• 40 heures
  • Facile

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

Ce cours existe en livre papier.

Vous pouvez être accompagné et mentoré par un professeur particulier par visioconférence sur ce cours.

J'ai tout compris !

Un site web, une arborescence, des URL ! (2/2)

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Vous allez voir dès à présent pourquoi il est important de hiérarchiser son contenu dans son arborescence. La raison que je vous ai donnée dans le chapitre précédent, c'était celle de la densité de mots-clés dans votre URL... seulement ce n'est pas tout ! Il y a aussi une autre cause à cela : le Google Juice (ou jus de lien) !

À défaut de se lancer dans l'agroalimentaire, Google nous offre encore tout un concept de référencement, que l'on va devoir décortiquer ensemble, car le connaître sera l'une des clés du succès de votre référencement.

Le Link Juice ou Jus de lien !

Le Google Juice ! (ou Link Juice)

Un nouveau concept en SEO

Le Google Juice est vraiment un concept très important en SEO, et ne pas le connaître pourrait vous coûter quelques points en SEO. Heureusement, nous sommes ici pour l'apprendre. Vous allez voir, ce n'est pas bien compliqué.

Cette petite précision étant faite, répondons à la question que vous vous posez certainement depuis le début de ce chapitre.

Mais c'est quoi le Google Juice ?!

Pour bien comprendre le Google Juice, nous allons devoir comparer votre site web à un ensemble de gobelets dans lequel coule un liquide : le Google Juice. Chaque page de votre site constitue un petit gobelet différent d'un autre. Ainsi, vous avez autant de gobelets que vous avez de pages web sur votre site. Voici à la figure suivante une image dans laquelle le gros gobelet qui se trouve tout en haut est la page d'accueil de votre site web. Essayez de projeter cette image sur votre site, bien que je sais que ce n'est pas très évident.

Ces gobelets représentent vos pages web.
Ces gobelets représentent vos pages web.

Ces gobelets ne vont pas rester vides très longtemps. Google va y verser du jus, du Google Juice pour être exact. Cependant, Google a toujours le souci de la précision et il ne va pas le faire n'importe où. En fait, il ne va pas chercher bien loin et va tout de suite voir que le gobelet le plus élevé est votre page d'index : « / ». Ainsi, tout bêtement, Google va verser tout son jus de référencement ici, comme dans la figure suivante.

Google verse son jus dans la page d'accueil de votre site web
Google verse son jus dans la page d'accueil de votre site web

C'est très bien, mais nos autres gobelets sont un peu vides, non ? C'est votre site, donc vos gobelets. Vous êtes donc libres de faire des petits trous dans votre page d'accueil, pour laisser le jus couler vers un autre gobelet. Et puisque c'est ce qu'il faut faire, on va jouer le jeu à fond et faire des trous un peu partout pour laisser le jus couler partout sur notre site (voir la figure suivante).

A vous de faire en sorte que le jus de Google s'écoule dans l'ensemble de votre site web
A vous de faire en sorte que le jus de Google s'écoule dans l'ensemble de votre site web

L'idéal est que chaque page web reçoive une partie du jus. L'un des gobelets a été volontairement mis à l'écart : aucun jus n'y coule pour vous montrer que c'est vous qui choisissez où vous voulez faire couler votre jus. :)

Euh excuse-moi, mais je n'ai rien compris. Tu ne veux pas plutôt me dire à quoi ça sert de m'avoir expliqué ça ?

Google va verser tout son jus dans votre page d'index. En gros : il va verser tout votre potentiel de référencement dans votre page d'index. Par la suite, ce potentiel, c'est à vous de l'acheminer vers toutes vos autres pages web en perçant des petits trous dans votre page d'accueil pour laisser le jus tomber vers vos autres pages web. Au final, plus une page contiendra de jus, plus elle sera importante pour Google.

Si vous faites cela (et c'est bien sûr ce qu'il faut faire) votre page d'accueil va perdre un peu de Google Juice, mais au profit de vos autres pages ! Il n'y a pas le choix, il faudra faire des concessions ! Cependant, faites bien attention, car si votre page présente deux liens vers deux pages différentes, le Google Juice qui sera acheminé sera moins concentré pour chacune des pages. De même si elle présente 3, 4, 5... liens. Ainsi, les pages qui contiendront le plus de Google Juice et de manière la plus concentrée à la fin, seront les pages qui auront le meilleur potentiel de référencement et qui pèseront le plus lourd dans la balance lors de l'indexation par Google. C'est là que hiérarchiser son contenu prend tout son sens, et c'est également là qu'il va falloir penser à l’arborescence de son site. Comme je vous l'ai dit, un site qui possède vingt pages ne se divise pas de la même manière qu'un site qui en possède plusieurs milliers. Vous devez acheminer le jus de manière intelligente : à travers votre arborescence. C'est toujours vis-à-vis de ce jus que devez penser à diviser vos contenus.

Acheminer le jus à travers son site

Transmettre le jus aux autres pages

Les liens hypertexte

Voilà maintenant plusieurs minutes que je vous parle sans arrêt de créer des trous dans des gobelets/pages web. Alors il y a forcément une question que vous vous posez :

Comment est-ce que je peux acheminer le Google Juice à mes autres pages ? Tu parles de percer des trous dans les pages depuis tout à l'heure… Il y a une balise HTML <hole> ou quelque chose dans le genre ?

La réponse est non, bien sûr ! En fait, c'est tout bête. Pour percer un trou dans votre page web... il faut tout simplement utiliser un lien HTML avec la balise <a>. La page qui recevra le jus sera la page qui sera renseignée dans href. Par exemple, si dans index.html je crée un lien <a href="jerecoislejus.html" />, la page jerecoislejus.html recevra du jus de la part de la page index.html.

Au final, l'idéal serait qu'au moins un lien pointe sur chaque page de votre site pour l'ensemble de votre site web. Ainsi, vous ne prendrez aucun risque : toutes vos pages recevront un peu de votre jus. Googlebot et vos visiteurs seront donc ainsi capables de trouver toutes les pages de votre site web. Dans le cas de Googlebot, c'est également comme cela qu'il va pouvoir indexer toutes vos pages, en lui donnant des liens vers ce que vous voulez qu'il indexe. N'oubliez pas son fonctionnement : il ouvre tous les liens d'une page, et il envoie le code HTML à Google si on ne l'en empêche pas.

Aucun lien ne mène vers le gobelet tout en bas à droite.
Aucun lien ne mène vers le gobelet tout en bas à droite.

Vous pouvez voir qu'aucun lien ne mène vers le gobelet tout en bas à droite. Ceci étant, je vous conseille de créer un lien vers ce gobelet, car encore une fois, au moins un lien doit mener vers chaque page de votre site. Pour la suite, sachez quand même que votre page d'index ne doit envoyer du jus qu'à vos sections majeures, et c'est à elles ensuite, d'acheminer ce jus vers les autres petites pages. Comme vous pouvez le voir dans cette image, il n'y a aucun Google Juice qui coule de la page d'index tout en haut vers les petites pages qui se trouvent au troisième rang. :)

En somme, n'ayez pas la main trop lourde sur les liens. À vous de voir comment vous souhaitez acheminer votre jus, mais retenez bien qu'une page qui contient 3 000 liens ne sert à rien, puisque le potentiel de référencement devient trop divisé. Vos pages ne pèseront donc presque rien.

Ne gaspillez pas bêtement votre jus !

Attention aux 404 !

Ne perdez pas votre jus

La première chose à laquelle il va falloir penser lorsque l'on achemine du jus, ce sont les erreurs 404. Vous vous souvenez très probablement qu'il n'y a pas longtemps, je vous disais qu'il ne fallait en aucun cas que Googlebot tombe sur un lien qui donne sur un 404. Si vous voulez connaître la raison pour laquelle je vous avais dit cela : c'est le Google Juice !

En effet, un 404 correspond à une perte de jus. Le 404 not found indique que la page que vous avez demandée n'a pas été trouvée. Ainsi, cela correspond à faire un lien dans une page (un trou dans un gobelet) avec à l'arrivée aucune ressource (aucun gobelet où le jus arriverait). Le jus tomberait alors dans le vide et serait perdu. C'est donc du potentiel de référencement bêtement gaspillé. Voici en image ce que donne un 404.

Le jus tombe ici dans le vide, il est définitivement perdu
Le jus tombe ici dans le vide, il est définitivement perdu

Ce jus, il ne faut justement le perdre en aucun cas. Voilà pourquoi je vous dis que la pire abomination pour votre site web serait d'avoir des 404 en pagaille. Je pense que l'on ne pourra jamais empêcher d'avoir des 404 sur son site, mais on peut toujours les limiter. Limiter comment ? En passant par une page 404 personnalisée comme nous l'avons vu précédemment. Bien sûr, l'idéal est de n'avoir aucun 404 levé sur son site : une page d'erreur personnalisée ne vous dispense en aucun cas de corriger vos liens morts. :D

Boucher les trous avec rel="nofollow"

Tous les liens comptent pour Google : si un de vos membres crée un lien vers une page sur votre forum, du Google Juice va passer par ce lien… Dans le cas où c'est un 404, vous voilà bien embêtés.

La solution est de passer par un <a rel="nofollow">. En effet, le rel="nofollow" agit un peu comment un bouchon. Le <a> crée un trou puisqu'un lien est créé, mais il est immédiatement bouché par le rel="nofollow". Ainsi, ceci permet à votre communauté d'utiliser des liens, mais sans agir sur votre Google Juice.

C'est bouché ! Le Google Juice ne passe pas !
C'est bouché ! Le Google Juice ne passe pas !

Vous gardez ainsi toujours la main sur votre référencement. Si vous ne voulez pas que vos membres aient la possibilité d'influer sur votre Google Juice, n'hésitez pas à programmer quelque chose qui ajoutera un rel="nofollow" aux liens sur vos forums. Pour des sites où le contenu est généré à 100 % par la communauté, le problème sera quand même plus délicat à traiter. À vous de trouver les solutions en fonction de votre site.

Précisions sur le Google Juice

Quel jus est transmis ?

Le pourcentage de jus

Il est très difficile de quantifier le Google Juice qu'une page détient. C'est pourquoi, au lieu de nous demander « Quelle quantité de jus est transmise ? », nous allons plutôt nous demander « Quel pourcentage de jus est transmis ? ». À la base, une page d'index contient 100 % de votre jus, puisque c'est à cet endroit que Google va verser tout le potentiel de référencement de votre site. Pour illustrer, nous allons reprendre les petits gobelets qui symbolisent nos pages web.

Transmettre tout son jus

Pour transmettre la totalité, c'est très simple, vous devez tout simplement créer un lien, et un seul lien d'une page A vers une page B. La page A transmet ainsi 100 % de son potentiel de référencement ; le jus est le plus concentré possible.

Le jus est transmis d'une page à l'autre
Le jus est transmis d'une page à l'autre
Fractionner son jus

Si vous créez deux liens amenant vers deux pages différentes (d'une page A vers les pages B et C), vous allez fractionner votre jus en deux. Ainsi, la page A va transmettre 50 % de son potentiel de référencement aux pages B et C. Pour fractionner encore plus votre jus, c'est très simple, vous devez simplement diviser le jus transmis par le nombre de liens présents sur la page. Si vous avez 10 liens présents sur une page A qui pointe vers 10 pages différentes, ces pages recevront chacune 10 % du jus de la page A. C'est simple et logique.

Le jus est équitablement reversé à chacune des deux pages
Le jus est équitablement reversé à chacune des deux pages

Cas particulier

Cas particulier du rel="nofollow"

Le rel="nofollow" constitue un cas particulier que vous devez connaître. Plus haut, je vous ai dit que vous deviez utiliser un rel="nofollow" pour « boucher » les trous. Vous empêchez ainsi le jus de passer. Cette technique est donc intéressante à utiliser dans plusieurs cas de figure. Je citais tout à l'heure l'exemple des membres qui créent des liens sur les messages des forums : la solution est d'ajouter de manière automatique un rel="nofollow" afin que le jus reste concentré sur les pages de votre forum, et que vos membres ne puissent pas influer sur votre manière de gérer votre Google Juice. C'est intéressant me direz-vous, mais il faut également savoir ce que va faire le rel="nofollow" si vous souhaitez créer d'autres liens. Admettons que vous possédiez une page A qui comprend deux liens :

  • le premier lien est en rel="nofollow" et pointe vers une page B ;

  • le second lien est un lien courant et pointe vers une page C.

Nous avons donc deux possibilités et il nous appartient d'en exclure une. Soit la page C reçoit 100 % du jus de la page A, soit la page C reçoit 50 % de la page A, et le reste ne sert pas. La bonne solution est la deuxième.

La page B ne reçoit plus de jus, par contre, C en reçoit bien 50% et pas 100%
La page B ne reçoit plus de jus, par contre, C en reçoit bien 50% et pas 100%

En effet, un rel="nofollow" ne signifie pas que le jus sera réinvesti dans les autres liens présents sur la page. Cela signifie simplement que le lien sur lequel le rel="nofollow" est placé ne transmettra pas de jus. Saisissez bien cette nuance, car c'est essentiel pour bien comprendre l'action du rel="nofollow". Si vous souhaitez transmettre un jus le plus concentré possible, le mieux est de ne pas créer de liens à tout va. Chaque balise <a>, qu'elle soit en rel="nofollow" ou non, divisera le jus transmis par la page.

  • Le Google Juice est aussi appelé Link Juice sur le web.

  • Il correspond à un jus que Google fait couler sur votre page d'accueil.

  • Vous pouvez (et devez !) transmettre ce jus aux pages de votre site.

  • Ne perdez jamais votre jus avec des 404. C'est la pire erreur que vous pouvez faire avec le Google Juice.

  • En principe, chaque page web de votre site doit être ciblée par un lien quelque part en interne.

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite