• 10 heures
  • Facile

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 23/11/2020

Analysez vos réseaux actuels

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Vous savez où vous voulez aller, et vous savez quels sont les profils qui peuvent vous y aider. Il est temps maintenant de regarder d’où vous partez précisément afin d’évaluer le travail qu’il vous reste à faire pour développer le bon réseau.

Cette étape du processus pourra sembler longue et fastidieuse. Néanmoins, elle est essentielle pour avoir une vision complète de vos réseaux et savoir comment avancer. Rappelez-vous, c’est une démarche sur le long terme, il est donc normal d’y investir du temps !

Faites le tour des réseaux auxquels vous appartenez

Vous allez démarrer par une vision très macro de votre écosystème de réseaux. C’est seulement dans un second temps que vous pourrez zoomer sur chacun.

Ouvrez un tableur (Excel ou Google Sheet, au choix) et créez un tableau de 6 colonnes.

  • Dans la première ajoutez “réseau”, puis “taille du réseau”, “connaissance du réseau” (à quel point connaissez-vous de manière générale les personnes qui le composent ?), “implication dans le réseau” (à quel point êtes-vous actif dans ce réseau, vous y investissez-vous du temps de manière régulière ?), “intérêt du réseau par rapport à vos objectifs” (pouvez-vous vous reposer sur les personnes qui composent ce réseau pour les atteindre ?) et enfin “moyen de contact”. Pour chaque colonne, vous utiliserez une échelle entre 0 et 10 pour qualifier le critère (sauf pour la dernière, qui est plus un outil d’aide à l’action).

  •  Passez ensuite chacun de vos réseaux à la loupe pour essayer de lui donner une note et de mieux comprendre vos réseaux d’influence. N’oubliez aucun réseau, soyez aussi complet que possible. Il s’agit d’un travail assez subjectif, même si certains réseaux vous donnent accès à des statistiques assez détaillées. Donnez ces scores de manière naturelle, puis relisez pour affiner les scores entre les réseaux.

Par exemple, vous pourriez aboutir à ce type de tableau :

Réseau

Taille

Connaissance

Implication

Intérêt VS objectifs

Contact

LinkedIn

8

6

10

8

Messages, mentions...

Facebook

5

9

4

5

Messages, mentions...

Famille

2

10

9

3

Téléphone, e-mails

Entreprise

4

7

7

10

Téléphone, e-mails, RDV

Anciens élèves

10

3

2

8

Annuaire des anciens

Une fois ces scores établis et revus, vous pourrez créer un diagramme qui vous permettra d’avoir une vue globale et simplifiée de vos réseaux actuels :

La représentation de vos réseaux
La représentation de vos réseaux

L’objectif de cette première étape est tout simplement de voir quelles sont les forces et faiblesses de vos différents réseaux, pour prioriser des actions globales dans votre stratégie de networking.

Ici, on voit clairement que le réseau qui est le plus large et le plus intéressant professionnellement est celui que je connais le moins et où je suis le moins impliqué. Démarrer ma stratégie de networking par ce réseau peut donc sembler intéressant. LinkedIn semble (sans grande surprise !) être l’un de mes points forts, je sais que je pourrais capitaliser sur ce dernier et continuer à y investir du temps.

Cette visualisation simple et rapide de vos réseaux va donc vous permettre d’avoir une vision plus claire de vos réseaux actuels et de commencer à poser les premières pierres de votre stratégie. Une fois ce travail macro fait, il est temps de zoomer sur certains contacts et réseaux particulièrement pertinents.

Zoomez sur vos contacts

Une fois cet aperçu général acquis, il va vous falloir zoomer sur les différents contacts qui composent vos réseaux.

Là encore, c’est une démarche qui peut vous prendre un certain temps, mais elle vous permettra d’avoir une image précise de vos ressources actuelles et de savoir où et comment développer votre réseau. Tout au long de ce travail, gardez bien vos objectifs en tête.

Si vos réseaux sont déjà relativement importants, n’hésitez pas à les segmenter selon vos objectifs afin de zoomer là où c’est vraiment pertinent. 

Enfin, commencez bien sûr par les réseaux que vous aurez identifiés dans votre analyse précédente comme étant les plus utiles à votre démarche.

Là encore, vous allez avoir une approche essentiellement qualitative, en positionnant vos contacts sur deux axes :

  • Pertinence par rapport à vos objectifs

  • Degré de connaissance actuel de la personne

Afin de vous aider dans cette qualification, vous allez utiliser vos personas. Vérifiez à quel point le contact que vous regardez colle ou non avec un ou plusieurs des personas que vous aurez identifiés afin là encore de pouvoir le scorer sur 10. 

Pour ce qui est du degré de connaissance, vous mettrez également une note (estimative bien sûr) entre 0 et 10. Pour être vraiment complet, prenez en compte votre appartenance à des réseaux similaires ou des points communs que vous pourriez avoir.

Par exemple, une personne qui travaille dans votre entreprise et que vous savez fan de football, comme vous, ne doit pas être considérée comme un complet inconnu, même si vous n’avez jamais échangé, car des liens relativement forts vous rapprochent. ;)

Une fois ce travail fait, cartographiez les contacts pour obtenir un graphique du type ci-dessous, pour avoir un aperçu très visuel de votre réseau. Ciblez cette représentation selon vos objectifs (entreprise, secteur d’activité…) comme dans cet exemple :

La cartographie de vos contacts
La cartographie de vos contacts

Cela vous permet de visualiser très rapidement les contacts les plus intéressants et de décider rapidement de votre stratégie en fonction des différentes populations :

  1. Des personnes très intéressantes, que vous connaissez bien : votre objectif sera de vous assurer d’être visible et crédible à leurs yeux, et de leur parler de vos projets. Ces personnes sont aujourd’hui les mieux placées pour vous aider.

  2. Des personnes très pertinentes, mais avec qui vous avez une relation encore trop pauvre. Votre objectif sera de vous rendre visible auprès de ces personnes. Vous devrez dans un premier temps mieux les connaître, en vous informant auprès de contacts en commun ou via les réseaux sociaux. Vous obtiendrez ainsi des informations intéressantes pour démarrer une discussion pertinente.

  3. Des personnes que vous connaissez bien, mais qui ne peuvent pas avoir d’impact sur votre projet. Assurez-vous que vous maintenez une bonne relation avec ces personnes et n’hésitez pas à solliciter des conseils, des avis… Gardez un lien, vous ne savez jamais si elles ne seront pas prochainement connectées à des personnes très importantes pour vous !

  4. Des personnes que vous connaissez peu ou pas, et qui ne sont pas pertinentes. Soyez dans une démarche réactive, n’investissez pas de temps et d’énergie à développer des relations peu intéressantes pour votre projet.

Focalisez-vous sur les membres les plus pertinents

Maintenant que vous avez priorisé vos différents réseaux ainsi que les différents contacts dans ces réseaux, il est temps d’ajouter la touche finale à votre travail d’analyse de votre réseau actuel.

Nous avons procédé par zoom progressif, nous sommes désormais au plus proche des contacts que vous avez sélectionnés lors de l’étape précédente. Il est maintenant temps de renseigner des fiches sur les différentes personnes qui composent votre réseau, afin de ne pas oublier des détails importants et de pouvoir étendre ces relations.

Dans un fichier tableur ou texte, écrivez quelques lignes sur les personnes que vous aurez sélectionnées. La manière dont vous êtes entrés en relation, le ou les endroits où vous vous êtes rencontrés, des points communs, des informations que cette personne a partagées, la raison pour laquelle vous pensez qu’elle est intéressante dans le cadre de votre projet...

Ces fiches rapides vous permettront, lorsque vous échangerez avec cette personne en ligne, ou si vous préparez un événement où vous risquez de la rencontrer, d’être plus percutant et mémorable, et de créer des relations fortes, de confiance.

En résumé

Ces trois actions vont ainsi vous permettre de mieux savoir comment vous êtes connecté à vos objectifs de manière concrète, et de mieux comprendre comment vous allez devoir travailler et enrichir votre réseau pour vous aider à atteindre vos objectifs.

Cela pourra également vous aider à comprendre dans quel(s) réseau(x) se trouvent ceux que vous pourrez potentiellement contacter pour devenir vos “mentors”. Et ça, c’est justement l’objet du prochain chapitre !

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite