• 2 heures
  • Facile

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 26/08/2020

Identifiez le type de contrat qui correspond à votre profil

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Avant votre premier entretien, vous devez être au clair sur votre situation et ce que votre niveau d’études et votre âge vous permettent de faire en alternance.

Identifiez les spécificités des contrats d’apprentissage

Voyons d’abord le contrat d’apprentissage.

Voici ci-dessous un récapitulatif des spécificités de ce contrat.

N'oubliez pas que c'est à vous de calculer le coût de votre embauche en alternance, en fonction de votre situation. N’oubliez pas que le simulateur en ligne du portail de l'alternance peut vous aider !

Conditions

Il faut avoir moins de 30 ans pour être éligible à l'apprentissage !

La limite d'âge ne s'applique cependant pas si vous êtes :

  • en situation de handicap ;

  • sportif de haut niveau ;

  • créateur d'entreprise.

Le recruteur peut être une entreprise privée ou un organisme public.

Rémunération

Un barème public dicte la rémunération et tient compte de :

  • l'âge ;

  • le niveau d'études ;

  • l'ancienneté.

 

La rémunération varie en général entre 30% du SMIC et le SMIC, mais peut aller au delà dans le cadre de certaines conventions collectives. 

Coût

La rémunération de l'apprenti est en partie couverte par la taxe d'apprentissage, le salaire est net et les charges réduites.

Durée

1 à 3 ans.

Je comprends les cas particuliers qui permettent d'accéder à l'apprentissage au delà de 29 ans, mais pourquoi le statut de "créateur d’entreprise" en fait-il partie ? Comment peut-on être créateur d'entreprise en alternance ?

Très bonne question ! Cette disposition concerne les personnes ayant un projet de création ou de reprise d'entreprise. C'est intéressant notamment dans le cadre d'un projet de transmission d'entreprise ou alors de reprise d'une entreprise dans un même groupe (franchise, agence...).

Pour pouvoir bénéficier de cette dérogation d’âge, il faut montrer que la réussite du projet, une création ou une reprise d’entreprise, serait particulièrement facilitée par la détention du diplôme visé. C’est l’organisme chargé de l’enregistrement du contrat (la CCI maintenant, les OPCO demain) qui apprécie le lien entre formation préparée et projet de création/reprise.

Identifiez les spécificités des contrats de professionnalisation

Voyons maintenant dans une deuxième vidéo les spécificités des contrats pro.

Voici un récapitulatif des spécificités de ce contrat.

Conditions

Il faut avoir moins de 26 ans pour être éligible à un contrat de professionnalisation.

Mais cette limite d'âge ne s'applique cependant pas si vous êtes inscrit à Pôle Emploi, ou si vous : 

  • bénéficiez du revenu de solidarité active (RSA) ou de l’allocation de solidarité spécifique (ASS) ;

  • avez un statut reconnu de personne handicapée - soit le statut RQTH, soit être bénéficiaire de l’allocation aux adultes handicapés (AAH) ;

  • avez bénéficié d’un contrat aidé (contrat unique d’insertion - CUI) ;

  • bénéficiez de l’allocation de parent isolé (API) dans les DOM et les collectivités de Saint-Barthélemy, Saint-Martin et Saint-Pierre-et-Miquelon.

 

Contrairement à l'apprentissage, le recruteur peut seulement être une entreprise privée, les organismes publics ne peuvent embaucher uniquement en contrat d'apprentissage.

Rémunération

Un barème public dicte la rémunération et tient compte de :

  • l'âge ;

  • le niveau d'études.

 

La rémunération varie en général entre 50% du SMIC et le SMIC, mais peut aller au delà dans le cadre de certaines conventions collectives. 

Coût

Le coût de la formation est couverte par l'OPCO, et les recruteurs peuvent bénéficier d'une aide à l'embauche de 2000€ pour un demandeur d'emploi.

Durée

1 à 3 ans (pour toute embauche après le 01/01/19). Les contrats pro signés après le 1er janvier 2019 peuvent durer de 1 à 3 ans maximum dans la même entreprise, comme pour les contrats d’apprentissage. Ce n'est plus un facteur différenciant entre les deux.

Comparez les deux contrats

Notez bien quelques informations dans la comparaison des contrats de professionnalisation avec les contrats d'apprentissage :

  • en contrat pro, votre salaire sera généralement plus important qu’en contrat d’apprentissage ;

  • en apprentissage, l’employeur ne paiera pas de charges pour une partie importante de votre salaire ! C’est ce qui rend ce contrat parfois plus intéressant que le contrat pro pour un employeur.

  • les organismes publics ne peuvent embaucher uniquement en contrat d'apprentissage.

  • le barème public de l'apprentissage tient compte de l'âge, le niveau d'études et de l'ancienneté du candidat en poste. Cela signifie que le salaire de l'alternant est plus important chaque année du contrat. Ce n'est pas le cas pour le contrat de professionnalisation qui est prévu pour rester fixe pendant la durée du contrat.

Listez les aides possibles pour les employeurs, selon le contrat

Différentes aides sont proposées, mais elles varient selon le type de contrat. Voici un tableau récapitulatif, non-exhaustif :

Aides possibles

Principe

Contrat  de profession-nalisation

Contrat apprentissage

Aide forfaitaire à l'employeur

Si vous avez plus de 26 ans, Pôle Emploi octroie une aide pour toutes les entreprises recrutant un étudiant en alternance en contrat pro de plus de 26 ans.

L’entreprise n’a qu’un seul document CERFA à envoyer à Pôle Emploi pour obtenir l’aide au moment de votre embauche.

Toutes les infos ici sur le site de Pôle Emploi.

X

 

Emplois francs

Vérifiez sur votre compte Pôle Emploi si vous êtes éligible aux Emplois francs. C’est une aide supplémentaire de Pôle Emploi pour favoriser votre embauche, un argument de plus pour votre recruteur.

Toutes les infos ici sur le site de Pôle Emploi.

X

X

Aide pour les +de 45 ans

Si vous avez plus de 45 ans, votre employeur bénéficiera d’une prime à l’embauche, octroyée par Pôle Emploi. Le montant de l’aide est fixé à 2 000 €.

Toutes les infos ici sur le site du ministère du Travail.

X

 

Maîtrisez les conditions de fin des contrats en alternance

Qu’est-ce qui se passe si ça ne se passe pas bien avec mon employeur ?

Vous allez signer un contrat de travail ; cela vous engage comme tous les contrats de travail. Vous avez une période d’essai d’un mois pour le contrat de professionnalisation, et de 45 jours pour le contrat d’apprentissage. Pendant cette période, vous êtes libre de partir, tout comme l'employeur peut y mettre fin à tout moment. Passé cette période, l’employeur ou vous-même pourrez mettre un terme au contrat via une procédure à l’amiable.

La plupart des contrats d’alternance étant des CDD, gardez bien à l’esprit que ce type de contrat est très réglementé. En dehors des cas de faute grave, force majeure ou d’une embauche en CDI, il n’est pas possible de démissionner pour le salarié ni de se séparer de l’alternant pour l’employeur.

Et si je trouve un contrat en CDI, je peux partir du jour au lendemain ?

Si votre contrat de professionnalisation est conclu en CDD, comme c’est le cas pour la plupart, vous pouvez rompre l’alternance au profit d’une embauche en CDI, sans préavis. Nous vous conseillons cependant de ne pas partir du jour au lendemain ! Essayez toujours de partir en bons termes, en accordant du temps à l'entreprise pour vous remplacer.

D'accord, et si j’arrête mon contrat d’alternance avec l'entreprise, je peux continuer ma formation malgré tout ?

En cas de rupture d’un contrat pro, vous pourrez terminer votre formation pour obtenir votre diplôme, mais les coûts de formation seront alors à votre charge.

En cas de rupture d’un contrat d’apprentissage, la loi « Avenir professionnel » prévoit que, pour ceux signés à partir du 1er janvier 2019, le CFA est désormais tenu de permettre à l’apprenti de continuer à suivre sa formation théorique pendant 6 mois dans tous les cas de rupture à l’initiative de l’employeur, et doit contribuer à lui en trouver un nouveau.

Maîtrisez les conditions spécifiques de l'alternance pour les étrangers

Les conditions pour les étudiants européens

Primo arrivant ou non, vous avez la possibilité de suivre une formation en alternance. Vous aurez simplement à fournir une pièce d’identité. Vous n’avez pas d’autorisation de travail à demander.

Les conditions pour les étudiants non européens

Si vous êtes étudiant étranger non européen, vous pouvez prétendre à un contrat d’alternance, mais il faut d’abord justifier d’une première année de formation en initial sur le territoire français. Vous devrez également être détenteur d’une carte de séjour mention “Étudiant”.

Vous devrez aussi demander une autorisation de travail : cela dépend des conventions entre votre pays d’origine et la France ; il faut donc vous rapprocher dans tous les cas de la DIRECCTE pour obtenir une autorisation de travail.

Si vous habitez Paris intra muros, vous pouvez faire cette démarche directement en ligne, via le site WorkinFrance.

Notez cependant deux exceptions à ces informations :

  • si vous avez un titre de séjour “Vie privée, vie familiale”, vous n’avez pas besoin de faire de demande d’autorisation de travail ;

  • si vous avez plus de 26 ans, vous ne pourrez pas faire de contrat de professionnalisation ; uniquement un contrat d’apprentissage jusqu’à vos 29 ans révolus.

En bref

  • Il y a des différences entre les contrats d’apprentissage et les contrats de professionnalisation en ce qui concerne les conditions d'éligibilité et la rémunération ;

  • à vous de vous renseigner en amont de vos candidatures pour savoir ce qui correspond à votre situation ;

  • des aides existent, notamment pour les personnes inscrites à Pôle Emploi ou les plus de 45 ans ;

  • il est n'est pas simple ni pour le salarié, ni pour l'employeur, de mettre fin à un contrat d'alternance, excepté si l'alternant accepte une offre en CDI. 

Maintenant que les différences entre contrats d’apprentissage et contrats de professionnalisation sont plus claires pour vous, voyons comment vous pouvez mettre toutes les chances de votre côté pour être recruté !

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite