• 4 heures
  • Facile

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 10/01/2022

Découvrez le fonctionnement du CEP

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

La loi "Avenir professionnel" a élargi l’accès à la formation pour tous et permis une autonomie dans le choix de l'orientation professionnelle.

Mais décider de financer une VAE ou une formation, de se reconvertir ou de créer son entreprise n’est pas une décision facile à prendre. D'où l'importance d'un conseil de qualité !

Le conseil en évolution professionnelle est donc réformé, le dispositif élargi, accessible à tous, afin de permettre de préparer son projet professionnel dans de bonnes conditions avec le maximum de chances de réussite. 

Le dispositif

La loi "Avenir professionnel" précise donc que toute personne peut bénéficier du CEP tout au long de sa vie professionnelle, afin de favoriser l’évolution et la sécurisation de son parcours.

Il s'agit d'un droit gratuit, qui est mis en place dans chaque région comme un service public par les SPRO (services publics régionaux de l’orientation). Ce service est financé par France compétences, qui alloue 1 à 3 % des fonds collectés auprès des entreprises au titre de la formation (après déduction de la dotation annuelle au PIC). 

Le réseau national des opérateurs

En dehors du financement, France compétences est chargé d'organiser et de superviser le bon fonctionnement de tout le dispositif du CEP.

Certains opérateurs resteront dans le réseau des CEP pour les demandeurs d'emploi ; il s'agit de Pôle Emploi, des missions locales, de l'APEC et de Cap emploi/Sameth.

De nombreux autres opérateurs seront en place dès 2020 dans chaque région, avec pour mission de réaliser le conseil en évolution professionnelle pour les actifs hors agents publics, en respectant le cahier des charges national, identique pour tous les opérateurs.

Le contenu  

Chaque personne peut décider, à tout moment de sa vie professionnelle, de faire appel gratuitement à un professionnel afin de faire le point sur sa situation professionnelle, réfléchir à son devenir et engager, le cas échéant, une démarche d’évolution professionnelle.

Le conseil en évolution professionnelle permet donc au bénéficiaire de mieux envisager son avenir professionnel, en prenant conscience à la fois de ses compétences et des enjeux liés à son métier. Il pourra mieux appréhender les opportunités qui lui sont offertes en termes d'acquisition de compétences, de mobilité ou de reconversion.

Le CEP permettra aussi, le cas échéant, de sélectionner un parcours de formation et de préparer son financement.

Les bénéficiaires

Légalement, toute personne peut bénéficier du CEP tout au long de sa vie professionnelle :

  • salariés du secteur privé ;

  • salariés du secteur public ;

  • personnes en recherche d’emploi ;

  • jeunes sortis du système scolaire sans qualification ni diplôme ;

  • travailleurs indépendants : artisans, commerçants, professions libérales, micro-entrepreneurs...

Cependant, il existe des différences en fonction du statut professionnel :

  • Les demandeurs d'emploi doivent passer par des opérateurs dédiés, tels que Pôle Emploi, l'APEC ou les missions locales.

  • Les salariés du secteur public ont des règles et des dispositifs particuliers. 

  • Pour les salariés du secteur privé, l'employeur doit obligatoirement informer ses collaborateurs, lors de l’entretien professionnel, de la possibilité de bénéficier d'un CEP, mais l’accord de l’employeur n'est pas nécessaire pour en bénéficier hors du temps de travail. 

La mise en œuvre du CEP

Accessible pour tous, à tout moment, un site web dédié est disponible : mon-cep.org.

Il permet de s'informer, mais aussi de trouver le bon contact. Quel est mon opérateur dans mon métier et dans ma région ? Comment prendre contact et se rencontrer ?

La prestation se déroule généralement en 3 étapes, qui rappellent celles du bilan de compétences. Elle est confidentielle : seul le bénéficiaire peut décider de communiquer les éléments à un tiers. Elle est également personnalisée : certaines étapes ne seront pas mises en œuvre si elles ne sont pas adaptées au besoin du bénéficiaire. 

Niveau 1 : un accueil individualisé

Cette première phase permet au bénéficiaire d’analyser sa situation professionnelle, son parcours et ses acquis. Une information complète sur le dispositif et les possibilités d'accompagnement lui permet de décider s'il souhaite poursuivre sa démarche de CEP.

Niveau 2 : un conseil personnalisé

Durant différentes rencontres, le conseiller s'attache à accompagner le bénéficiaire dans la construction de son projet d'évolution professionnelle :

  • clarifier sa demande et définir ses priorités ;

  • identifier les compétences en place et transférables dans le cadre d'une mobilité professionnelle ;

  • acquérir de nouvelles compétences pour favoriser son accès à un nouveau poste ou un nouveau métier ;

  • repérer les emplois correspondant à son profil de compétences et à ses aspirations ;

  • définir son projet professionnel en termes d'objectifs et de moyens ;

  • évaluer la faisabilité du projet au regard des opportunités identifiées et du marché du travail. 

Illustration représentant un salarié en entretien avec son conseiller CEP
Le CEP comprend un conseil personnalisé

Niveau 3 : un accompagnement à la concrétisation du projet

Le projet est défini, les modalités de sa réalisation sont clarifiées, il est indispensable maintenant de préciser le plan d'action. Quelles sont les prochaines étapes ? Quels sont les moyens et les personnes à mobiliser ? Quel est le planning de réalisation ?

Le bénéficiaire va continuer de s'appuyer sur son conseiller afin d'être accompagné dans cette réalisation et, éventuellement, de définir ensemble des mesures correctives.

En résumé

  • La loi "Avenir professionnel" permet à toute personne de bénéficier du CEP tout au long de sa vie professionnelle, à titre gratuit, afin de favoriser l’évolution et la sécurisation de son parcours.

  • France compétences est chargée de financer, superviser et organiser tout le maillage des opérateurs sur 19 régions.

  • Les opérateurs sont attribués à une personne en fonction de sa région, son statut et son secteur d'activité.

Maintenant que vous en savez plus sur le CEP, suivez-moi dans le prochain chapitre pour découvrir les multiples possibilités de l'alternance.

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite