Mis à jour le 02/10/2018
  • 10 heures
  • Moyenne

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

Ce cours est en vidéo.

Vous pouvez obtenir un certificat de réussite à l'issue de ce cours.

J'ai tout compris !

Sélectionnez les bonnes plateformes web

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Vous venez de créer votre plateforme de marque personnelle : bravo ! Maintenant que votre marque est claire, il est temps de la mettre en avant et de lui donner de la visibilité. Il y a certains canaux que vous maîtrisez totalement. Votre site ou votre présence offline en sont des exemples. Il y a d’autres canaux que vous ne maîtrisez pas à 100 % mais sur lesquels avoir une présence est souvent essentiel. Les médias sociaux ou plateformes web font partie de cette catégorie.

Pourquoi avoir une présence sur ces plateformes ?

Être visible auprès de la bonne audience

Vous avez défini votre cible dans le chapitre Positionnez-vous sur un marché. Vous savez donc exactement quelle est l’audience que vous visez. En choisissant les bonnes plateformes, vous serez présent là ou cette audience a le plus de chance de vous trouver.

Être référencé

Faites ce test : tapez un nom et un prénom (même totalement au hasard) sur votre moteur de recherche. Vous remarquez que les résultats sur la première page de votre moteur de recherche sont très souvent des profils issus des réseaux sociaux. C’est un fait : les profils sociaux sont extrêmement bien référencés par les moteurs de recherche. Y être, c’est être bien référencé, plus facilement qu’en travaillant le référencement de votre propre site uniquement.

Répondez aux comportements de vos cibles

Où vos cibles vont-elles chercher de l’information sur vous ? Sur le Web dans la plupart des cas et sur certains réseaux ou certaines plateformes en particulier notamment. Si vous n’y êtes pas, vous n’existez pas, tout simplement !

« Le meilleur endroit pour cacher un cadavre, c’est la deuxième page de résultats Google. »

Blague de référenceur, humour SEO 

Derrière cette blague fameuse dans le milieu du Web se cache une réalité : 66 à 80 % des internautes n’iraient jamais au-delà de la première page de résultats Google ! Vous voyez bien l’importance d’être sur ces plateformes bien référencées pour bien positionner votre marque.

Maintenant que vous avez compris pourquoi être sur ces plateformes web, faisons-en le tour. Selon votre activité ou vos objectifs, certaines seront plus indiquées que d’autres. Pour chacune d’entre elles, nous verrons dans quels cas les privilégier, leurs points forts, leurs contraintes et quelques astuces.

Démarrons avec les 8 médias sociaux les plus importants en termes de marque personnelle. Bien sûr, il ne s’agit pas d’une liste exhaustive. Il existe des réseaux de niche pour certaines activités / pratiques, et des réseaux peu ou pas utiles en personal branding, dont nous ne parlerons pas ici.

Quelles plateformes choisir ?

Twitter

Un incontournable pour positionner votre voix comme celle d’un « influenceur » expert de votre secteur / sujet. Twitter c’est le réseau social où tout va très vite et où l’information peut toucher une large cible en peu de temps. C’est le réseau de la spontanéité.

Donnez votre point de vue d’expert en rentrant dans des discussions clés (en utilisant le hashtag - #) et en mentionnant d’autres experts, ou vos cibles. Suivez vos cibles pour savoir ce qui les intéresse, ce sur quoi elles travaillent, et pouvoir y répondre au mieux.
Partagez et relayez du contenu de manière régulière pour devenir une source d’information privilégiée sur votre sujet. Suivez d’autres experts et professionnels pour trouver des contenus intéressants et parfaire votre expertise. 

Twitter est à privilégier si vous êtes dans les métiers de la communication ou du marketing, dans le digital, l’IT et les relations-presse notamment.

Facebook

LE réseau social numéro un à travers le monde. Et donc autant une opportunité qu’un risque pour votre marque personnelle. Utilisez ce réseau principalement pour créer une relation personnelle avec vos cibles ou présenter des contenus photo ou vidéo par exemple.

Imaginons que vous êtes un photographe professionnel qui cherche à travailler en freelance. Que se passe-t-il si les premières photos que l’on trouve de vous en vous cherchant sur Google, ou directement sur Facebook, sont des photos amateurs, prises au téléphone portable dans un cadre privé ? Vos cibles vous feront-elles facilement confiance ?

Imaginez encore que vous ayez construit toute votre marque professionnelle sur des valeurs de respect et de tolérance. Que se passerait-il dans la perception de votre marque si votre cible découvre des messages insultants ou très critiques sur votre compte Facebook ?

Facebook est un média très puissant pour diffuser certains contenus car vous y avez principalement des liens forts (famille, amis…), plus à même de vous aider à diffuser votre message. Mais assurez-vous de ne rendre visible aux personnes hors de votre réseau que le strict minimum, sous votre contrôle.

À utiliser si vous êtes artiste, pour fédérer votre communauté ou dans des professions où le réseau est une clé indispensable (direction artistique, comédien, réalisateur, designer, coach en prise de parole ou développement personnel...).

LinkedIn

Avec plus de 550 millions de membres début 2018, c’est le plus grand réseau social professionnel au monde. Plus qu’un réseau, c’est aussi devenu un média social où les professionnels viennent rechercher de l’information sur leur secteur d’activité et où les experts créent du contenu.

Utilisez LinkedIn pour bâtir votre crédibilité en créant un réseau de qualité, en partageant du contenu engageant propre à votre expertise et en renseignant votre profil autant que possible. Soyez précis dans vos descriptions et utilisez des mots-clés pour émerger dans les nombreuses recherches faites notamment par les recruteurs.

À utiliser dans la majorité des cas pour vous assurer que vous racontez votre histoire et maîtrisez votre message. Aujourd'hui, une présence sur LinkedIn est pertinente pour toutes les professions. On y trouve même des sportifs professionnels ou des artistes, bien que ce soit peut-être pour ce type de profils qu’il soit le moins pertinent.

Instagram

Réseau social de partage d’images et de vidéos courtes, assez proche de Twitter dans ses codes (beaucoup de hashtags et de mentions utilisés par exemple). C’est un indispensable pour votre marque si vous travaillez dans un domaine où le visuel est un élément clé.

Comme sur d’autres réseaux, attention aux photos ou vidéos partagées trop vite sans avoir pensé à l’alignement avec votre marque. Les partages Instagram peuvent être très facilement repris et amplifiés et échapper à votre contrôle.

À privilégier si vous êtes photographe, designer, dessinateur, directeur artistique, restaurateur, créateur d’événements par exemple. Présente assez peu d’intérêt pour des professions en marketing et communication, développement de sites web, community management, RP… si ce n’est partager une facette plus personnelle de votre marque.

Pinterest

Ce réseau vous permet de créer des univers visuels à partir de vos créations et d’images présentes sur le Web.

Pinterest vous permettra également de présenter votre travail de manière très intuitive et professionnelle. Idéal pour partager votre portfolio, vos créations, vos idées et permettre leur diffusion facile sur le réseau en particulier, et sur le web en général. En créant des « tableaux », vous permettez également à vos cibles de pénétrer dans votre univers, de découvrir vos intérêts et de mieux vous connaître avant de travailler avec vous.

C’est un outil indispensable à tous les designers ou directeurs artistiques pour étudier les tendances et chercher de l’inspiration.

YouTube

Sur YouTube, assez peu nombreux sont ceux qui en utilisent vraiment les aspects de réseau social. Pour la grande majorité d’utilisateurs, YouTube sert avant tout à héberger leurs vidéos, ils n’ont pas pour objectif de créer des discussions et de générer des engagements directement sur la plateforme.
Utilisez YouTube pour héberger toutes vos vidéos (nous en reparlerons dans un chapitre suivant pour des idées de contenus vidéo). Elles seront ainsi faciles à partager, que ce soit sur votre site ou sur d’autres réseaux / plateformes.

YouTube peut s’avérer également particulièrement utile non pas pour pousser votre marque et votre visibilité, mais pour enrichir votre expertise et en savoir plus sur vos concurrents.

Slideshare

Si YouTube va vous servir à héberger vos vidéos, SlideShare, qui dépend de LinkedIn, vous permettra de mettre tout le reste. Présentations, PDF, infographies, livres blancs (que nous verrons plus en détail dans un chapitre suivant) y trouveront leur place. Comme pour YouTube, cela vous permettra de partager plus facilement des documents et de les ajouter en un clic à votre profil LinkedIn.

Slideshare vous permet de chercher parmi des centaines de milliers de présentations sur toutes les thématiques, ou presque. Vous pouvez l’utiliser comme une source d’inspiration avant une présentation importante, pour préparer un cours, pour trouver des statistiques… À noter que de nombreuses marques y partagent aussi des contenus.

De plus, vous serez averti lorsque des personnes téléchargent vos contenus ou marquent des pages de vos documents. Vous pourrez facilement retrouver ces personnes sur LinkedIn, les suivre, entrer en connexion ou engager la discussion.

Tout comme YouTube, vous pouvez aussi voir le nombre de vues de vos documents et avoir une idée de votre portée.

Soundcloud

Sur Soundcloud, vous hébergez vos créations musicales, les partagez facilement et permettez aux internautes de les commenter. Son utilisation est un peu plus complexe et moins pertinente pour d’autres types de marques.

Indispensable pour tous les artistes et compositeurs !

Quelques bonnes pratiques réseaux sociaux

  • Entrez dans la discussion : c’est en échangeant avec d’autres membres que vous gagnez en visibilité et émergez.

  • Évitez l’automatisation à outrance : utiliser des solutions pour partager plus facilement ou monitorer vos statistiques, pourquoi pas. Mais évitez que vos comptes sociaux ne soient que des plateformes où vous poussez du contenu sans prendre le temps d’échanger. Cela nuit à votre authenticité, pilier de votre marque.

  • Prenez le temps de la réflexion : que ce soit avant de poster quelque chose ou de répondre à un commentaire, pesez vos mots. Sur les réseaux sociaux, tout peut être amplifié très vite. Ne soyez pas le prochain « bad buzz ».

  • Répondez systématiquement : lorsque vous êtes mentionné, que quelqu’un vous interpelle, répondez. Si la discussion n’est pas agréable, prenez-la en message direct. Donnez de l’importance à tous les échanges, cela se voit et vous valorise.

  • Soyez cohérent : si vous êtes présents sur plusieurs réseaux, assurez-vous de coordonner vos présences pour être facilement identifiable.

  • N’essayez pas d’être présent partout : mieux vaut un ou deux réseaux avec une présence forte et construite que des espaces vides où vous ne prenez pas la parole et ne répondez pas à votre communauté.

Quelques outils pour vous aider à partager plus facilement ou à mieux analyser votre présence, la portée de vos publications, les engagements… :

Il y a beaucoup d’autres plateformes, à vous de trouver celle qui correspondra le mieux à vos usages. Celles proposées ci-dessus sont parmi les plus intéressantes du marché.

Les autres plateformes web utiles

Au-delà des réseaux sociaux, il y a d’autres plateformes sur le web qui peuvent présenter un intérêt dans le cadre du développement de votre marque personnelle. Voici quelques exemples des plus connus et / ou réputés.

Github

Plateforme référence pour tous les développeurs. Une communauté unique pour partager des projets, travailler en équipe et créer de nouvelles opportunités.

Behance et Dribble

Un peu dans la logique de Pinterest, ces plateformes permettent de créer des portfolios en ligne, de les partager et d’échanger avec d’autres créatifs ou des clients potentiels.

Fiverr

Sur cette plateforme, des freelances du monde entier proposent leurs services sur des missions très concrètes, souvent pour des prix très intéressants. Attention, si cette plateforme est intéressante pour vous benchmarker par exemple, ou pour élargir rapidement votre business, elle peut aussi dévaloriser votre travail.

Malt

L’une des principales plateformes pour les freelances en France. De nombreuses entreprises viennent y trouver des prestataires pour des missions ponctuelles dans de nombreux secteurs. Même principe que Fiverr, mais crédibilité renforcée.

Talent.io

Une plateforme dédiée aux emplois dans le monde de la tech où ce sont les entreprises qui postulent. Un concept intéressant et valorisant pour vous !

Upwork, 404works, Codeur sont également d’autres plateformes de freelances pour tout type d’activités.

Comment choisir ? Quels critères ?

Ces réseaux et plateformes ne sont que des exemples, et vous pouvez être un peu submergé par leur nombre. À vous de trouver celles qui semblent les plus pertinentes par rapport au positionnement de votre marque, à vos cibles et à vos objectifs. Voici quelques aspects à prendre en compte dans votre choix :

  • Concurrence : où sont vos concurrents ? Une fois que vous le savez, décidez si vous vous mettez en compétition directe sur les mêmes plateformes ou si vous mettez en place une stratégie différente.

  • Référencement : assurez-vous d’être présent sur les plateformes les mieux référencées sur des requêtes qui vous concernent (exemple : « Je cherche un freelance » / « Trouver un community manager «»). Les sites qui sortent en premier sont ceux où vos cibles iront faire leur sélection.

  • Publicité : certaines plateformes investissent massivement pour être repérées par vos cibles (exemple : Malt). Soyez sur les plateformes qui sont les plus visibles.

  • Possibilité de mise en avant pour vous : sur certaines plateformes des profils sont mis à l’honneur régulièrement. Demandez-vous comment se font ces mises en avant et si vous pourriez en bénéficier.

  • Tarifs : certaines plateformes sont payantes. Comparez les abonnements des différents outils pour voir lesquels vous apporteront le plus de valeur pour vos activités et vos objectifs.

C’est justement pour cela qu’il est intéressant également de créer votre propre site, pour maîtriser à 100 %, non seulement les aspects visuels, mais aussi la pérennité de votre présence. C’est ce que nous verrons plus tard dans le cours. Pour l’instant, je vous propose un focus sur votre profil LinkedIn.

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite