• 10 heures
  • Moyenne

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 07/04/2022

Identifiez ce qu'est un audit de formation

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Un “audit de formation”. :waw:

Ça peut sonner comme une locution étrangère pour certains, voire comme une mauvaise nouvelle quand on observe, dans le champ professionnel, l’effet que peut générer cette expression.

Vous allez découvrir que cette expression n’a rien d’une injure ! Il s’agit d’une démarche utile aux professionnels de la pédagogie et des ressources humaines pour améliorer leurs pratiques

Pour comprendre ce à quoi correspond l’audit de formation, je propose de vous le présenter en trois temps :

  • d’abord sa “famille”, c'est-à-dire la catégorie à laquelle il appartient ;

  • ensuite ce qu’il est ;

  • enfin ce qu’il n’est pas.

La famille des audits

En premier lieu, découvrons donc la famille de l’audit de formation. L’audit de formation appartient à la grande famille des audits. C’est ce terme d’audit qui fait parfois frissonner dans le monde professionnel. On trouve aussi bien des audits RH, financiers, de qualité… Mais qu’ont-ils en commun ?

L’audit est une famille qui a tendance à s’agrandir et à prendre de l’ampleur. Pourquoi ?

Citons trois raisons :

  • La transparence : les organisations doivent justifier de leur fonctionnement.

  • La complexité : dans des organisations complexes, connaître la réalité de l’organisation nécessite d’aller collecter une information sur le terrain.

  • La performance : auditer une organisation permet potentiellement de connaître sa performance par rapport à un référentiel.

Autrement dit, s’il était possible de connaître et de quantifier instantanément l’état RH, financier, qualité ou formation d’une organisation, l’audit n’existerait pas !

Dans cette famille des audits, l’audit de formation fait presque figure de petit dernier. Les audits comptables sont les plus anciens ; les premiers remontent à plusieurs milliers d’années ! Les audits RH existent depuis plusieurs décennies mais la formation n’a été sujette à l’audit qu’après les rémunérations, les relations sociales ou d’autres processus RH.

Dans ce cours, nous aborderons plutôt les audits de performance… mais nous y reviendrons plus tard dans ce chapitre !

Ce qu’est l’audit de formation

L’audit de formation est donc une démarche qui va viser à analyser la fonction formation, ce qui englobe l’ensemble des processus qui permettent à l’organisation de manager, réaliser et évaluer la formation. Cette démarche s’effectue en général par rapport à un référentiel. 

Les référentiels existants

Dans un audit, on peut mobiliser trois types de référentiels différents. Il peut s'agir :

  • D'un référentiel dit « qualité », soutenu par une norme qualité : ISO (9001 ou 29990), NF (NF Service) et qui donne lieu à une certification. On y assimile ici les référentiels qui donnent lieu à une qualification nationale (FFP/ qualification OPQF).

  • D'un référentiel partenarial, qui donne lieu à un label. Certains labels sont locaux (régionaux), comme le Label Certif’Occitanie ou le Label Qualité "Performance vers l’Emploi". D’autres sont nationaux, mais ne concernent qu’un secteur. Par exemple, CléA, qui concerne les organismes de formation qui forment aux savoirs de base.

  • D'un référentiel interne, possibilité souvent mobilisée dans les groupes qui ont plusieurs sites.

Bref, il existe plusieurs types de référentiels qui peuvent constituer le point de départ d’un audit. Quel qu’il soit, dans la mesure où un référentiel est utilisé, un des buts de l’audit sera forcément de mettre en conformité l’organisation par rapport au référentiel.

Les référentiels construits lors de l’audit

Il existe également d’autres types d’audits de formation qui ne sont pas forcément liés à des référentiels existant avant l’audit. Ces audits évaluent souvent la performance (l’efficacité, l’efficience et/ou la pertinence) de la formation, diagnostiquent les raisons des succès et des échecs et proposent des pistes ou des solutions pour pérenniser les premiers et rebondir sur les seconds. On trouve aussi des audits de risque, qui comme leur nom l’indique, évaluent les risques.

Dans tous les cas, l’audit de formation est donc un travail de mesure de la réalité qui nécessite une préparation (déterminer ce qu’on va auditer et comment on va le faire), une phase de réalisation et une phase de communication. Nous détaillerons cela ensemble dans les chapitres suivants.

Ce que n’est pas un audit de formation

L’audit n’est pas un jugement

L’audit de formation, comme je l’indiquais au tout début du chapitre, est souvent mal vu . Certains le décrivent comme une manière de pointer du doigt ce qui ne fonctionne pas, voire comme une critique de leur travail :colere:

Pour remettre les choses à leur place, dans la phrase précédente, il y a du vrai sans contexte et du faux.

Le vrai sans contexte, c’est que l’audit pointe du doigt ce qui ne fonctionne pas. Plus précisément, dans un audit de conformité, l’audit pointe ce qui n’est pas cohérent avec le référentiel. Dans un audit de performance, il pointe ce qui n’est pas efficace ou efficient. Dans un audit de risque, il pointe ce qui constitue un risque. Mais les audits pointent aussi ce qui fonctionne bien ! C’est donc une question d’équilibre. Enfin, si les audits peuvent parfois pointer des choses qui sont désagréables pour certains, il faut aussi comprendre l’audit comme un outil positif, un outil qui vise une amélioration continue de la qualité.

L’audit n’est pas l'évaluation ni le conseil

L’audit de formation est aussi confondu avec d’autres formes proches : l’évaluation et le conseil.

L’évaluation de la formation correspond à un processus où les résultats et processus de la formation sont notés, commentés, évalués. La plupart du temps, ils le sont selon les référentiels subjectifs de chaque évaluateur. Il existe bien sûr des modèles et des outils pour l’évaluation, ce qui permet de rendre celle-ci plus objective. L’évaluation peut donc appartenir au processus d’audit, mais l’audit ne se limite pas à la seule évaluation.

Le conseil, lui, dépasse la logique de l’audit : il est la mise en œuvre d’une ou de plusieurs solutions. C’est la transposition pratique des préconisations. Selon les définitions, le conseil commence pour certains à l’évaluation. Pour d’autres, il commence plus en aval. Ici, je vous propose que nous considérions que conseil = audit + solutions pratiques.

En résumé

  • L’audit de formation appartient à la famille des audits, qui se base sur la démarche collecte / évaluation et diagnostics / préconisations.

  • Il existe plusieurs types d’audits de formation : de qualité, de performance ou de risque.

  • L’évaluation porte un regard sur une situation ; l’audit ajoute à cela une analyse (diagnostic des causes) et des recommandations ; le conseil met en œuvre les recommandations.  

Je vous propose de découvrir les parties prenantes d’un audit de formation dans le chapitre suivant !

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite