• 20 heures
  • Moyenne

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 17/06/2022

Analysez sous un angle technologique

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Faites un rapide état des lieux, pas une recommandation technique

Si, de son côté, votre directeur technique pourra analyser en profondeur les solutions techniques de vos compétiteurs, votre objectif sera plutôt de poursuivre votre logique d’inventaire.

N’étant pas développeur, je ne saurais dire si tel site web ou telle fonctionnalité sont bien développés. En revanche, avec un peu d’observation (et l’aide d’une ou deux extensions dans mon navigateur), je pourrai en identifier facilement les langages employés.

Pour vous aider dans cette analyse, je vous recommande deux extensions :

1. Wappalyzer donne des informations clés synthétiques et faciles à comprendre, car bien catégorisées.

Fenêtre de l'extension Wappalyzer
Fenêtre de l'extension Wappalyzer

2. BuiltWith Technology Profiler propose des informations plus détaillées.

Fenêtre de l'extension BuiltWith
Fenêtre de l'extension BuiltWith

À l’aide de ces plugins, vous saurez par exemple que le blog d’OpenClassrooms est supporté par le CMS WordPress, et qu’il utilise notamment le plugin “Contact Form 7” qui permet de créer et gérer des formulaires personnalisables 🙂.

Les onglets “Meta” et “Relationship” sont aussi très riches en informations.

Identifiez les technologies “front”, “back”, et quelques “outils externes”

Premier niveau : traquez les langages

Vous devez faire la différence entre les langages côté serveur – souvent utilisés par le CMS (Content Management System : système de gestion de contenu) derrière le site – et les langages côté client qui gèrent les interactions ou des transitions élaborées :

  • connaître les langages côté serveur peut orienter vos choix en termes d’hébergement. Vérifiez si le site que vous auditez est basé sur une architecture classique PHP - MySQL (comme le blog d’OpenClassrooms), ou sur d’autres langages (Ruby, Perl, Python…) ;

  • vous pouvez aussi identifier les bibliothèques et frameworks JavaScript utilisés côté client (React et jQuery, mais aussi Angular, Polymer, Bootstrap...). Vous verrez ainsi comment les autres enrichissent les interactions utilisateur, ou gèrent la responsivité.

Deuxième niveau : identifiez les CMS

C’est sans doute le plus utile dans cette phase : observer les CMS les plus utilisés parmi les concurrents. Il est probable qu’une solution CMS corresponde à vos besoins, et que vous ne soyez pas obligé de développer un site “from scratch”.

L’inventaire des CMS utilisés vous permettra d’élargir les options disponibles, et d’identifier un système de gestion de contenu comportant nativement des fonctionnalités importantes pour votre projet.

Troisième niveau : dénichez les plugins et traquez les statistiques

Il est souvent utile et éclairant de déterminer quels sont les plugins ou services tiers utilisés par vos concurrents. Ainsi, vous pourrez vous poser la question :

  • des systèmes de partage de billets ou de pages intégrés ;

  • des solutions de store locator pour que vos utilisateurs trouvent vos points de distribution ;

  • des systèmes de commentaires ou d’entraide entre utilisateurs.

N’oubliez pas non plus de détecter les plugins propres à votre CMS :

  • pour gérer vos formulaires, tout particulièrement s’ils sont complexes ;

  • pour piloter des espaces membres ;

  • … et pour toutes les fonctionnalités spécifiques de votre type de site.

Regardez aussi du côté des statistiques : à l’aide de quels outils vos concurrents gèrent-ils l’analyse de leur trafic ? Google Analytics ou un autre ?

Les outils de statistiques présentés par Wappalyzer
Les outils de statistiques présentés par Wappalyzer

Vous découvrirez par exemple que le site lemonde.fr utilise Chartbeat en plus de Google Analytics ; c’est un outil spécialisé dans l’analyse de la lecture de contenu par les visiteurs d’un site.

Quatrième niveau : apprenez-en encore plus sur les sites que vous étudiez

La fonction “Relationship” de BuiltWith vous permet de découvrir des informations complémentaires.

Pour conserver le même exemple, voici ce que nous raconte l’historique d’utilisation du tag Google Analytics pour le blog d’OpenClassrooms :

Historique du tag Google Analytics via la fonction “Relationship” de BuiltWith
Historique du tag Google Analytics via la fonction “Relationship” de BuiltWith

9 domaines différents y ont été rattachés !

Pour certains projets, cette analyse des liens entre domaines pourra vous donner une meilleure compréhension de votre concurrence, notamment lorsque des logiques de multisites ou de groupements sont en jeu.

Toujours à l’aide de cette extension, vous pourrez savoir quelles technologies ont été utilisées, puis abandonnées (grâce à la date de dernière détection) ; les widgets employés (comme reCAPTCHA, par exemple), les devises acceptées sur un site e-commerce…

En résumé

  • Servez-vous d’extensions de votre navigateur pour détecter rapidement les langages et technologies utilisés.

  • Identifiez également les CMS et les extensions.

  • Si d’autres aspects technologiques vous semblent pertinents, vous pourrez les rajouter (comme par exemple le CRM utilisé).

Vous savez maintenant ce qu’est un benchmark, à quoi il sert dans un projet digital, et à quel point il est important de le réaliser en début de projet. Vous avez compris que seuls des critères mesurables et des informations utilisables pourront être relevés et exploités. Vous savez maintenant mener votre étude sur les axes concurrentiel, fonctionnel et technique. Bravo ! 

Maintenant, vérifiez vos acquis avec un petit quiz !

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite