• 12 heures
  • Moyenne

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 07/03/2022

Vérifiez l’état de votre routeur

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Vérifiez l’état des interfaces et affichez les tables de routage

La sortie des commandesshow ip interface briefetshow ipv6 interface briefpeut être utilisée pour révéler rapidement l’état de toutes les interfaces sur le routeur.

Vous pouvez vérifier que les interfaces sont actives et opérationnelles grâce à la mention “up” indiquée dans l'état et pour le protocole. Si vous avez un résultat différent, reprenez vos configurations.

RouteurVPN# show ip interface brief
Interface       IP-Address             OK? Method  Status                 
Protocol
GigabitEthernet0/0 192.168.110.254 YES manual  up                up
GigabitEthernet0/1 unassigned          YES unset        administratively 
down  down
Serial0/1/0        unassigned              YES unset   
administratively down  down
Serial0/1/1        10.0.0.2         YES manual  up                up
Vlan1              unassigned              YES  unset  
administratively down  down
RouteurVPN#

RouteurVPN# show ipv6 interface brief
GigabitEthernet0/0  [up/up]
 FE80::260:3EFF:FE50:9101
 2001:DB8:ACAD:110::254
GigabitEthernet0/1  [administratively down/down]
 unassigned
Serial0/1/0       [administratively down/down]
 unassigned
Serial0/1/1      [up/up]
 FE80::260:3EFF:FE50:9101
 2001:DB8:ACAD:1001::2
Vlan1         [administratively down/down]
 unassigned
RouteurVPN#

Pour afficher les tables de routage, on utilisera les commandesshow ip routeet show ipv6 route  :

RouteurVPN# show ip route
Codes: L - local, C - connected, S - static, R - RIP, M - mobile, B 
- BGP
   D - EIGRP, EX - EIGRP external, O - OSPF, IA - OSPF inter 
area
   N1 - OSPF NSSA external type 1, N2 - OSPF NSSA external 
type 2
    E1 - OSPF external type 1, E2 - OSPF external type 2, E - 
EGP
  i - IS-IS, L1 - IS-IS level-1, L2 - IS-IS level-2, ia - IS-IS inter area
  * - candidate default, U - per-user static route, o - ODR
  P - periodic downloaded static route

Gateway of last resort is 10.0.0.1 to network 0.0.0.0

 10.0.0.0/8 is variably subnetted, 2 subnets, 2 masks
C       10.0.0.0/24 is directly connected, Serial0/1/1
L       10.0.0.2/32 is directly connected, Serial0/1/1
 192.168.110.0/24 is variably subnetted, 2 subnets, 2 masks
C       192.168.110.0/24 is directly connected, 
GigabitEthernet0/0
L       192.168.110.254/32 is directly connected, 
GigabitEthernet0/0
S*   0.0.0.0/0 [1/0] via 10.0.0.1

RouteurVPN#

Si vous analysez cette table de routage, vous trouverez :

      1. Les réseaux connectés directement, à savoir 10.0.0.0/24 et 192.168.110.0/24, le routeur les a donc rajoutés automatiquement :

C       10.0.0.0/24 is directly connected, Serial0/1/1
C       192.168.110.0/24 is directly connected, 
GigabitEthernet0/0

       2. Les deux entrées locales qui correspondent aux deux interfaces configurées :

L       10.0.0.2/32 is directly connected, Serial0/1/1
L       192.168.110.254/32 is directly connected, 
GigabitEthernet0/0

       3. La route par défaut que vous avez configurée :

S*   0.0.0.0/0 [1/0] via 10.0.0.1

Il en sera de même avec la table de routage IPv6 :

RouteurVPN# show ipv6 route
IPv6 Routing Table - 6 entries
Codes: C - Connected, L - Local, S - Static, R - RIP, B - BGP
   U - Per-user Static route, M - MIPv6
   I1 - ISIS L1, I2 - ISIS L2, IA - ISIS interarea, IS - ISIS summary
    ND - ND Default, NDp - ND Prefix, DCE - Destination, NDr 
- Redirect
     O - OSPF intra, OI - OSPF inter, OE1 - OSPF ext 1, OE2 - 
OSPF ext 2
   ON1 - OSPF NSSA ext 1, ON2 - OSPF NSSA ext 2
   D - EIGRP, EX - EIGRP external
S  ::/0 [1/0]
  via 2001:DB8:ACAD:1001::1
C  2001:DB8:ACAD:110::/64 [0/0]
  via GigabitEthernet0/0, directly connected
L  2001:DB8:ACAD:110::254/128 [0/0]
  via GigabitEthernet0/0, receive
C  2001:DB8:ACAD:1001::/64 [0/0]
  via Serial0/1/1, directly connected
L  2001:DB8:ACAD:1001::2/128 [0/0]
  via Serial0/1/1, receive
L  FF00::/8 [0/0]
  via Null0, receive
RouteurVPN#

Et si vous faisiez des petits tests ? C’est par ici avec moi :

Filtrez les résultats avec la commande Show

Les commandes qui génèrent plusieurs écrans de sortie sont, par défaut, mises en pause après 24 lignes. À la fin de cette interruption, le texte  --More--  s’affiche. Appuyez sur Entrée pour afficher la ligne suivante, et appuyez sur la touche Espace pour afficher la série de lignes suivante.

Une autre fonctionnalité très utile et qui améliore l’expérience de l’utilisateur dans le CLI est le filtrage des sorties show

Les commandes de filtrage permettent d’afficher des sections de résultat spécifiques. Pour activer la commande de filtrage :

  • tapez le symbole (|) après la commande show  ;

  • puis saisissez un paramètre de filtrage et une expression de filtrage.

Il existe quatre paramètres de filtrage qui peuvent être configurés après le pipe (= le caractère dans votre commande) :

      1.  section  : Montre la section entière qui commence par l’expression de filtrage.

RouteurVPN# show running-config | section 
GigabitEthernet0/1
interface GigabitEthernet0/1
no ip address
duplex auto
speed auto
shutdown
RouteurVPN#

      2.   include  : Comprend toutes les lignes de sortie qui correspondent à l’expression de filtrage.

RouteurVPN# show ip interface brief | include up
GigabitEthernet0/0 192.168.110.254 YES manual  up  up
Serial0/1/1        10.0.0.2        YES manual  up  up
RouteurVPN#

       3.  exclude  : Exclut toutes les lignes de sortie qui correspondent à l’expression de filtrage.

RouteurVPN#  show ip interface brief | exclude unassigned
Interface          IP-Address          OK?  Method   Status    
Protocol
GigabitEthernet0/0 192.168.110.254 YES manual   up        up
Serial0/1/1          10.0.0.2      YES manual   up        up
RouteurVPN#

      4.   begin  : Affiche toutes les lignes à partir d’un certain point, en commençant par la ligne qui correspond à l’expression de filtrage.

RouteurVPN# show ip route | begin Gateway
Gateway of last resort is 10.0.0.1 to network 0.0.0.0

 10.0.0.0/8 is variably subnetted, 2 subnets, 2 masks
C     10.0.0.0/24 is directly connected, Serial0/1/1
L     10.0.0.2/32 is directly connected, Serial0/1/1
 192.168.110.0/24 is variably subnetted, 2 subnets, 2 masks
C     192.168.110.0/24 is directly connected, GigabitEthernet0/0
L     192.168.110.254/32 is directly connected, GigabitEthernet0/0
S*   0.0.0.0/0 [1/0] via 10.0.0.1

RouteurVPN#

Affichez vos anciennes commandes avec la commande History

La fonction d’historique des commandes est utile car elle stocke temporairement la liste des commandes exécutées à rappeler.

Pour rappeler des commandes dans la mémoire tampon, appuyez sur Ctrl+P ou sur la touche Up Arrow (). Le résultat de la commande commence par la commande la plus récente, et vous pouvez appuyer plusieurs fois sur la touche flèche pour rappeler des commandes plus anciennes. 

Pour revenir à des commandes plus récentes dans la mémoire tampon de l’historique, appuyez sur Ctrl+N ou sur la touche Down Arrow (), et vous pouvez appuyer plusieurs fois sur cette touche pour rappeler des commandes plus récentes.

Par défaut, l’historique des commandes est activé, et le système enregistre les 10 dernières lignes de commande dans sa mémoire tampon. Vous pouvez utiliser la commande  show history    pour afficher le contenu du tampon :

RouteurVPN# show history
 show history
 show ip interface brief
 show ipv6 interface brief
 show ip route
 show ipv6 route
 show running-config | section GigabitEthernet0/1
 show ip interface brief | include up
 show ip interface brief | exclude unassigned
 show ip route | begin Gateway
 show history
RouteurVPN#

Cette commande permet également d’augmenter le nombre de lignes de commande que l’historique enregistre uniquement au cours de la session de terminal en cours.

Vous pouvez utiliser la commande terminal history size pour augmenter ou réduire la taille de la mémoire tampon.

RouteurVPN# terminal history size 200
RouteurVPN# show history
 en
 conf t
 show history
 terminal history size
 terminal history size 200
 conf t
 show history
RouteurVPN# exit
RouteurVPN con0 is now available

Press RETURN to get started.

RouteurVPN> en
RouteurVPN# show history
 en
 show history
RouteurVPN#

En résumé

Vous avez appris dans ce chapitre :

  • La vérification de l’état d’une interface.

  • Le filtrage des résultats de commande avec show :

    •  section  ;

    •  include  ;

    •  exclude  ;

    •  begin  .

  • Les fonctions d’historique de commande grâce à la commande  show history  qui permet d’afficher les 10 dernières commandes tapées.

Maintenant que vous savez configurer un routeur, vous allez pouvoir vous attaquer à la configuration des commutateurs. Suite dans la prochaine partie 😀 ! 

Mais avant tout, je vous propose à nouveau de tester vos acquis dans un exercice pratique et un quiz.

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite