• 8 heures
  • Moyenne

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 27/09/2021

Créez l'application web avec les bons starters

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Bienvenue dans la quatrième et dernière partie de cours. Nous allons ensemble relever un dernier défi : réaliser une application web avec Spring Boot !

Plongez-vous dans votre nouvelle mission

Votre mission, si vous l’acceptez, est d’aider HR Association dans la création de sa suite d’outils de gestion des employés à destination des petites entreprises.

Voici l’architecture imaginée :

L’architecture indique qu’une base de données est exploitée par une API. Pour sa part, l’API est consommée par une application web, une application mobile et un logiciel client lourd.
Architecture des composants logiciels de HR Association.

Lors de la partie 3 de ce cours, nous avons réalisé l’API qui sera exploitée par les différents clients.

Aujourd’hui, l’objectif est de développer une application web qui permettra de :

  1. Visualiser les employés.

  2. Ajouter un nouvel employé.

  3. Modifier un employé.

  4. Supprimer un employé.

Voici un visuel :

La page affiche la liste des employés et pour chacun un bouton Modifier et un bouton Supprimer. Il y a également en dessous de la liste un lien pour ajouter un nouvel employé.
Page d’accueil du système de gestion des employés

Techniquement, nous allons évidemment utiliser Spring Boot, et je vous apprendrai comment renvoyer une page HTML et comment communiquer avec une API. Ce sera passionnant !

Allons-y ! 

À vous de jouer !

Je vous laisse réaliser la première étape, à savoir créer la structure minimale de ce projet. Utilisez Spring Initializr ou bien STS, le résultat sera le même !

L’important est que vous choisissiez bien vos starters en fonction de ce que vous souhaitez réaliser. Cela ne sera pas facile pour vous, mais en parcourant attentivement la liste des starters et en lisant leur description, vous devriez pouvoir vous approcher du bon résultat.

Dès que vous avez fini, venez voir la correction que je vous propose.

Correction : identifiez les starters permettant de créer l’API

Voici ma solution :

Le formulaire Spring Initializr reprend les informations clés Maven, Java, version 2.3.4 et com.openclassrooms (group), webappi (artefact). Les dépendances sélectionnées sont Spring Web, Thymeleaf, Lombok.
Formulaire du site Spring Initializr complété pour le projet

Pour les “Project Metadata”, je suis resté simple, vous avez toute latitude pour saisir les données de votre choix.

Pour les “Dependencies”, c’est ici que ça se complique !

Je pense que Spring Web a été une évidence pour vous ! Je vous félicite d’avoir mis le doigt dessus. Sachez que cela ne nous permettra pas uniquement de fournir une page HTML à afficher. Ce starter contient également le code pour communiquer avec une API.

Lorsque vous avez parcouru les “Template Engines”, vous avez certainement noté les mentions du HTML, et cela vous a peut-être donné envie de choisir un de ces starters. Si c’est le cas, vous avez eu raison !

En plus de Spring Web, utilisons Thymeleaf qui est l’un des moteurs de template (template engine) les plus couramment utilisés.

En deux mots, un moteur de template HTML va nous aider à formater la page HTML que nous voulons renvoyer.

Mon dernier starter, Lombok, est une librairie qui permet d’optimiser certaines classes. Par exemple, grâce à Lombok, en ajoutant l’annotation @Data à une classe, je n’ai plus besoin d’écrire les getters et setters, magique !

En résumé

  • Pour implémenter une application web qui communique avec une API, 2 éléments sont essentiels :

    • Le starter Spring Web qui permettra de renvoyer des pages HTML et communiquer avec l’API.

    • Un moteur de template comme Thymeleaf qui permet de formater le HTML.

Nous voilà fin prêts pour l’étape suivante !

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite