• 10 heures
  • Facile

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

Vous pouvez être accompagné et mentoré par un professeur particulier par visioconférence sur ce cours.

J'ai tout compris !

Mis à jour le 13/08/2014

Les applications

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Après avoir parcouru notre ordinateur, nous allons aborder quelque chose qui devrait vous rappeler des souvenirs. Souvenez-vous : il y a quelques chapitres, nous avions lancé ensemble plusieurs applications, notamment Finder.

Il est maintenant temps d'approfondir ce point pour comprendre ce qu'est une application, comment elle fonctionne et comment en installer. Vous verrez qu'il existe toutes les applications possibles et imaginables ; nous ne pourrons donc pas toutes les aborder. :p

Qu'est-ce qu'une application ?

Une application

Une application (ou logiciel) permet d'apporter de nouvelles fonctionnalités à votre système d'exploitation. Une application est un greffon qui utilise votre système d'exploitation comme base pour fonctionner. Au départ, votre système d'exploitation ne vous permet pas de faire grand-chose, mais grâce à de multiples applications fournies avec votre ordinateur, vous pouvez par exemple naviguer dans votre arborescence grâce au Finder. Comme je vous l'ai dit, Finder est une application qui vous permet de parcourir l'ensemble de vos fichiers et dossiers.

Pour pouvoir greffer une application à notre système d'exploitation, il faut installer cette application sur notre OS.
Une application se retrouve sous la forme d'un fichier avec une extension particulière : .app. C'est ce fichier que nous installerons plus loin. ;)

Installer une application

Vous pouvez trouver une application sous diverses formes : elle peut être contenue sur un CD mais il est également possible de l'installer en la téléchargeant sur Internet. Il existe de très nombreuses méthodes pour obtenir une application. Nous allons bientôt revenir sur l'installation d'une application en détail car il existe plusieurs manières de procéder.

Je m'efforcerai de vous guider au maximum lors de l'installation mais, compte tenu du large panel d'applications disponibles pour votre système d'exploitation, je ne pourrai pas couvrir l'ensemble des possibilités que vous pourrez rencontrer.

Désinstaller une application

Si vous avez pu greffer une application sur votre système d'exploitation, vous pouvez également la retirer. Pour ce faire, plusieurs méthodes existent. Lorsque nous reviendrons sur l'installation d'une application, nous reviendrons dans un second temps sur la désinstallation.

Le dossier « Applications »

L'ensemble des applications installées sur votre ordinateur se regroupe dans un même dossier nommé « Applications ».

Pour y accéder, il faut que vous ouvriez une fenêtre Finder. Une fois la fenêtre ouverte, cliquez dans le panneau latéral sur le dossier « Applications » (voir la figure suivante).

Le dossier Applications
Le dossier Applications

Vous allez retrouver dans ce dossier de très nombreuses applications ; c'est là que vous vous rendrez compte que vous n'avez pas les mêmes que les miennes : c'est tout à fait normal car vous n'avez sûrement pas dû en installer beaucoup.

Je vous ai dit plus haut que l'ensemble des applications se trouvent dans ce dossier. En réalité, je vous ai un peu menti pour simplifier la chose mais nous allons voir dans quelques instants ce qu'il en est exactement.

Différentes méthodes d'installation

Il y a trois façons différentes d'installer un logiciel sous Mac :

  • L'installation par le Mac App Store: c'est la technique la plus simple puisque vous n'avez presque rien à faire, mais il existe encore très peu d'applications qui fonctionnent avec le Mac App Store.

  • L'installation avec une archive pkg : vous ne savez pas ce dont il s'agit pour l'instant mais vous le verrez très bientôt ; cela permet d'installer une application sur votre Mac.

  • La fausse installation : elle consiste simplement à déposer l'application dans le dossier « Applications ». La plupart des applications s'installent de cette façon.

Avant d'attaquer de manière plus précise chacun des points, je dois vous donner quelques petits conseils.
Au cours d'une installation, votre système d'exploitation pourra vous demander votre mot de passe administrateur pour effectuer certaines opérations.

Deuxième point : bien que les trois méthodes évoquées diffèrent, elles nous ramènent toutes au même but, c'est-à-dire placer le fichier de l'application (.app) dans le dossier « Applications » dont je vous ai parlé au-dessus.

Le Mac App Store

Le Mac App Store est une application qui est normalement déjà présente sur votre système d'exploitation et qui vous permet de télécharger et d'installer des applications provenant d'une bibliothèque d'applications proposée par Apple.

Vous retrouverez dans cette bibliothèque des applications gratuites, mais également des applications payantes. Afin de pouvoir les télécharger, vous devez disposer d'un compte Apple, ce qui devrait être le cas si vous avez acheté votre Mac en ligne. Si vous n'en possédez pas, je vous invite à en créer un grâce au chapitre en annexe qui détaille la marche à suivre. ;)

Pour lancer le Mac App Store, cliquez sur cette icône dans votre Dock (voir la figure suivante).

L'application App Store
L'application App Store

Vous devriez vous retrouver devant une nouvelle fenêtre de ce type (voir la figure suivante).

Fenêtre de l'application App Store
Fenêtre de l'application App Store

Sur cette page, qui est sûrement un peu différente de la mienne, vous pourrez parcourir la bibliothèque du Mac App Store. Nous allons télécharger et installer ensemble notre première application.

Regardez le champ de recherche en haut à droite : il ressemble au champ de recherche que nous avons déjà vu auparavant. Je vais vous demander de rechercher l'application Twitter. Une fois que vous avez effectué votre recherche, vous devriez obtenir une liste d'applications correspondant à votre recherche.

Choisissez la première application qui se nomme simplement Twitter. En cliquant dessus une fois, la page devrait changer pour afficher quelque chose de ce genre (voir la figure suivante).

L'application Twitter dans l'App Store
L'application Twitter dans l'App Store

Vous devez ensuite cliquer sur le bouton « Gratuit ». Ce dernier va alors se transformer en un bouton vert portant la mention suivante : « Installer l'app ». Cliquez de nouveau sur ce bouton. L'application va certainement vous demander vos identifiants iTunes ; si vous en possédez, vous pouvez les entrer sans crainte. Le téléchargement se lancera ensuite et vous devriez voir apparaître votre application sur une nouvelle page qui se nomme le Launchpad (nous allons voir ce que c'est dans un instant). En attendant, dites-vous que l'application s'est bien installée. ;)

Voilà ! Vous venez d'installer une première application sur votre système d'exploitation grâce au Mac App Store. En revanche, toutes les applications ne s'installent pas de cette façon et nous allons découvrir les autres techniques ensemble dans un instant. ;)

Autre type d'installation

Lorsque vous téléchargerez une application par la suite, vous téléchargerez en fait une image disque (un .dmg), qui contiendra soit un installeur en .pkg, soit une directement une application (.app). La première chose à faire est donc de télécharger cette archive .dmg. J'anticipe un peu sur la partie 2 du cours, puisque nous allons télécharger une application grâce à notre navigateur. Si pour vous l'utilisation d'une telle application est vraiment trop dur, vous pourrez attendre d'avoir lu la deuxième partie pour revenir à ce chapitre ensuite.

Télécharger un .dmg

Dans notre exemple, nous allons télécharger l'application VLC qui est lecteur multimédia, qui permet de lire un grand nombre de format de fichiers vidéos. La première étape est de vous rendre à l'adresse suivante : http://www.videolan.org/vlc/ et de cliquer sur l'énorme icône (voir la figure suivante).

Télécharger VLC
Télécharger VLC

Suivant la vitesse de votre connexion, un fichier avec l'extension .dmg devrait apparaître dans votre dossier « Téléchargement ». En double-cliquant sur ce fichier .dmg (c'est une archive), vous allez « monter » l'archive sur votre Bureau, vous devriez voir apparaître un nouveau dossier sur votre Bureau qui contient quelques fichiers (voir la figure suivante).

Contenu du .dmg une fois monté sur le Bureau
Contenu du .dmg une fois monté sur le Bureau

Dans cet exemple, notre archive .dmg contient un fichier .app, je vous invite donc à continuer la lecture pour apprendre comment « installer » cette application.

Installer un .app

Pour installer notre application, il suffit alors de faire glisser cette application, en la sélectionnant puis en maintenant le clic gauche enfoncé, vers le dossier « Applications ». Une fois qu'elle se trouve dans le dossier « Applications », vous pouvez considérer votre application comme installée. Vous entendrez sûrement un petit bruit qui indique que l'installation s'est bien déroulé.

Installer un .pkg

Si votre archive contient un fichier .pkg, l'installation ne se passe pas exactement de la même façon que précédemment. Un fichier .pkg est ce que l'on appelle un installeur, si vous êtes un ancien utilisateur de Windows, vous devez connaître le fonctionnement de ce type de programme. Un installeur est une petite application qui va se charger d'installer à votre place l'application qui nous intéresse.

Exemple de fichier .pkg
Exemple de fichier .pkg

Pour lancer l'installation de l'application, il vous suffit d'effectuer un double clic sur ce fichier .pkg, une nouvelle fenêtre devrait s'ouvrir, vous proposant l'installation. L'installation se déroule en plusieurs étapes qui sont différentes pour chaque application. On vous demandera notamment d'accepter les licences d'utilisations du logiciel ainsi que parfois l'endroit où vous souhaitez installer l'application (voir la figure suivante).

Exemple de l'installation d'une application via un .pkg
Exemple de l'installation d'une application via un .pkg

L'installation se termine par une fenêtre de confirmation ainsi qu'un bruit caractéristique que vous apprendrez à reconnaître. ;)

Installer avec HomeBrew

Homebrew est un gestionnaire de paquets pour Mac. Si vous êtes familier avec Linux, vous connaissez sûrement apt-get, yum ou encore pacman qui sont des gestionnaires de paquets pour différentes distributions.

Un gestionnaire de paquets est un moyen simple et rapide pour installer des logiciels ou applications sur votre ordinateur, celui-ci s'occupe de télécharger l'application ainsi que l'ensemble des dépendances de celui-ci, puis s'occupe de l'installer sans que vous n'ayez absolument rien à faire. Cependant vous ne trouverez pas la plupart des applications qui vous intéresse avec Homebrew, c'est pour cela que je ne m'attarde pas plus longtemps sur cette méthode d'installation.

Lancer et quitter une application

Chaque application est différente. Elles se ressemblent pourtant sur de nombreux points :

  • une application peut être lancée et quittée ;

  • une application apparaît dans le Dock une fois lancée ;

  • pour chaque application, la barre des menus change.

Vous avez déjà lancé des applications, par exemple Finder ou Contacts. Par chance, celles-ci était déjà présentes dans votre Dock. Nous allons découvrir des méthodes plus générales pour lancer vos applications.

Lancer un logiciel

Première méthode : Spotlight

Vous vous souvenez de Spotlight, dont nous avons parlé il y a deux chapitres ? Eh bien, nous allons l'utiliser pour chercher et lancer une application.

Nous allons rechercher l'application que vous avez installée tout à l'heure et qui se nomme « Twitter ». Pour cela, cliquez sur l'icône Spotlight en haut à droite de votre écran et tapez dans le champ de recherche le nom de votre application, Twitter dans ce cas-ci (voir la figure suivante).

Recherche de l'application Twitter dans Spotlight
Recherche de l'application Twitter dans Spotlight

Vous pouvez remarquer que l'application que nous venons de télécharger apparaît en haut des résultats de la recherche. Pour lancer l'application, il vous suffit de cliquer sur le premier résultat de recherche. L'application va alors se lancer.

Deuxième méthode : le dossier « Applications »

Nous avons appris comment installer des applications sur notre ordinateur. Si vous vous souvenez bien, quelle que soit la méthode utilisée, elle revenait à placer un fichier avec l'extension .app dans le dossier « Applications ».

Avec cette méthode, rendez-vous simplement dans le dossier « Applications », comme nous l'avons fait au début de ce chapitre (voir la figure suivante).

Le dossier Applications
Le dossier Applications

Une fois dans ce dossier, vous pouvez chercher l'application qui vous intéresse. Pour la lancer, faites un double-clic sur l'icône correspondante.

Troisième méthode : le Launchpad

Le Launchpad regroupe vos applications sur un écran dédié. S'il s'agit de la première fois que vous utilisez votre Mac, le Launchpad est probablement un peu vide. Sur mes captures d'écran, vous pourrez voir un grand nombre d'applications, ce qui est tout à fait normal.

Trêve de bavardage, nous allons lancer le Launchpad. Pour cela, je vous conseille de regarder dans votre Dock. Regardez l'icône avec une fusée se trouvant à droite de l'icône du Finder : c'est l'application du Launchpad. Cliquez une fois dessus. Vous devriez voir apparaître devant vous diverses icônes d'applications installées sur votre ordinateur (voir la figure suivante).

Le Launchpad
Le Launchpad

Pour lancer une application, rien de plus simple : il suffit d'un clic sur l'icône d'une application pour que celle-ci se lance.

Vous pouvez voir qu'au bas de votre écran, juste au-dessus du Dock, apparaissent plusieurs points blancs qui indiquent qu'il y a plusieurs pages d'applications. Pour naviguer entre ces pages, il existe plusieurs méthodes :

  • utiliser la molette de votre souris ;

  • utiliser le trackpad de votre ordinateur ;

  • faire glisser à l'aide de la souris en cliquant sur une zone vide, tout en faisant bouger la souris vers la droite ou vers la gauche.

Fermer une application

Lorsque vous fermez une application (je vous présenterai la marche à suivre dans un instant), vous fermez simplement la fenêtre d'affichage de l'application. La plupart du temps, dans la conception de l'application, le fait de fermer la fenêtre d'affichage quitte également l'application. Mais ce n'est pas toujours le cas, par exemple pour que l'application puisse tourner en tâche de fond.

Comment s'assurer qu'une application fermée a bien été quittée ?

Pour bien illustrer la différence entre fermer la fenêtre d'une application et quitter cette application nous allons prendre un cas concret : le navigateur Safari. Comme je vous l'ai dit un peu au dessus, nous allons bientôt revoir dans la deuxième partie qu'est-ce qu'un navigateur ; nous pouvons déjà nous entraîner à lancer et à quitter l'application.

Une fois que votre application est lancée, il vous suffit de regarder son icône dans le Dock et de regarder si une pastille blanche est apparue en dessous. Cette pastille blanche indique qu'une application est lancée. À l'inverse, l'absence de pastille blanche indique que notre application est bien quittée. Pour vous en assurer, il vous suffit de lancer l'application Safari (voir la figure suivante).

Une application ouverte à gauche (pastille) et une application quittée à droite
Une application ouverte à gauche (pastille) et une application quittée à droite

Une fenêtre devrait apparaître. Le contenu n'est pas très important ; seuls nous intéressent les trois boutons situés en haut à gauche de la fenêtre (voir la figure suivante).

L'application Safari
L'application Safari

En cliquant une fois sur le bouton rouge, la fenêtre devrait disparaître ; cependant vous ne devriez pas voir la pastille blanche disparaître, c'est normal vous avez simplement fermé la fenêtre de l'application mais vous n'avez pas quitté celle-ci. Cela permet de continuer à faire tourner l'application en tâche de fond pour effectuer une opération particulière comme le téléchargement d'un fichier dans Safari.

Quitter une application

Cependant, il est intéressant de pouvoir complètement quitter une application et ne pas simplement fermer la fenêtre de l'application, car même en tournant en tâche de fond l'application continue à consommer des ressources de notre ordinateur et cela peut le ralentir, il peut donc être utile de quitter complètement une application. Nous allons donc maintenant quitter notre application Safari que nous n'avons pas réussi à quitter en fermant simplement la fenêtre dans la partie précédente.

Après ces quelques explications, passons à la pratique. Il existe trois méthodes pour quitter une application (sans compter, dans certains cas, le fait de fermer la fenêtre).

Par le Dock

Rappelez-vous : lorsque nous avions fait un clic droit sur le Dock pour faire apparaître une liste d'options, il y avait une option « Quitter ». De manière tout à fait logique, vous avez deviné qu'en cliquant sur cette option, vous pouviez quitter l'application (voir la figure suivante).

Clic-droit sur une application dans le Dock
Clic-droit sur une application dans le Dock

Après avoir relancé l'application « Safari » (ou toute autre application), faites un clic droit sur son icône dans le Dock et choisissez l'option « Quitter ». Une fois cette action effectuée, la pastille blanche qui se situe en dessous de l'icône dans le Dock doit disparaître.

Par la barre des menus

La deuxième méthode permettant de quitter une application consiste à passer par la barre des menus. À côté du menu Pomme, dont vous devriez vous souvenir, se trouvent des menus qui changent en fonction de l'application dans laquelle vous vous trouvez. Ces menus sont différents à chaque fois, sauf certains qui restent les mêmes pour toutes les applications.

Relancez l'application « Safari ». Nous allons nous intéresser au premier des menus, situé à la droite du menu Pomme, qui se nomme « Safari ». En cliquant dessus, une liste d'options devrait apparaître. N'y prêtons pas trop attention ; ce qui nous intéresse se situe au bas de ce menu, c'est-à-dire l'option « Quitter ». Il suffit d'un clic et voilà que nous quittons l'application.

Par un raccourci clavier

Si vous avez été un peu attentif, vous avez peut-être constaté qu'à côté de l'option « Quitter », dans la précédente méthode, il y avait un raccourci clavier. Si vous ne l'avez pas vu, ce n'est pas grave. Pour quitter rapidement une application, vous pouvez utiliser le raccourci clavier suivant : Cmd ⌘ + Q.

Nous venons de voir trois méthodes différentes pour quitter une application, plus une quatrième méthode qui consiste à fermer la fenêtre d'affichage. C'est une méthode qui marche parfaitement avec la plupart des applications. Cependant, comme partout, il existe des exceptions ; vous les découvrirez sûrement par vous-même mais, à titre d'exemple, vous ne pouvez pas quitter l'application Finder. Vous pouvez bien sûr fermer la fenêtre de cette application, mais les trois méthodes que nous avons passées en revue ne permettent pas de quitter l'application.

Interactions entre les applications et le Dock

Maintenant que nous venons de voir comment obtenir une application, la lancer et la quitter, nous allons découvrir quelque chose de très pratique. Vous vous souvenez qu'il existe des liens entre les applications et le Dock : par exemple, quand vous lancez une application, une petite pastille blanche apparaît sous l'icône de l'application dans le Dock. Mais cela ne s'arrête bien heureusement pas là : il existe de très nombreuses liaisons entre les applications et le Dock. Certaines, vous le verrez, se révéleront très pratiques. ;)

Fixer une application dans le Dock

Pour le moment, nous n'avons lancé que des applications se trouvant déjà dans le Dock, mais il se peut que vous ayez plus tard besoin de lancer une application qui ne s'y trouve pas.

Par exemple, faites une recherche Spotlight, comme nous l'avons vu précédemment, et cherchez l'application « Calculette ». Celle-ci se trouve de base dans votre ordinateur. Une fois lancée, elle devrait apparaître dans votre Dock, où elle se situera tout à droite. Comme vous aurez lancé l'application, une pastille blanche sera présente en dessous.

Cependant, à la différence des autres applications qui se trouvent déjà dans le Dock, quand vous quitterez celle-ci, elle disparaîtra du Dock car elle n'est pas liée à celui-ci.

Mais s'il existe des applications fixées dans Dock, comment puis-je fixer une application moi-même ?

Très bonne question à laquelle je vais répondre tout de suite. Sachez qu'il est très simple de fixer une application au Dock. Grâce à cela, vous pourrez accéder plus rapidement à vos applications favorites.

Pour fixer une application, effectuez un clic droit sur l'icône de votre application dans le Dock. Un menu devrait apparaître ; cliquez sur « Options » puis choisissez l'option « Garder dans le Dock » (voir la figure suivante).

Les options du menu Options
Les options du menu Options

Votre application est à présent fixée dans le Dock. Vous pouvez la déplacer dans le Dock et la placer où bon vous semble ; pour cela, rien de plus simple : de la même manière que pour déplacer une fenêtre, il suffit de maintenir le clic gauche sur l'icône de l'application et de la déplacer dans votre Dock.

Enlever une application du Dock

Vous venez d'ajouter une application à votre Dock, auquel celle-ci est maintenant liée. Vous remarquerez toutefois rapidement que le Dock est très vite saturé. De ce fait, pour ne pas encombrer votre Dock d'applications inutiles, il faut en retirer certaines de temps en temps. Pour cela, il existe deux méthodes très simples.

La première consiste à réutiliser la même technique que pour lier une application au Dock, mais dans l'autre sens : un clic droit sur l'icône de l'application, un clic sur le menu « Options » puis sur l'option « Garder dans le Dock ». Simple et efficace.

La deuxième méthode est encore plus simple et, par ailleurs, plus intuitive. Effectuez un clic gauche sur l'icône de l'application et maintenez-le enfoncé comme si vous alliez déplacer l'icône dans le Dock. Mais au lieu de la déplacer latéralement, vous allez la sortir du Dock. Un petit nuage devrait apparaître ; vous pouvez alors relâcher votre clic et l'application aura disparu du Dock.

Attends un peu ! J'ai bien suivi tes deux méthodes, mais aucune ne fonctionne : l'application reste dans le Dock.

L'explication est très simple. Si, en suivant l'une de ces deux méthodes, l'application ne disparaît pas du Dock, cela signifie qu'elle est encore lancée et que la pastille blanche demeure au-dessous de l'icône de l'application. Il vous suffit alors de quitter cette application en utilisant l'une des méthodes appropriées et, dans le même temps, celle-ci devrait disparaître du Dock.

Lancer une application au démarrage

Vous avez remarqué que plusieurs options se trouvent dans la liste dont nous avons parlé. Nous avons utilisé la première : « Garder dans le Dock ». La seconde option, « Ouvrir avec la session », vous permet de lancer l'application au démarrage de votre ordinateur.

Pour le moment, nous n'en sommes qu'au début et vous ne voyez peut-être pas encore l'intérêt de lancer une application au démarrage, mais vous verrez par la suite que cela peut se révéler très pratique dans certains cas. Mais n'épiloguons pas trop là-dessus : il ne s'agit pas d'une notion essentielle. ;)

  • Une application est un fichier avec une extension particulière (.app), on retrouve celle-ci dans le dossier Applications.

  • On peut installer des applications avec quatre méthodes différentes (App Store, .app, .pkg, HomeBrew).

  • On peut lancer une application en utilisant Spotlight, le Launchpad, le dossier Application où le Dock.

  • Il faut différencier fermer la fenêtre d'une application et quitter une application.

  • Le Dock vous permet de savoir si une application est ouverte.

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite