• 8 heures
  • Facile

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 28/11/2019

Découvrez votre portefeuille de compétences

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Pour construire votre projet professionnel, vous devez être conscient de vos compétences ainsi que de vos qualités. Vous devez savoir les citer, les expliquer et les relier à votre expérience, vos réalisations et vos ambitions.

Chaque projet professionnel est différent, car il est spécifique à un individu. Votre vécu est unique, et il en va de même de l'éventail de vos atouts.

Cette phase d'identification est incontournable. Ce sont vos qualités et vos compétences qui définissent quel professionnel vous êtes. Ce sont des éléments clés que le recruteur examine en premier pour sélectionner les candidats.

Qu’est-ce qu’une compétence ?

Les compétences sont souvent utilisées dans le vocabulaire courant. Elles sont constituées de savoirs (des connaissances), de savoir-faire (des techniques opérationnelles et observables) et de savoir-être (des qualités comportementales en situation de travail).

Une compétence montre donc ce que vous savez réaliser dans un contexte professionnel. C'est ce qui justifie en grande partie votre rémunération et les responsabilités que l'on vous confie.

Voyons de plus près ce qui permet à un recruteur d'évaluer vos compétences !

Vos savoirs

Vous avez accumulé un très grand nombre de connaissances à travers les années, les rencontres, les lectures, les enseignements reçus et vos expériences. La plupart du temps, vous n'êtes pas conscient de l'étendue de vos connaissances.

La vraie question est de déterminer quelles sont les connaissances utiles et transposables en milieu professionnel.

Vos savoir-faire

Ce sont des savoirs pratiques, techniques que vous pouvez mobiliser pour effectuer une tâche, une action, une production. On parle aussi de "hard skills" parce que ces compétences produisent des résultats concrets, observables et donc plus faciles à évaluer !

Par exemple, un développeur web sait créer un site web ; un boulanger sait fabriquer du pain ; un infirmier sait faire une piqûre, etc.

La question à se poser est simple : "Qu'est-ce que je sais faire ?" :euh:

Vos savoir-être

Ce sont vos compétences "comportementales", c'est-à-dire vos attitudes, réactions et comportements en situation professionnelle. Ce sont donc des manières de vous adapter à différents contextes en mobilisant les bonnes qualités au bon moment afin d'être le plus efficace possible. 

Le savoir-être représente donc des qualités comportementales que vous savez mobiliser en situation professionnelle.

Quelques mots pour évoquer les savoir-être :

Confiant

Communicatif

Organisé

Pédagogue

Adaptable

Fiable

Rigoureux

Entreprenant

Réactif

Énergique

Responsable

Intuitif

Optimiste

Collaboratif

Concentré

Solidaire

Inventif

Tolérant

Diplomate

Décideur

Les soft skills, tout le monde en parle, mais... C'est quoi ?

Dans le monde d'aujourd'hui, tout bouge vite, donc il faut s'adapter à plusieurs métiers dans une seule carrière, changer régulièrement d'outils et de méthodes de travail. Globalement, les entreprises ont de plus en plus besoin de personnes capables d’apprendre, de réfléchir et d’interagir efficacement. Avec cette nouvelle logique, on s’éloigne de plus en plus de l’importance des diplômes et des expériences passées.

La capacité d'apprentissage, la capacité d'adaptation au changement sont donc des facteurs clés de réussite. Être curieux, faire preuve d'audace, oser expérimenter et savoir se faire confiance sont des critères appréciés par de nombreux recruteurs.

Les entreprises ont de plus en plus besoin de fonctionner en intelligence collective : comprendre, inventer, travailler, transférer les compétences collectivement, en équipe ou en groupe projet. Les compétences techniques deviennent rapidement obsolètes.

Dans certains postes, les soft skills peuvent devenir plus importants que les hard skills. Pour faire simple, savoir s'adapter devient mieux valorisé que simplement savoir faire.

C'est un sujet qui prend de plus en plus d'importance, et c'est votre valeur ajoutée ! Donc identifiez bien vos points forts en matière de soft skills.

Identifiez vos qualités

Vous connaissez tous cette question à laquelle vous pouvez être confronté en entretien : « Pouvez-vous me citer vos qualités et vos défauts ? »... Oups, pas facile ! o_O

Alors c'est le moment d'y répondre avant de vous retrouver face au recruteur et... d'improviser !

Liste de qualités
Liste de qualités

Exercice : à partir de cette liste, sélectionnez les 5 à 10 qualités qui vous ressemblent le plus. Reliez ces qualités à des situations précises dans lesquelles vous avez pu les mettre en application. Vous pouvez vous aider pour cela des retours que vous avez pu avoir de la part de vos professeurs, parents, amis, employeurs... Au besoin, interrogez ceux qui vous connaissent bien !

Comment formuler une compétence ?

Vous savez maintenant ce qu’est une compétence. Mais comment formuler une compétence pour la rendre aisément identifiable par vous et facilement compréhensible pour un recruteur ?

Une manière simple de formuler une compétence consiste à former une phrase ainsi :

  • Commencez par : “Je suis capable de”.

  • Ajoutez un verbe d'action. Il en existe de très nombreux, donc vous éliminerez le verbe "être". Pour vous inspirer, voici un exemple de liste : Liste de verbes d'action -cadre d'emploi.fr

  • Ajoutez l’objet de l’action. Dès que vous utilisez un verbe d'action, il est facile de préciser l'objet, puisque cela répond à la question : "Vous faites quoi ?" Par exemple piloter un projet, concevoir un site web, animer une réunion... 

  • Enfin, ajoutez un élément de contexte. Il apporte des précisions pour sortir de la généralité (quel type d’objet ? pour quoi faire ? dans quel cadre ? etc.).

Je suis capable de présenter un rapport d'activité dans une assemblée générale d'entreprise
Exemple de formulation de compétence

Pourquoi le contexte est-il important ?

Le contexte détermine les circonstances dans lesquelles vous êtes capable d’agir. Un même métier s'exerce dans de multiples environnements qui vont varier en fonction :

  • de la taille de l'entreprise ;

  • du secteur d'activité ;

  • de votre niveau de responsabilités ;

  • du type de mission, de clientèle, de management ;

  • du pays...

Il est donc important de préciser dans quel environnement vous êtes capable de réaliser cette action, de mettre en œuvre votre compétence.

Ainsi, cette compétence, dans un autre contexte, donne une précision importante : la capacité à travailler en anglais :

Je suis capable de présenter un rapport d'activité en réunion d'équipe en anglais
Formulation de la compétence dans un autre contexte

De la même manière, vous pouvez préciser : "Je suis capable de faire collaborer des professionnels dans un contexte multiculturel."

Comment illustrer ses compétences ?

Dans certains cas, on vous demande d’illustrer vos compétences par des réalisations. On appelle cela des “preuves de compétences”. 

Vous devez donc réfléchir à l'avance à ces questions :

  • Quand avez-vous mis en œuvre cette compétence ?

  • Dans quelle situation précise ?

  • Quels ont été les résultats, les objectifs atteints ?

Certains métiers justifient de constituer un portfolio de vos réalisations. Celui-ci intègre, selon votre choix, un diplôme, un mémoire, un lien vers un site internet que vous avez réalisé, des vidéos... toujours en lien avec vos compétences affichées !

Des sites tels que wataycan.com vous permettent de créer votre e-Portfolio en ligne, toujours accessible. 

En résumé

N'ayez aucun doute là-dessus, vous avez des compétences ! :D

Néanmoins, il faut prendre le temps de revisiter vos expériences, votre vécu, vos apprentissages et vos réalisations. Cette prise de recul est indispensable afin d'être précis, complet dans votre approche et de savoir expliquer clairement au recruteur en quoi vous êtes compétent pour le métier que vous visez. Rendez-vous donc dans le prochain chapitre pour identifier vos propres compétences !

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite