• 12 heures
  • Moyenne

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 28/11/2019

Préparez le tournage du cours

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Gardez en tête toutes les étapes du tournage

Facilitez le travail de l'équipe vidéo avec un storyboard

Ces vignettes représentent les différentes étapes du tournage. Elles montrent ce que l'on veut filmer.

On n'est pas dans un film… Pourquoi c'est important de le faire ?

Cela permet de visualiser et de savoir ce qu'il faut anticiper en fonction de :

  1. où et comment se place l'intervenant dans le décor (assis derrière un bureau, debout…) ;

  2. si des intervenants externes sont invités (plusieurs personnes dans le champ ou non) ;

  3. si des saynètes sont prévues (reconfiguration de l'espace et matériel/décor qui change).

À partir de ces éléments, l'équipe vidéo va être en mesure de prévoir :

  • le nombre de caméras (et donc le nombre de caméramans),

  • l'angle des caméras,

  • le nombre de micros et, si beaucoup d'intervenants sont prévus, la présence d'un ingénieur son,

  • l'installation de la lumière et de l'ambiance.

C'est important et cela fait gagner du temps : essayez de le faire dans la mesure du possible.

Il s'agit de faire une vignette chaque fois que quelque chose change dans le tournage :

  • l'arrivée d'un deuxième intervenant dans le champ,

  • la configuration pour une saynète,

  • etc.

Mettez au point une aide visuelle

Si l'intervenant apprend son texte par cœur, cela manquera de dynamisme et surtout, cela aura l'air récité… Ce n'est pas une bonne option. Les apprenants risquent de décrocher.

Mais comment faire pour retenir tout ce qu'il faut dire ?

Pour cela vous avez deux solutions :

  1. concevoir un mémo texte ou graphique,

  2. lire un texte qui défile sur un prompteur.

Listez les points importants et mots-clés

Si vous choisissez de résumer les points importants à aborder dans un mémo, vous pouvez par exemple :

  • Créer une présentation PowerPoint (une slide par vidéo à tourner) avec une liste à puces pour visualiser le fil directeur de ce qu'il faut dire. 

  • Dessiner une mindmap pour chaque vidéo afin d'avoir une vision globale et ne rien oublier.

Quel que soit le support que vous concevez, vous pourrez le placer à côté de la caméra, de manière à ce qu'il soit accessible et lisible par l'intervenant.

Rédigez un script pour le prompteur

Si cela permet d'éliminer une grande part du stress pour le tournage, n'hésitez pas à vous tourner vers cette solution.

On pourrait penser qu'un prompteur est une technologie compliquée, qui coûte cher et qu'on ne voit qu'à la télévision. En réalité, créer un prompteur n'a rien de plus simple !

Il ne requiert pas d'installation sur un ordinateur, c'est un outil en ligne : il faut simplement sauvegarder l’adresse du site pour l’utiliser quand nécessaire. Ensuite, rien de plus simple, il suffit de coller le texte à lire dans le champ prévu. Un clic et le prompteur démarre.

Il dispose des fonctionnalités et options suivantes :

  1. choix de la taille de la police,

  2. réglage de la vitesse de défilement,

  3. gestion de l'espacement entre les lettres et les lignes,

  4. couleur d'affichage : texte noir sur fond blanc ou l'inverse,

  5. possibilité de surligner des mots ou passages importants,

  6. indication du temps qui s'écoule grâce à un chronomètre.

Il existe d'autres outils comme CuePrompter ou FreeTeleprompter mais ils sont moins complets.

Mettez toutes les chances de votre côté

Prévoyez les éléments qui concernent l'image

Pensez à tout ce que l'on verra à l'image afin d'optimiser leur qualité. Cela concerne :

  • la tenue de l'intervenant : privilégiez les couleurs douces, oubliez les rayures.

  • les éléments de décor : un bureau, une lampe, un tableau, des posters…

  • les éléments que l'intervenant pourra montrer face à la caméra : des livres, des objets, voire des créations spécifiquement pour le cours.

Chez OpenClassrooms, certains de nos professeurs n'hésitent pas à être créatifs : ils préparent et conçoivent du matériel fait maison pour agrémenter leurs vidéos de cours !

Voici pour inspiration des vidéos de cours qui font appel à ce principe :

Extrait de cours sur les statistiques, de Nicolas Rangeon, professeur de data science :
Extrait de cours sur l'UX, de Laurène Castor, professeur de design :

Faites au moins une répétition en conditions réelles

Avant le jour J, assurez-vous que l'intervenant soit prêt.

Pour cela, rien de mieux qu'une répétition !

C'est encore mieux si cette répétition a lieu dans la salle de tournage, de façon à ce que l'on se rende compte de ce que cela rendra le jour J.

Si vous pouvez faire appel à quelques séances de coaching, via un professeur de théâtre, ou un expert en prise de parole en public, c'est vraiment bien. Cela a l'avantage de :

  1. rassurer l'intervenant, minimiser son stress

  2. régler les défauts de langage et tics gestuels

  3. travailler sur le niveau d'énergie, le débit de parole, et l'articulation

Même si vous n'avez pas de coach à disposition, vous pouvez quand même travailler sur ces éléments-là. N'hésitez pas non plus à consulter des ressources et vidéos qui vous aideront à optimiser la qualité de la prestation de l'intervenant.

Bonus : Les conseils de Barbara Oakley

Barbara Oakley a écrit, tourné et monté le cours en ligne le plus suivi de Coursera : Learning How To Learn. Elle vous donne ici ses astuces d'experte !

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite