• 6 heures
  • Facile

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 07/06/2021

Prenez conscience des biais cognitifs

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Compétences évaluées

  • Prendre conscience des biais cognitifs
  • Question 1

    Vous êtes sous pression au travail : vous dirigez un projet qui n’avance pas, dans une entreprise d’aéronautique. Trois équipes d’ingénieurs sont mobilisées sur le projet et doivent concevoir des solutions, mais pour l’instant aucune d’entre elles n’a rendu ses propositions. Face à cette situation, vous décidez de : 

    Attention, plusieurs réponses sont possibles.
    • sanctionner les dysfonctionnements que vous observez. C'est un puissant "boost motivationnel" pour ceux qui se feront recadrer !

    • prendre le temps de clarifier les attentes avec chaque membre des trois équipes, en laissant votre interlocuteur vous expliquer son interprétation. Cela vous permettra, au besoin, une remédiation.

    • regrouper les personnes ayant des sujets d'expertise communs. La correction d'erreurs mutuelles peut vous éviter de vous engager sur un conseil issu d'une seule personne. Refaire les groupes de travail va prendre du temps, mais vous choisissez d'avoir du retard plutôt que pas de solution...

    • instaurer une prime à la rapidité que les membres du groupe se partageront. Mieux vaut avoir trop d'idées rapidement que de rester dans l'impasse. Le projet pourra avancer, et c'est l'important...

  • Question 2

    Pour résoudre le problème rapidement, vous avez développé votre propre solution. Comment se traduirait l'effet IKEA dans vos décisions si vous en étiez l'objet ?

    • Vous soumettriez votre idée à un groupe afin qu'elle soit analysée objectivement. Un bon moyen de tester sa pertinence.

    • Ne pouvant plus attendre des solutions qui n'arrivent pas, vous lanceriez le travail de conception par une équipe d’ingénieurs et réserveriez des ressources pour la production. 

    • Vous commenceriez le travail de prototypage vous-même pour ne pas perdre de temps et ne pas dépenser trop de ressources. 

  • Question 3

    Un groupe avance une solution. C'est la seule pour l'instant. Vous l'étudiez et décidez d'y mettre tous les moyens possibles pour qu’un test soit réalisé rapidement. 2 semaines plus tard, c'est l'échec... La solution n'est pas viable... Mais vous sentez qu'il ne manque pas grand-chose pour que "ça marche". De quel biais cognitif pourriez-vous être l'objet ?  

    • Biais du survivant

    • Escalade d'engagement

    • Effet IKEA