• 6 heures
  • Facile

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 24/02/2022

Prenez conscience de vos compétences

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Dans cette partie, je vous invite à explorer vos soft skills et à les développer. Pour commencer, prenez conscience des compétences que vous avez déjà !

Identifiez les trois grandes catégories de soft skills

Adaptabilité, compétences sociales, résolution de problèmes
Les trois grandes familles de soft skills

On peut distinguer trois grandes catégories de soft skills :

  1. L'adaptabilité, qui nous permet d'aborder les changements et les évolutions de façon sereine. Dans cette catégorie, on trouve notamment la capacité à s'organiser, la capacité d'apprentissage, ou encore l'intelligence émotionnelle.

  2. Les compétences sociales, qui nous permettent d'interagir et de travailler avec les autres de façon fluide. Elles comprennent notamment la communication, la collaboration et le sens du service. 

  3. La résolution de problèmes, pour affronter les défis de notre société et du monde du travail. L'esprit critique, la créativité et la prise de décision, sont des soft skills clés.

Partez d’une situation vécue

Une des étapes fondamentales pour développer vos soft skills consiste à prendre conscience de leur état actuel. Cela va vous permettre de cibler vos soft skills “fortes” (déjà bien développées), mais également celles que vous souhaitez améliorer ! 💪

Pour prendre conscience de vos soft skills, je vous propose de partir d’une situation que vous avez vécue ; par exemple :

  • rechercher un emploi (ou une alternance, un stage) ;

  • choisir une formation ;

  • se reconvertir vers un autre métier ;

  • préparer un entretien ;

  • ou une autre situation qui vous ressemble !

Vous avez une situation en tête ?

Imaginons que vous ayez pensé à la préparation d’un entretien d’embauche.

À votre avis, de quoi aurez-vous besoin pour réussir l’entretien ?

Bien entendu, il n’y a pas qu’une seule liste possible. Certains facteurs, qui ne dépendent pas de vous, vous permettront d’accéder au poste convoité. Mais parmi les éléments que vous avez listés, peut être avez-vous mis en avant des facettes comportementales qu’il est possible de mobiliser ou d’améliorer pour obtenir la satisfaction du recruteur. Capacité à bien communiquer pour expliquer par exemple au mieux les différentes lignes de votre CV, à gérer vos émotions dans le cas peut-être où vous seriez déstabilisé par l’une des questions du recruteur ; ou encore, capacité à faire preuve de créativité, pour tenter de vous démarquer d’autres candidats qui auraient le même profil technique que vous.

Lorsque l’on cherche à obtenir un résultat, la mobilisation de soft skills est nécessaire. Mais avez-vous conscience des soft skills que vous pouvez améliorer ?

Positionnez vos compétences

Telles des cordes à votre arc, vous pouvez déjà posséder un certain nombre de soft skills à des degrés de développement différents.

Je vous invite ici à vous positionner pour chacune des compétences du référentiel OpenClassrooms ci-dessous, sur une échelle de 0 à 10 :

  • la note 0 = la sensation pour vous de ne pas être à même de mobiliser cette compétence ;

  • la note 10 = la sensation d’être très à l’aise pour mobiliser cette compétence.

Chacune des 9 compétences suivantes est déclinée sur une grille d'auto-positionnement, composée de 10 points : esprit critique, créativité, prise de décision, capacité d'apprentissage, organisation, intelligence émotionnelle, communication, colla
Grille d'auto-positionnement

Cet autopositionnement sur ces différentes soft skills peut vous être très utile pour identifier vos points d’amélioration, afin de traverser avec succès les situations de vie qui vous tiennent à cœur.

Identifiez vos axes d’amélioration

Suite à la réalisation de votre autodiagnostic, vous avez normalement pu identifier des soft skills que vous pouvez améliorer chez vous.

OK, mais comment faire pour aller plus loin et identifier concrètement mes axes d’amélioration ? 😬

Repensez aux situations pour lesquelles vous vous êtes senti en échec. Vous les avez en tête ?

Répondez maintenant à la question suivante : si vous étiez amené à revivre ces situations, quelles soft skills aimeriez-vous mobiliser pour obtenir un résultat différent ?

Je vous invite à appliquer cette démarche au quotidien : après chaque événement, réussi ou difficile, prenez le temps de prendre des notes sur les soft skills qui vous ont aidé ou auraient pu vous aider. Vous verrez, vous apprendrez d’autant plus vite de vos expériences ! L’idéal est d’avoir toujours un carnet sur soi. 😉

Collectez l’avis de votre entourage

Pour enrichir votre analyse, je vous invite à questionner votre entourage, qui pourrait vous inspirer sur d’autres soft skills auxquelles vous n’auriez pas pensé. Vous pouvez par exemple leur demander leur avis sur votre capacité à gérer vos émotions, à prendre des décisions, ou encore à vous organiser. Votre entourage a-t-il identifié des soft skills qui pourraient vous être utiles dans certaines situations que vous lui auriez partagées ? Vous verrez, c’est aussi en écoutant ce que les autres pensent de vous que vous progresserez !

En résumé

Pour développer vos soft skills, il est nécessaire de prendre du recul sur les situations que vous vivez. Pour y parvenir, vous pouvez : 

  • après chaque événement réussi ou difficile, prendre le temps d’écrire quelles soft skills vous avez su mobiliser, et quelles soft skills vous auriez dû mobiliser davantage ;

  • vous autoévaluer sur les 9 soft skills suivantes : créativité, esprit critique, prise de décision, communication, collaboration, service client, capacité d’apprentissage, organisation, intelligence émotionnelle, en revenant régulièrement aux notations de 0 à 10 que vous avez complétées ;

  • consulter votre entourage, pour avoir un regard extérieur. 

Dans les chapitres suivants, vous allez explorer des techniques concrètes pour développer vos soft skills : votre capacité d’adaptation, vos compétences interpersonnelles, et votre capacité à résoudre des problèmes complexes. Commençons par l’adaptabilité !

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite