• 12 heures
  • Moyenne

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

Ce cours est en vidéo.

Vous pouvez obtenir un certificat de réussite à l'issue de ce cours.

J'ai tout compris !

Mis à jour le 17/11/2018

Distinguez évaluation sommative et formative

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Les différents rôles de l’évaluation

L’évaluation diagnostique est une évaluation qui prend place avant le début de la séquence, pour connaître le niveau de début des apprenants. Par exemple, le questionnaire que vous avez rempli au début de ce cours était une évaluation diagnostique. Vous remarquez que, selon vos réponses, vous n'étiez pas invités à lire le même paragraphe. C’est un point essentiel pour une évaluation diagnostique : elle doit servir à différencier les parcours des apprenants. Pour être efficace, cette évaluation doit avoir une fonction d’orientation.

L'évaluation sommative est l’évaluation finale permettant d’attester des acquis de l’apprenant. Bien souvent, elle donne lieu à la délivrance d’un certificat, on parlera donc d’évaluation certificative. Le résultat de l’évaluation sommative est destiné à être communiqué à un tiers, que ce soit un autre enseignant, un organisme de formation, des recruteurs via un CV, un responsable RH, etc.

L’évaluation formative est l’évaluation qui permet à l’apprenant de voir où se situent ses acquis par rapport aux exigences de réussite de la formation. Elle arrive en cours de formation. Toutes les évaluations informelles (que l'on peut également appeler "évaluations pédagogiques") sont des évaluations formatives. Le plus souvent, le résultat de l’évaluation formative n’est communiqué qu’à l’apprenant.

Le moment des différents types d’évaluation

L’évaluation diagnostique arrive par définition en début de formation. Elle peut également prendre place au début d’un module ou avant d’aborder une nouvelle notion.

L'évaluation sommative prend place en fin de formation, mais aussi de séquence, de module. L’enseignant considère que l’apprentissage est fini. Cela implique que l’apprenant n’aura aucun intérêt à revenir sur son travail, même si vous aimeriez très fort qu’il le fasse. Soyons honnêtes : combien d’entre nous ont réellement pris leur stylo vert pour faire la correction de leurs copies de contrôle lorsqu’ils étaient à l’école ?

Quant à l’évaluation formative, elle peut avoir lieu à n’importe quel moment.

Identifiez les types d’évaluation

Au premier abord, on peut se dire qu’il est très facile de distinguer les différentes sortes d’évaluation. Si c’est à la fin, c’est de l’évaluation sommative et si c’est au milieu, c'est de l'évaluation formative.

Concrètement, si, une fois l’évaluation passée, le résultat de l’évaluation est immuable, c’est de l’évaluation sommative.

En revanche, si les résultats de l’évaluation changent si on constate que l’apprenant a progressé, c’est de l’évaluation formative.

Un contrôle scolaire est donc de l’évaluation sommative. Une fois que vous avez reçu votre copie, la note ne bougera pas, même si vous avez compris des choses de la correction.

Plus largement, l’immense majorité des évaluations formelles sont sommatives. Cela veut dire que, quand on pense évaluation, on pense évaluation sommative par défaut. Or, nous verrons que l’évaluation sommative ne favorise pas les apprentissages, contrairement aux évaluations formatives.

J’ai, de façon très générale, un conseil très simple à vous donner. Si votre évaluation n’est pas demandée par le commanditaire, si ce n’est pas une évaluation certificative, avec un but de communication donc, faites une évaluation formative. L’évaluation sommative n’ayant pas d’intérêt pour la formation, bannissez-la. Faites uniquement des évaluations formatives ou des évaluations certificatives, utiles pour le commanditaire.

Oui, vous avez bien compris. Idéalement, les seules évaluations sommatives ayant leur place dans la formation sont celles qui donnent lieu à une certification finale, les évaluations certificatives donc.

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite