• 40 heures
  • Facile

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

Ce cours existe en livre papier.

Vous pouvez être accompagné et mentoré par un professeur particulier par visioconférence sur ce cours.

J'ai tout compris !

Mis à jour le 19/11/2018

Parlons de référencement...

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Je suis content de voir que vous m'avez suivi dans cette aventure. On va donc pouvoir commencer à parler de référencement de manière sérieuse. Savez-vous ce dont il s'agit ? Dans ce chapitre, nous n'allons pas commencer à toucher aux codes sources qui composent votre site, mais plutôt nous allons vous mettre en tête les idées fondatrices du référencement.

Qu'est-ce que le référencement ?

Un peu de vocabulaire

Du référencement, du positionnement ou du SEO ?

C'est la question la plus importante à laquelle je dois répondre dans ce cours : qu'est-ce que le référencement ? Étant donné que ce mot risque de revenir assez souvent, autant le définir tout de suite.

N'importe quel expert le ferait remarquer : « référencement » n'est pas le terme exact pour désigner ce que l'on va étudier tout au long de ce cours. « Référencer » sur le web, c'est faire en sorte qu'un site web soit présent dans un index. Dans le cas de Google, il suffit donc que votre site soit présent dans les résultats de recherche pour qu'il soit considéré comme « référencé ».

Mais vous, vous ne voulez pas seulement être présents, vous voulez aussi avoir une bonne place dans ces résultats pour que votre site attire un maximum de visiteurs. Ainsi, le meilleur terme pour désigner l'ensemble des actions que l'on entreprend pour que son site bénéficie de la meilleure place dans les résultats de recherche serait plutôt « positionnement ».

Mais pourquoi utiliser le terme « référencement » alors ?

C'est simplement parce que le mot « référencement » s'est vite imposé par abus de langage comme un terme générique pour désigner « référencement » et « positionnement ». Pour parler aussi bien de la présence de son site dans l'index que de sa position, on a vite commencé à n'utiliser que le mot « référencement ». N'hésitez donc pas à parler du référencement de votre site sur des forums ou dans une conversation ; c'est le mot qui sera le plus compris.

Exemple de référencement

Ce que nous souhaitons obtenir pour votre site

Ce point de vocabulaire passé, voici ce que l'on souhaite obtenir pour votre site web. Prenons l'exemple du vidéoclub présenté en figure suivante.

Une métaphore de ce qui se passe sur le web
Une métaphore de ce qui se passe sur le web
Le référencement

Dans ce vidéoclub, les films présents sur la droite sont « référencés » ; ils sont présents dans l'index du vidéoclub. Si vous vous rendez au guichet et que vous demandez l'un de ces films, on pourra vérifier rapidement sur un ordinateur si le film que vous souhaitez est présent et dans quel rayon il se trouve. Ceci est le référencement.

Le positionnement

Si vous regardez la même image, vous devriez voir qu'un film est mis en avant sur la gauche. Il est séparé des autres films, et en plus il bénéficie d'une petite affiche qui retiendra probablement votre regard lorsque vous passerez dans ce rayon. Ceci caractérise le positionnement. Par abus de langage, on peut aussi dire qu'il est « bien référencé », comprenez « bien positionné ».

Ce que nous souhaitons obtenir pour votre site, c'est exactement la même chose que le film qui est sur cette affiche : qu'il soit mis en valeur et visible, mais sur Google. Être bien référencé sur Google signifie être dans les premiers sites sur la page de résultats. Vous verrez tout au long de ce cours que ce n'est pas une mince affaire. Il va falloir peut-être réapprendre totalement à concevoir vos sites web, mais ne vous en faites pas, on est là pour apprendre tout cela. ;)

Mon site est-il référencé sur Google ?

Faites le test !

Ce test est très simple à exécuter. Vous pouvez parfaitement demander au moteur de recherche si votre site est référencé, et ce depuis la barre de recherche Google (voir la figure suivante). Pour cela, il existe un mot-clé qui est site: et qui est utilisable dans la barre de recherche de Google. Faites-le suivre par le nom de domaine du site dont vous voulez tester l'existence dans l'index.

La Google Search Bar possède aussi ses petits secrets
La Google Search Bar possède aussi ses petits secrets

Par exemple, si je souhaite vérifier si le Site du Zéro est référencé sur Google, j'ouvre la page d'accueil de Google, et je tape la recherche qui suit dans le moteur de recherche.

site:siteduzero.com

Étant donné que le Site du Zéro existe dans l'index de Google, le moteur de recherche me retourne toutes les pages du Site du Zéro qu'il possède. En revanche, si je refais le même test avec un site n'existant pas dans l'index de Google, par exemple :

site:aucunresultat.com

Google indique bien qu'il ne connaît pas ce site, celui-ci n'est donc pas référencé. N'allez pas réserver le nom de domaine aucunresultat.com exprès pour me faire mentir. :D

Les clés du référencement

La région du triangle d'or

Soyez dans le top 3 !

L'expression « triangle d'or » désigne sur le web la région chaude de la page de résultats de Google. C'est sur cette région que le regard de l'internaute se pose en priorité, et ce sont donc ces sites qu'il visitera. Après avoir tapé une recherche, Google affiche une page présentant les résultats sous forme de liens vers différents sites. Plus votre site sera placé dans les premiers résultats, plus il sera visité, ainsi que l'illustre la figure suivante.

Eye Tracking mené par Miratech sur la SERP (Search Engine Results Page) de Google !
Eye Tracking mené par Miratech sur la SERP (Search Engine Results Page) de Google !

Ici, la recherche est menée sur la SERP de Google. La SERP est tout bêtement la page des résultats de recherche. Sur Google, c'est la page listant tous les liens vers des site web sur laquelle vous êtes automatiquement redirigés après avoir validé une recherche. Vous pouvez voir que le regard de l'internaute se pose en priorité sur les trois premiers résultats de recherche. Cela forme une région triangulaire que l'on appelle le « triangle d'or ». Cette étude a un but précis : mettre en évidence le comportement d'un internaute sur Google. Vous devez être dans les premiers résultats de recherche pour que votre site soit visité, car sur le web, tout va trèèèèèès... vite.

Pour l'internaute, sa recherche doit se faire vite, et même très vite. L'internaute ne perd pas son temps sur Google, il veut une information rapidement et c'est pourquoi il clique sur les premiers liens qui s'affichent. C'est exactement ce que Miratech démontre avec le triangle d'or. Lorsque vous êtes indexés sur Google, vous êtes certes présents sur les serveurs de la firme mais si votre référencement n'est pas travaillé, vous ne serez pas présents dans les premiers résultats de Google. De ce fait, votre site ne sera pas visité.

Petite introspection. Vous, lorsque vous recherchez quelque chose sur Google, cela vous arrive souvent de vous aventurer sur les pages à deux chiffres ou de passer simplement aux autres pages de résultats ? :-°

Vous devez être bien positionnés

Travaillez votre référencement

Pour que votre site soit bien positionné (et puisse vivre), il faudra batailler ferme sur le référencement, il n'y a pas de miracle. Si vous êtes dans les abîmes des résultats de Google personne ne visitera votre site ; ce qui revient à dire que si votre site n'est pas dans le triangle d'or et que personne ne profitera de vos pages.

Ce triangle d'or est également délimité par une ligne imaginaire horizontale située à 600 px. Si vous êtes sur la première page des résultats Google mais que vous vous trouvez sous cette ligne, c'est-à-dire sous le 6e résultat, vous avez là encore peu de chance d'être visités. Miratech a mis en évidence dans une autre étude qu'en dessous du 5e résultat, l'utilisateur préfère taper une nouvelle recherche plutôt que de s'aventurer plus loin... :waw:

Quelques chiffres

D'une manière générale, un site web génère son trafic grâce aux moteurs de recherche. En moyenne, 85 % de ses visiteurs viennent des moteurs de recherche, Google en tête. Pour le reste, 10 % accèdent au site par un accès direct (favoris, barre d'adresse) et 5 % par un lien entrant trouvé ailleurs sur le web (voir la figure suivante).

Provenance du trafic d'un site web
Provenance du trafic d'un site web

J'espère vous avoir fait comprendre que vous n'avez vraiment pas le choix : il va falloir travailler à fond votre référencement et arriver à entrer dans le triangle d'or, sans quoi votre site ne générera jamais le trafic dont vous rêvez.

Pourquoi ne parle-t-on que de Google ?

Google au centre des débats

Depuis le début, nous ne parlons que de Google, mais pourquoi ? Vous êtes peut-être fans de Yahoo! et je suppose que vous aimeriez en priorité que votre site soit bien référencé sur ce moteur... Vous pensez donc que ce cours qui parle surtout de Google ne va rien vous apporter. Eh bien ne pensez surtout pas cela !

Pour chasser vos inquiétudes à ce sujet, je dois vous parler de l'histoire de Google et plus généralement de celle du web, des années 1990 à aujourd'hui.

L'avant et l'après-Google

Le web est immense et, depuis sa création, des moteurs de recherche se sont donné pour objectif de permettre aux internautes de trouver l'information rapidement dans cette masse de contenu. Dans un article de l'Euromag, Ryan Franck propose très justement une division de l'histoire du référencement en deux périodes : l'avant-Google et l'après-Google. Je vais également suivre cette idée et diviser cette présentation historique de cette façon. Vous comprendrez mieux pourquoi nous allons beaucoup parler de Google.

L'avant-Google - 1993 à 1998

Le référencement simple

À cette époque, Google n'existait pas encore, mais la science du référencement existait déjà. Elle était animée par un leader, à l'époque incontesté, nommé Altavista. Il s'agissait d'un moteur de recherche qui s'appuyait sur un système « simple » pour déterminer ses résultats de recherche : les mots-clés. En d'autres termes, vous assurer un bon placement dans la page de résultats était simple : tout ce que vous aviez à faire était de renseigner les bons mots-clés et en bon nombre dans les balises <meta /> de vos pages web. Dès lors, une comparaison était effectuée par le moteur de recherche entre les mots-clés tapés dans la barre de recherche, et les balises <meta /> des pages web indexées. Avoir un bon référencement était donc très simple.

L'algorithme sur lequel le système d'Altavista était fondé ne tenait compte que de cela. Les utilisateurs qui n'adhéraient pas à Altavista pouvaient toujours utiliser des moteurs de recherche tels que Yahoo! ou Lycos qui existaient déjà à cette époque. Encore une fois, et j'attire vraiment votre attention là-dessus, le référencement à cette époque était une science très simple par rapport à aujourd'hui. Les balises <meta /> suffisaient à s'attirer les grâces des moteurs de recherche. Aujourd'hui, c'est un véritable parcours du combattant !

Un logo que vous ne pouviez pas manquer il y a encore 15 ans
Un logo que vous ne pouviez pas manquer il y a encore 15 ans

C'est en 1998 que cette situation a été bouleversée par un nouvel arrivant : Google !

L'après-Google

Le référencement devient très complexe

En 1995, deux étudiants de l'université de Stanford, Larry Page et Sergeï Brin, font équipe sur un projet qu'ils baptisent « Backrub ». L'idée des deux hommes est de créer un nouveau moteur de recherche plus performant qu'Altavista. Ils parviennent à réaliser un nouvel algorithme révolutionnaire, capable de déterminer la pertinence d'un site en fonction du nombre de liens entrants vers celui-ci et de leur qualité. Tout a changé à ce moment-là : le bourrage de mots-clés dans les meta du site ne suffisait plus, il fallait maintenant que d'autres sites fassent des liens vers le nôtre pour qu'il soit reconnu comme pertinent, et donc bien référencé.

Google était né (il prendra son nom définitif trois ans plus tard, en 1998).

Sergeï Brin et Larry Page, les pères fondateurs de Google, toujours à la direction de l'entreprise aujourd'hui
Sergeï Brin et Larry Page, les pères fondateurs de Google, toujours à la direction de l'entreprise aujourd'hui

Tout de suite, c'est l'explosion. Ce système révolutionnaire réunit un nombre d'utilisateurs colossal, et détrône sans grande difficulté Altavista.

Vous l'aurez compris, ce qui a fait le succès de Google, c'est son algorithme. L'ère des meta est révolue avec la chute d'Altavista et nous sommes entrés à ce moment-là dans l'ère du contenu qui est, depuis, l'élément clé de chaque page web. Par la suite, Google n'a jamais cessé sa croissance exponentielle, et il est aujourd'hui en situation de quasi-monopole sur le marché des moteurs de recherche.

En effet, si Google a su trouver la clé de son succès, celle-ci n'a pas cessé de s'enrichir et de se complexifier au fil du temps. Depuis, de nouveaux algorithmes ont été créés et ajoutés à Google. Ceux-ci tiennent compte de la qualité de votre code HTML, de votre présence sur les réseaux sociaux et de beaucoup d'autres éléments. Le référencement n'a donc pas cessé de se complexifier et créer des liens ne suffit plus : Google se base aujourd'hui sur plus de 200 critères de pertinence pour déterminer le positionnement des sites dans son index. C'est donc sur plus de 200 critères qu'il va falloir travailler pour se démarquer des autres sites.

Vous aurez donc tout à gagner à vous concentrer essentiellement sur Google, car celui-ci tient littéralement le marché des moteurs de recherche dans sa main, tant il est en situation de monopole. Un très léger pourcentage des internautes se partage d’autres moteurs de recherche tels que Bing et Yahoo!, mais lorsqu'on sait que leurs systèmes sont très inspirés de ceux de Google, pratiquement aucune conversion ne sera nécessaire.

Ainsi, même si ce tutoriel portera essentiellement sur Google, ce que vous apprendrez sera réutilisable sur la très grande majorité des moteurs de recherche. Vous ne négligerez ainsi aucune source de trafic pour votre site. :)

Google c'est aussi...

... une foule d'autres services qui ont, de près ou de loin, trait au SEO

Google vous fournira également les meilleurs outils pour votre site web. Google Analytics vous permettra d’analyser toutes les sources de trafic et autres statistiques de votre site, tandis que les Google Webmaster Tools vous aideront à débusquer vos erreurs et à voir votre site comme Google le voit. Google AdSense et Google AdWords vous permettront également de passer de l'autre côté de la barre et d'aborder le référencement payant.

Tout ça, nous le verrons ensemble dans ce cours, en même temps que nous aborderons toutes les facettes du référencement de votre site web !

Les règles volatiles que Google ne communique pas

La dernière chose à savoir à propos du référencement est le fait que Google ne communique pas sur ses critères de pertinence. À part le département Search Quality évoqué plus haut, personne ne sait réellement comment Google évalue votre contenu.

Mais alors ? C'est quoi ce tutoriel ? Tu bosses pour Google ?

Pas vraiment, et moi-même, je ne connais pas ces critères de manière exacte. Le fait est, que si Google ne communique pas, des centaines de milliers de tests ont été effectués ces dernières années sur des points particuliers pour comparer la manière dont le moteur positionne les contenus. À partir des résultats de ces tests, on est capable de connaître assez précisément le comportement de Google, et de là, on sait ce qu'il faut faire pour qu'un site soit bien référencé. On sait donc aujourd'hui comment créer des contenus SEO-Friendly. Le but de ce cours va être de vous initier à ces techniques de référencement : vous verrez que l'on va avoir beaucoup à faire !

  • Le référencement consiste à optimiser son site pour obtenir une meilleure place dans les moteurs de recherche.

  • Votre trafic et la survie de votre site dépendent de votre place dans les résultats de la SERP de Google.

  • Nous nous concentrerons dans ce cours sur Google, car il monopolise le marché des moteurs de recherche.

  • Google vous propose une suite d'outils qui vous aideront dans votre tâche d'optimisation : créez un compte Google !

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite