• 6 heures
  • Difficile

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 18/02/2022

Découvrez l'importance de la continuité d'activité pour votre activité

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Bonjour à tous et bienvenue dans ce cours !

Je vous propose dans cette première partie de découvrir les enjeux de la continuité d'activité : en quoi c'est un sujet important pour votre entreprise, ce qui se cache spécifiquement derrière ce terme de continuité d'activité, la méthodologie éprouvée sur laquelle vous allez pouvoir vous appuyer et enfin, un élément clé avant de commencer quoi que ce soit : comment obtenir le sponsor des parties prenantes. C'est parti !

Depuis quand parle-t-on de continuité d’activité ?

Mais c'est surtout suite aux événements de mai 1968, qui ont bloqué la France pendant un mois, que la continuité d’activité a été perçue comme importante pour les entreprises. Trois grandes entreprises (Renault, BP et Philips) ont à cette période mis en place un site mutualisé de secours informatique.

D’autres événements perturbateurs ont suivi : l’incendie du siège du Crédit Lyonnais en 1996, le passage de l’an 2000, la pandémie grippale… À chaque événement, les entreprises ont pris conscience du besoin. Elles se sont lancées dans la continuité d’activité.

Ça n’arrive pas qu’aux autres ! 

Aujourd’hui, votre entreprise est vulnérable. Elle est soumise à des risques perçus mais aussi non perçus (ce qu'on appelle des risques émergents). Ces risques peuvent souvent engendrer des interruptions de service, qui sont de moins en moins admises par les clients et qui peuvent mettre en péril la santé de votre entreprise.  

De quoi parle-t-on quand on parle de risques ? 

Bonne question ! Les risques sont nombreux ; vous trouverez ici les types majeurs de risques :

  • risque lié au dérèglement climatique : tempête, séisme, inondation fluviale, submersion marine, foudre… ;

  • risque humain involontaire ou volontaire : erreur humaine, absence d’une compétence clé non redondée, vol de matériel, dégradation volontaire… ;

  • risque environnemental : incendie, accident nucléaire engendrant des nuages radioactifs dont l’origine peut venir du monde entier, black-out électrique, attentats, dégât des eaux avec destruction de matériel… ;

  • risque de défaillance d'infrastructures clés : distribution d'électricité, gaz, eau… ;

  • risque lié aux systèmes d’information : panne informatique non résolue dans le temps imparti, coupure de fibre optique par une pelleteuse sur la voie publique, impossibilité de restaurer des fichiers à cause de sauvegardes de recours non intègres… ;

  • cyberrisque : déni de service, chiffrement de données avec une demande de rançon… ;

  • risque systémique : défaillance de fournisseurs ou de fournisseurs de fournisseurs. Le fournisseur de rang n étant souvent non connu… ;

  • risque social ou politique : grève, blocage des moyens de transport, impossibilité de se déplacer, changement de régime politique engendrant des dérèglements… ;

  • risque pandémique : grippe, variole, ou plus actuellement, le coronavirus, par exemple. 

Des préoccupations qui touchent les entreprises

AGCS (Allianz Global Corporate & Specialty) produit chaque année un classement des risques en France et dans le monde. En 2020, l’enquête a été effectuée auprès de 2 700 experts dans 100 pays.

les risques majeurs sont les suivants:  premier avec 49% : les incidents cyber  deuxième avec 48% les interruptions d'activité  et troisième avec 35% les feux et explosion.  Suivent ensuite les catastrophes naturelles autres (30%), les erreurs de quali
Les risques majeurs pour la France en 2020. Source AGCS

Une seule solution : adopter une posture proactive pour anticiper et se préparer au maximum 

Face à ces risques divers et variés, vous comprenez qu’il est nécessaire et important de préparer des réponses pour y faire face. C’est l’objectif de la continuité d’activité que vous allez découvrir dans les chapitres suivants.

Ces réponses peuvent prendre différentes formes, et votre entreprise a probablement déjà quelques idées de mesures ou actions à mettre en œuvre en cas de nécessité.

Je vous invite dès maintenant à vous poser quelques questions :

  • Êtes-vous déjà doté d’un ou plusieurs éléments de plan de continuité d’activité (PCA) ?

  • S'ils existent, que pensez-vous des divers dispositifs prévus chez vous ?

  • Tiennent-ils compte de votre contexte de risques ?

  • Privilégient-ils correctement ce qui, pour votre métier, est prioritaire ?

  • Proposent-ils des réponses adaptées techniquement et financièrement à vos objectifs ?

  • Vous permettent-ils de décider sous sinistre ?

  • Sont-ils à jour et efficaces ?

  • Vos personnels les connaissent-ils ?

  • Bref, vous inspirent-ils confiance et crédibilité ?

Si vous avez répondu "je ne sais pas" ou "non" à l'une de ces questions, vous êtes au bon endroit pour en apprendre plus sur la continuité d'activité, et vous assurer que votre entreprise est préparée au maximum à une urgence. Commençons tout de suite ! 

En résumé

  • La continuité d'activité n'est pas un sujet nouveau, mais elle est de plus en plus nécessaire suite à l'essor des risques.

  • De nouveaux risques ressortent, notamment le risque de cyberattaque.

  • Votre entreprise est vulnérable ; il ne s'agit pas de savoir si elle l'est mais quand elle le sera. 

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite