• 8 heures
  • Moyenne

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

Ce cours existe en livre papier.

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 02/11/2021

Ajoutez des commentaires grâce aux jointures SQL

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Jusque-là, vous n'avez travaillé que sur une seule table à la fois. Dans la pratique, vous aurez certainement plusieurs tables dans votre base, dont la plupart seront interconnectées.

Cela vous permettra :

  • de mieux découper vos informations ;

  • d'éviter des répétitions ;

  • et de rendre ainsi vos données plus faciles à gérer.

Par exemple, dans notre table recipes  , on répète à chaque fois l'e-mail du contributeur de la recette alors qu'il est déjà dans la table users .

Et si on ajoute une gestion des commentaires sur la page d'une recette, alors il faudra lier le commentaire à un utilisateur et à une recette.

Pour bien comprendre l'intérêt et la notion de jointure, c'est la fonctionnalité que vous allez mettre en place dans ce chapitre : suivez le guide !

Modélisez une relation

Si on considère une page qui affiche la recette avec la possibilité que les utilisateurs puissent commenter, voire évaluer la recette, alors un commentaire a les propriétés suivantes :

  • un identifiant unique ;

  • une recette ;

  • un auteur ;

  • une date de publication ;

  • une note (disons de 0 à 5).

Si on se représente la table "comments", elle ressemblerait à ceci :

id

recipe

author

created_at

ranking

comment

1

Cassoulet

mickael.andrieu@exemple.com

03-08-2021 18:00:00

2

Bof 😐

2

Cassoulet

laurene.castor@exemple.com

01-08-2021 12:00:00

4

Super recette 😍

3

Couscous

mathieu.nebra@exemple.com

30-08-2021 12:00:00

0

Pas bon du tout ! 🤢

4

Couscous

mickael.andrieu@exemple.com

...

...

...

Comme vous le voyez, l'auteur et le nom de la recette vont apparaître autant de fois qu'il y a de commentaires d'un auteur ou sur une recette en particulier !

Pourtant, vous aviez déjà centralisé les informations sur les utilisateurs dans la table users  :

user_id

full_name

email

password

age

1

Mickaël Andrieu

mickael.andrieu@exemple.com

...

34

2

Laurène Castor

laurene.castor@exemple.com

...

28

3

Mathieu Nebra

...

...

...

À l'aide de MySQL et grâce au champ user_id, vous êtes déjà capable de récupérer toutes les informations sur un utilisateur sans avoir à les écrire dans une autre table.

Pour rappel :

# Toutes les informations sur Laurène !
SELECT * from users WHERE user_id = 2

Maintenant, il faut modifier la structure de la table comments pour faire référence aux données disponibles dans la table users  .

Pour cela, le mieux est de créer un champ user_id dans la table comments  qui fait référence au champ user_id dans la table  users  :

id

recipe

user_id

created_at

ranking

comment

1

Cassoulet

1

03-08-2021 18:00:00

2

Bof 😐

2

Cassoulet

2

01-08-2021 12:00:00

4

Super recette 😍

3

Couscous

3

30-08-2021 12:00:00

0

Pas bon du tout ! 🤢

4

Couscous

1

...

...

...

MySQL sait donc que le user_id   de valeur 1 dans la table comments correspond à Mickaël ?

Non, il ne le sait pas. Il ne voit que des nombres et il ne fait pas la relation entre les deux tables. Il va falloir lui expliquer cette relation dans une requête SQL : on va faire ce qu'on appelle une jointure entre les deux tables.

Comprenez le principe de jointure

Nous avons donc maintenant deux tables :

  1. comments 

  2. users  

Cependant, lorsqu'on récupère la liste des commentaires, si on souhaite obtenir le nom des auteurs, il faut adapter la requête pour récupérer aussi les informations issues de la table users  .

Pour cela, on doit faire une jointure.

Il existe plusieurs types de jointures, qui nous permettent de choisir exactement les données que l'on veut récupérer. Je vous propose d'en découvrir deux, les plus importantes :

  1. Les jointures internes : elles ne sélectionnent que les données qui ont une correspondance entre les deux tables.

  2. Les jointures externes : elles sélectionnent toutes les données, même si certaines n'ont pas de correspondance dans l'autre table.

Il est important de bien comprendre la différence entre une jointure interne et une jointure externe.

Pour cela, imaginons que nous ayons une 4e personne dans la table des utilisateurs, un certain Manuels Vache, qui n'a jamais publié de commentaires :

user_id

full_name

email

password

age

1

Mickaël Andrieu

mickael.andrieu@exemple.com

...

34

2

Laurène Castor

laurene.castor@exemple.com

...

28

3

Mathieu Nebra

...

...

...

4

Manuels Vache

...

...

58

Manuels Vache est référencé dans la table users  mais il n'apparaît nulle part dans la table comments  car il n'a jamais commenté.

  1. Si vous récupérez les données des deux tables à l'aide d'une jointure interne, Manuels n'apparaîtra pas dans les résultats de la requête. La jointure interne force les données d'une table à avoir une correspondance dans l'autre.

  2. Si vous récupérez les données des deux tables à l'aide d'une jointure externe, vous aurez toutes les données de la table des utilisateurs, même s'il n'y a pas de correspondance dans l'autre table des commentaires ; donc Manuels, qui pourtant n'a jamais commenté, apparaîtra.

Voici par exemple les données que l'on récupèrerait avec une jointure interne :

full_name

comment

Mickaël Andrieu

Bof 😐

Laurène Castor

Super recette 😍

Mathieu Nebra

Pas bon du tout ! 🤢

En revanche, avec une jointure externe, on aurait :

full_name

comment

Mickaël Andrieu

Bof 😐

Laurène Castor

Super recette 😍

Mathieu Nebra

Pas bon du tout ! 🤢

Manuels Vache

NULL

...

...

Manuels apparaît désormais. Comme il n'a jamais commenté, la valeur associée est  NULL  .

Nous allons maintenant voir comment réaliser ces deux types de jointures en pratique.

Effectuez des jointures internes

Une jointure interne peut être effectuée à l'aide du mot-clé JOIN :

# Liste des noms et commentaires associés
SELECT u.full_name, c.comment
FROM users u
INNER JOIN comments c
ON u.user_id = c.user_id

Cette fois, on récupère les données depuis une table principale (ici, users ) et on fait une jointure interne ( INNER JOIN  ) avec une autre table ( comments  ).

La liaison entre les champs est faite dans la clause ON un peu plus loin.

Si vous voulez :

  • filtrer ( WHERE  ),

  • ordonner ( ORDER BY  )

  • ou limiter les résultats ( LIMIT  ),

… vous devez le faire à la fin de la requête, après le « ON u.user_id = c.user_id ».

Par exemple :

# Liste des noms et commentaires associés
# à la recette Cassoulet
# du plus vieux au plus récent
# limité à 10
SELECT u.full_name, c.comment
FROM users u
INNER JOIN comments c
ON u.user_id = c.user_id
WHERE u.recipe = "Cassoulet"
ORDER BY c.created_at DESC
LIMIT 10

Traduction (inspirez un grand coup avant de lire) :

« Récupère le commentaire et le nom de l'auteur dans les tables users et comments , la liaison entre les tables se fait sur le champ user_id , prends uniquement les commentaires concernant la recette de Cassoulet, trie-les par date décroissante et ne prends que les 10 premiers. »

Il faut s'accrocher avec des requêtes de cette taille-là !

Effectuez des jointures externes

On pourra ainsi obtenir Manuels Vache dans la liste, même s'il n'a jamais commenté.

Cette fois, la seule syntaxe disponible est à base de JOIN  .

Il y a deux écritures à connaître :

  1. LEFT JOIN 

  2. RIGHT JOIN 

Cela revient pratiquement au même, avec une subtile différence que nous allons voir.

Récupérez toute la table de gauche avec LEFT JOIN

Reprenons la jointure à base de INNER JOIN et remplaçons tout simplement INNER par LEFT :

# Liste des noms et commentaires associés
SELECT u.full_name, c.comment
FROM users u
LEFT JOIN comments c
ON u.user_id = c.user_id

users  est appelée la « table de gauche » et comments  la « table de droite ».

Le LEFT JOIN  demande à récupérer tout le contenu de la table de gauche, donc tous les utilisateurs, même si ces derniers n'ont pas d'équivalence dans la table comments :

full_name

comment

Mickaël Andrieu

Bof 😐

Laurène Castor

Super recette 😍

Mathieu Nebra

Pas bon du tout ! 🤢

Manuels Vache

NULL

...

...

Manuels apparaît désormais dans les résultats de la requête grâce à la jointure externe. Comme il n'a jamais commenté, la colonne du commentaire est vide.

Récupérez toute la table de droite avec RIGHT JOIN

Le RIGHT JOIN  demande à récupérer toutes les données de la table dite « de droite », même si celle-ci n'a pas d'équivalent dans l'autre table.

Prenons la requête suivante :

# Liste des noms et commentaires associés
SELECT u.full_name, c.comment
FROM users u
RIGHT JOIN comments c
ON u.user_id = c.user_id

La table de droite est « comments ». On récupèrerait donc tous les commentaires, même ceux qui n'ont pas d'auteur associé.

Comment est-ce possible qu'un commentaire n'ait pas d'utilisateur associé ?

Il y a deux cas possibles :

  1. Soit le champ user_id  contient une valeur qui n'a pas d'équivalent dans la table  users  , par exemple « 56 ».

  2. Soit le champ user_id vaut NULL  , c'est-à-dire que la personne qui a commenté a souhaité rester anonyme, par exemple. 

On obtiendrait donc les données exposées dans le tableau suivant :

full_name

comment

Mickaël Andrieu

Bof 😐

Laurène Castor

Super recette 😍

Mathieu Nebra

Pas bon du tout ! 🤢

NULL

Le plat est ressorti cramé à mon premier essai 😥

...

...

D'accord, mais est-ce qu'il ne faudrait pas faire la même chose avec la table recipes ?

Si, complètement ! À ce moment-là, vous ferez non pas une mais deux jointures !

Par exemple, la liste des utilisateurs, commentaires et nom de recettes, comme ceci :

SELECT u.full_name, c.comment, r.title
FROM users u
JOIN comments c
ON u.user_id = c.user_id
JOIN recipes r
ON c.recipe_id = r.recipe_id

Vous obtiendriez un résultat équivalent à celui-ci :

full_name

comment

title

Mickaël Andrieu

Bof 😐

Cassoulet

Laurène Castor

Super recette 😍

Cassoulet

Mathieu Nebra

Pas bon du tout ! 🤢

Couscous

 

En résumé

  • Les bases de données permettent d'associer plusieurs tables entre elles.

  • Une table peut contenir les id d'une autre table, ce qui permet de faire la liaison entre les deux.

  • Pour rassembler les informations au moment de la requête, on effectue des jointures.

  • On réalise des jointures entre les tables à l'aide du mot-clé JOIN  .

  • On distingue les jointures internes, qui retournent des données uniquement s'il y a une correspondance entre les deux tables, et les jointures externes qui retournent toutes les données, même s'il n'y a pas de correspondance.

C'était le dernier "vrai" chapitre de ce cours qui est maintenant bientôt terminé. 😭

Comment aller plus loin ? C'est ce que je vous explique dans le prochain chapitre !

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite