• 8 heures
  • Facile

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 20/01/2022

Intégrez et faites grandir votre équipe produit

Vous l'aurez compris, le poste de Product Manager est indispensable à une entreprise.

Pour autant, il est très rare qu'on recrute un Product Manager dès le lancement d'un produit et même avant un certain stade d'avancement.

Attendez, vous aviez dit que le Product Manager est indispensable, et maintenant vous dites qu'on n'en recrute pas au début. Ce n'est pas un peu contradictoire ?

Ce serait effectivement contradictoire, s'il n'y avait pas un Product Manager par défaut dans toutes les entreprises : le(s) fondateur(s).

Le premier Product Manager d'un produit est toujours le Fondateur
Le premier Product Manager d'un produit est toujours le Fondateur

En effet, le premier Product Manager est toujours le fondateur, et il va assurer ce rôle jusqu'à ce qu'il prenne une ampleur trop importante pour être effectué de manière partielle. C'est sur ce moment, où recruter un Product Manager devient indispensable, que nous allons nous focaliser dans ce chapitre, que ce soit en tant que premier ou énième membre de l'équipe Produit.

Identifiez quand le Product Manager devient indispensable

Dans une entreprise ou un service de petite taille, disons jusqu'à une quinzaine de personnes, la proximité des différents intervenants peut pallier l'absence d'un Product Manager pour coordonner les actions nécessaires à la sortie d'une nouvelle fonctionnalité ou d'un produit. De la même manière, un orchestre sera probablement capable de jouer Au clair de la lune de manière satisfaisante sans chef d'orchestre, ce qui sera beaucoup plus compliqué avec la Cinquième Symphonie de Beethoven. Vous l'aurez compris, la nécessité de recruter un Product Manager est généralement déclenchée par la complexité des interactions.

D'accord, mais toutes les boîtes ne font pas moins de quinze personnes ! En plus, la complexité n'a rien à voir avec le nombre de personnes... si ?

Non, effectivement ! Le nombre de personnes impliquées autour du produit n'a rien à voir dans le recrutement d'un Product Manager. En effet, même si elles sont très rares, certaines organisations de taille conséquente fonctionnent très bien sans en avoir besoin, tandis que d'autres éprouveront des difficultés très tôt. Les causes d'interactions complexes peuvent être multiples :

  • modes de travail différents ;

  • produit multi-aspect ;

  • nombre trop important de sujets simultanés ;

  • pression de la part des utilisateurs, etc.

Toutes ces causes, seules ou cumulées, engendrent des frictions dans les interactions entre les différentes équipes, complexifiant la planification et la circulation d'information entre les différentes parties prenantes, ce qui peut mettre en péril la mise en production d'un produit ou d'une fonctionnalité.

Les causes d'interactions complexes étant trop nombreuses pour être listées, elles sont aussi trop nombreuses pour être aisément évitées. C'est pourquoi, plutôt que d'y consacrer beaucoup d'énergie, les entreprises recrutent des Product Managers, qui vont venir fluidifier les interactions et amoindrir ces causes.

De la même manière qu'un médecin analyse vos symptômes pour définir si vous êtes malade, il faut analyser les symptômes présents dans une entreprise ou un service pour mettre en évidence la nécessité de recruter un Product Manager.

Du coup, ces symptômes sont aussi visibles que ceux de la grippe ?

On y vient !

Les symptômes d'interactions complexes vont principalement impacter deux éléments vitaux du travail en équipe :

  • la visibilité ;

  • la compréhension.

Dès lors que vous entrez dans le monde du travail, les projets que vous réaliserez seul, sans les montrer aux autres avant d'avoir terminé, vont être rares, si ce n'est inexistants. La visibilité est donc un élément clé du travail en équipe, car elle va permettre à tout le monde de se synchroniser et de calquer au mieux son travail sur celui des autres. Ainsi, le développement du produit sera cohérent avec la campagne marketing et les communications associées, par exemple.

De la même manière, la compréhension va servir de moteur aux différents travaux parallèles qui vont être réalisés autour du projet. Si les enjeux, les restrictions ou tout autre élément structurant du projet n'est pas compris par tous, le risque d'obtenir un résultat insatisfaisant sera énorme. Sur une perspective plus humaine, l'incompréhension des motifs d'une décision, même s'ils peuvent paraître évidents aux personnes ayant le bon niveau de compréhension, peut engendrer de fortes frictions entre les différentes parties prenantes, et mener tout droit à un échec total.

Et les symptômes dans tout ça ?

Les symptômes d'interactions complexes sont donc tous les éléments qui traduisent d'un manque de visibilité ou de compréhension au sein du projet :

  • dérangement intempestif entre les équipes pour des précisions ;

  • remise en cause permanente des décisions ;

  • manque de visibilité sur les tâches réalisées ;

  • priorisation des demandes compliquées à effectuer ;

  • tâches réalisées non conformes aux attentes ;

  • allers-retours entre équipes métiers et opérationnelles ;

  • mauvaise synchronisation des opérations censées être simultanées, etc.

Face à cela, le rôle du Product Manager sera de définir les symptômes les plus destructeurs, et de les résoudre un par un, par ordre de niveau critique. Si cette mission peut donner l'image d'un héros solitaire, ce n'est pas toujours le cas, puisqu'il pourra se faire épauler, si elle existe, de l'équipe Produit.

Intégrez une équipe Produit

Si la nécessité de recruter un premier Product Manager n'est pas liée au nombre de personnes, celle de créer une équipe Produit l'est beaucoup plus. En effet, plus il y a d'intervenants sur un projet, plus le périmètre sera compliqué à gérer.

Une Équipe Produit
Une Équipe Produit

Donc l'équipe Produit, c'est une armée de Product Managers ?

Pas toujours. La composition de l'équipe Produit varie selon les entreprises, et on peut y retrouver différents postes, parmi lesquels :

  • des Product Managers ;

  • des Product Designers ou UX Designers ;

  • des Product Analysts ou Data Analysts ;

  • et bien d'autres postes devant lesquels on peut mettre le mot "Product".

Pour faire simple, l'équipe Produit rassemble les gens qui travaillent sur le produit en se plaçant du point de vue de l'utilisateur. Nous allons cependant nous focaliser uniquement sur les interactions entre les différents Product Managers.

Cohabitez à plusieurs Product Managers

Attendez, vous avez dit que le Product Manager était le chef d'orchestre du produit. Vous avez déjà vu un orchestre avec plusieurs chefs d'orchestre, vous ?

Hmm... non. C'est effectivement ici que s'arrête l'analogie, même si, comme nous allons le voir tout de suite, une partie de son sens reste pertinente.

Pour commencer, rappelons qu'une entreprise n'a pas forcément qu'un seul produit.

Il paraît assez naturel de confier chaque produit à un Product Manager dédié. Pourtant, si cela semble être un découpage logique, la croissance d'un produit peut engendrer un découpage différent et plusieurs Product Managers pourront venir travailler sur le même produit.

Pour travailler à plusieurs sur un même produit, il y a de nombreux découpages possibles, et leur choix dépend essentiellement de la volonté de l'entreprise. Parmi les plus utilisés, on retrouve :

  • le découpage par produit ou fonctionnalité : appliqué quand le périmètre du produit n'est pas trop grand ou qu'à l'inverse, celui de la fonctionnalité est suffisamment vaste pour qu'on travaille à temps plein dessus ;

  • le découpage par domaine fonctionnel : appliqué quand on veut donner à une seule personne la responsabilité de toutes les fonctionnalités liées à un domaine fonctionnel particulier, tel que l'acquisition de nouveaux utilisateurs, le paiement ou encore la rétention d'utilisateurs ;

  • le découpage par Key Performance Indicator (KPI) : appliqué lorsque l'entreprise est suffisamment ancrée dans une culture data pour pouvoir donner comme objectif de travailler à l'amélioration d'une métrique en particulier. Par exemple, un Product Manager pourrait avoir la responsabilité d'augmenter le nombre de restaurants partenaires sur un produit de référencement de restaurants, charge à lui d'en trouver le moyen.

  • le découpage par domaine technique : appliqué quand le produit se décline en plusieurs variantes techniques, telles que des applications mobiles et web, un back-office ou autre. Ce découpage, bien que présent dans beaucoup de petites structures, est difficile à maintenir car il peut engendrer des écarts importants entre deux déclinaisons comparables, comme l'application iOS et l'application Android.

La raison pour laquelle on découpe si précisément les périmètres est pour éviter qu'ils ne se chevauchent, ce qui risquerait de faire travailler deux équipes sur deux solutions d'un même problème.

En bref

  • Recruter un premier ou un énième Product Manager devient indispensable quand les interactions deviennent trop complexes ;

  • La complexité des interactions se répercute principalement sur la visibilité et la compréhension ;

  • Une équipe Produit est créée lorsque le périmètre du Product Manager devient trop large ;

  • Il existe plusieurs manières de découper un produit pour faire cohabiter plusieurs Product Managers dessus.
     

Vous savez maintenant qui est le Product Manager. À présent, nous allons discuter du chemin à emprunter pour que le Product Manager, ce soit vous.

Et si vous obteniez un diplôme OpenClassrooms ?
  • Formations jusqu’à 100 % financées
  • Date de début flexible
  • Projets professionnalisants
  • Mentorat individuel
Trouvez la formation et le financement faits pour vous
Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite