• 15 heures
  • Moyenne

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 05/12/2018

Prenez en considération les différences individuelles

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Vous l’avez compris, les dynamiques de groupe peuvent être mises au service de l’apprentissage de chacun. Mais il ne vous aura pas échappé que l’apprentissage reste personnel.

Pourquoi est-ce personnel ? Parce que chaque apprenant vit sa propre histoire :

  • avant la formation : sa situation initiale, son identité ;

  • pendant la formation : ses besoins, son profil d’apprentissage ;

  • et après la formation : ses réussites, ses transferts.

Dans ce chapitre, je vous propose de découvrir les différences à prendre en compte chez vos apprenants, pour les avoir en tête et éviter certains pièges.

Appréhendez la différence identitaire des apprenants

En formation, vous serez souvent confrontés à des individus bien différents.

Par exemple, si vous êtes formateur en alphabétisation, vous aurez face à vous des interlocuteurs de culture, de langue, de religion différentes et venant des quatre coins du monde.

Mais sans aller jusque là, le niveau d’éducation, ou encore le niveau de responsabilité sont beaucoup de facteurs qui sont susceptibles de compliquer la communication, jusqu’à l’incompréhension et éventuellement le conflit.

C’est ce qui fait notre culture personnelle. Et deux caractéristiques font de la communication un défi :

  • La culture est un iceberg : certains de ces facteurs sont visibles, bien d’autres sont indécelables.

  • La culture est acquise et parfois inconsciente. Elle nous suit partout, on ne peut pas l’enlever et la laisser à l’extérieur de la classe.

Nous nous adressons à notre interlocuteur avec tout notre implicite culturel, sans connaître sa partie immergée, et donc avec tous les risques que cela comporte.

Quelques conseils pour éviter les pièges

  1. Pensez au langage inclusif, à votre niveau de langage, à sa complexité.

  2. Nous avons tous une propension à juger, c'est un biais cognitif inévitable. Ayez conscience que vous êtes dans le jugement pour mieux l'éviter.

  3. Vérifiez que vous avez été compris, ou que vous avez compris, en reformulant ou posant une question. 

  4. Laissez la main aux apprenants. C'est une autre façon d’anticiper ces risques de communication, ce qui convient particulièrement aux pédagogies actives et collaboratives.

Identifiez les différences de besoins

Comme tous les êtres humains, vos apprenants ont des besoins fondamentaux, qui vont aussi s'exprimer en formation. Ces besoins personnels sont directement liés à leur motivation et donc à leur engagement dans la formation, comme le montre la fameuse pyramide de Maslow :

Pyramide de Maslow
Pyramide de Maslow

De ces besoins naissent des attentes. Comment déceler les attentes des apprenants ?

L'un des incontournables d'un début de séance de formation est de faire s'exprimer les besoins, attentes ou questions.

Conseil n°1 : Prévoyez un temps pour lister les attentes des apprenants.

Conseil n°2 : Soyez alors attentif au climat global et aux signes non verbaux traduisant l’état intérieur de chaque participant. Faites exprimer ressentis et questions.

Conseil n°3 : Vous pouvez inclure des activités ou des parcours différents au sein de votre formation. Les apprenants pourront faire le choix qui leur correspond !

Adaptez-vous aux différents profils d'apprentissage

Comprendre le profil d'apprentissage de vos apprenants vous permettra d'adapter votre animation. Christophe Parmentier, docteur en sciences de l'éducation, distingue quatre profils d'apprentissage :

  • Centré sur la relation : un apprenant qui aime apprendre en groupe, qui apprécie les temps d'échange et intervient souvent.

    Mon conseil : tissez un lien. 

  • Autodirigé : un apprenant qui aime suivre sa propre stratégie, qui est souvent dans la reformulation et le transfert.

    Mon conseil : soyez une ressource, un accompagnateur. 

  • Conceptuel : un apprenant qui aime accumuler les savoirs. Il apprécie donc les formations denses, intervient peu et prend beaucoup de notes.

    Mon conseil : soyez expert.

  • Centré sur l'action : un apprenant qui aime apprendre en agissant, en travaillant sur des situations réelles, le reste lui semblant superflu.

    Mon conseil : partagez votre propre expérience.

Pour conclure

Dans cette première partie, vous avez compris que prendre en compte les différences individuelles au sein d'un groupe, c'est “différencier” l'animation de la formation. Votre plus-value en tant que formateur est bien de différencier votre animation selon les apprenants.

Cela va venir avec l’expérience, bien sûr, mais rassurez-vous, je vais vous donner quelques clés techniques dans les prochaines parties de ce cours.

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite