-prise, et donc l’optimisation des apprentissages.

Faire ce test devient alors un outil d’auto-régulation personnel :

  • Faites un état des lieux initial personnel. Prenez conscience de l’état d’esprit dans lequel vous entrez dans la séance de formation.

  • Positionnez-vous volontairement en +/+, par exemple en reprenant votre rituel anti-trac.

  • Ne vous laissez pas glisser vers le -/+ ou le -/- par votre groupe réfractaire ou endormi. Restez +/+ grâce aux techniques de communication que vous allez aborder plus loin.

  • Emmenez enfin votre groupe vers le +/+, toujours grâce aux techniques de communication.

Restez vous-même

Avez-vous déjà ressenti un malaise, une connivence entre vos participants à laquelle vous n'êtes pas invité ? Par exemple, vous avez oublié la pause et personne ne vous l'a rappelé !

C'est ce qu'on appelle le cadrant aveugle : ce que tout le monde sait, sauf vous ! Dans cette situation, les apprenants ne sont pas suffisamment en confiance pour se sentir libres d'intervenir.

Ouvrez-vous à vos apprenants

Peut-être qu'inversement, il y a des choses que vous n'avez pas partagées, et que les apprenants feraient mieux de savoir.

Vous êtes malade, mais vous êtes quand même venu en formation.

Vous n'avez pas l'énergie habituelle. Même si vous essayez de le cacher, il y a des chances que les apprenants s'en rendent compte. Dites-le et ils n'en seront que plus indulgents.

Il est donc bénéfique de partager certains éléments qui peuvent paraître intimes, mais qui vont permettre de faciliter l'établissement de la relation. Vous allez attendre des apprenants qu'ils se confient ? Alors ouvrez-vous davantage si cela vous semble pertinent. Partagez votre expérience, voire votre vie personnelle.

Soyez congruent
  • Vous prônez l'engagement ? Soyez engagé.

  • Vous prônez le droit à l'erreur ? N'ayez pas peur d'en faire.

  • Vous prônez la confiance ? Faites confiance à vos apprenants en vous ouvrant.

En un mot, soyez congruent. Commencez par faire ce que vous attendez des apprenants.

Vous êtes le chef d'orchestre du groupe, et le révélateur des talents individuels. Tout cela, par l'interaction. Plongez-vous dans la chapitre suivant pour mettre en place les conditions de bonnes interactions.

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite