• 6 heures
  • Facile

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 01/03/2022

Préparez votre entretien en 5 étapes

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Nous allons donc préparer votre entrée sur scène. :magicien:

Voici les 5 étapes essentielles pour réussir vos entretiens de recrutement. Vous allez :

  1. affiner votre connaissance du poste et de l'entreprise  ;

  2. préparer minutieusement votre "pitch" de présentation (nous le verrons dans le chapitre suivant) ;

  3. identifier des questions que le recruteur va probablement vous poser et préparer vos réponses ;

  4. construire votre image de candidat : vos vêtements, votre attitude ;

  5. préparer les documents utiles pour l'entretien comme on prépare son cartable la veille de la rentrée !

5 étapes de préparation
5 étapes de préparation 

Étape 1 : affinez votre connaissance du poste

Vous allez, une fois encore, vous immerger dans les différentes informations collectées concernant le poste et l'entreprise.

Parfois, plusieurs semaines se sont écoulées depuis que vous avez rédigé votre lettre de motivation. Vous avez postulé à des dizaines de jobs ; il faut rafraîchir vos idées, tout remettre au clair dans votre esprit et vous focaliser sur ce job et cette entreprise !

Vous allez donc ouvrir votre tableau de suivi, prendre des notes concernant les contacts, les dates, relire votre lettre de motivation, le CV transmis et rouvrir l'offre de recrutement.

Reprenez votre décryptage de l'offre

Pour bien préparer votre entretien, la première étape est d’affiner votre compréhension de l'offre d'emploi.

Vous avez déjà fait ce travail afin de rédiger votre lettre de motivation. Cette fois, vous devez vous projeter dans l'entretien et préparer vos mots, vos phrases...

Vous allez donc relire attentivement les informations suivantes :

  • la description de l'entreprise ;

  • le libellé exact du poste et son rattachement ;

  • les missions confiées et les enjeux éventuels ;

  • les outils et méthodes utilisés ou préconisés ;

  • le profil recherché : diplôme, langues, expérience... ;

  • les qualités professionnelles attendues ;

  • enfin, les informations "contractuelles" : temps de travail, statut, rémunération, lieu de travail...

Préparez vos arguments

Vous avez déjà réfléchi à vos points forts, aux expériences que vous devez valoriser et qui prouvent vos compétences et vos qualités pour ce poste.

De même, vous allez rédiger des phrases afin de présenter ces expériences, toutes ces preuves de votre capacité à réussir dans le job ! Vous êtes déjà en train de préparer des éléments de votre pitch de présentation. ;)

Un exemple d'offre décryptée afin de préparer l'entretien
Reprenez votre offre décryptée afin de préparer l'entretien

Faites des recherches sur l’entreprise

Vous devez tout connaître de l'entreprise, ou presque !

Le recruteur peut vous poser la question : "Que connaissez-vous de notre entreprise ?" Vous serez préparé. Soyez sélectif et synthétique ! Pour répondre à cette question, 1 à 2 minutes suffisent. Le but est de prouver votre intérêt, pas de raconter au recruteur l'histoire complète d'une entreprise dans laquelle il travaille !

Si le recruteur ne vous pose pas la question, ce n'est pas grave ! Vous pourrez au cours de l'entretien mieux comprendre les informations qu'il vous communique et surtout préparer de bonnes questions parce que vous aurez une vision globale de la situation.

Vous aurez donc fait des recherches plus précises et plus approfondies que lors de la première analyse de l'offre. Vous allez vous trouver face à un professionnel du secteur, du métier, à un salarié de l'entreprise et peut-être à votre futur boss !

Je vous conseille d'écrire en 5 à 10 lignes maximum ce que vous avez compris :

  • de l'entreprise, de son organisation géographique, hiérarchique et humaine ;

  • de son activité : ses produits, ses clients, son marché, ses concurrents...

  • de ses projets de développement, ses enjeux, ses engagements.

Il sera intéressant aussi de bien comprendre comment elle communique.

  • Quelle image veut-elle donner ? Comment apparaît-elle sur son site web, sur les réseaux sociaux, dans les articles, sur son blog, dans des campagnes de publicité ?

  • Quelles sont les valeurs affichées ? Imprégnez-vous de ses valeurs et demandez-vous en quoi elles rencontrent les vôtres.

  • Si vous êtes client de l'entreprise, réfléchissez à ce que vous pensez de cette entreprise en tant que client, ce que vous appréciez... 

Analysez les recrutements en cours. 

  • Si de nombreux postes sont ouverts, cela signifie que l'entreprise se développe et que vous aurez probablement affaire à un professionnel du recrutement pour le premier entretien. Il vous interrogera sur votre parcours, vos qualités, votre intérêt pour le poste et l'entreprise. A priori, il ne se lancera pas dans des validations de compétences techniques...

  • Si un ou deux postes sont ouverts, il est possible que vous soyez reçu par votre manager potentiel. Dans ce cas, l'entretien sera plus orienté métier, technique, organisation du travail... 

Par exemple, vous irez chercher des informations sur :

  • le site institutionnel de l’entreprise (organigramme, effectif, implantations…) ;

  • les réseaux sociaux de l'entreprise ou son blog ;

  • les sites web de ses concurrents ; 

  • les rapports annuels (chiffre d’affaires, résultats…), la situation financière, par exemple sur infogreffe ;

  • les magazines professionnels, les newsletters ;

  • les forums où les clients peuvent donner leur avis sur les produits et services.

Vous allez en profiter pour préparer des questions à poser au recruteur. Ces questions doivent vous amener à éclaircir certaines informations concernant le poste, l'entreprise ou ses projets de développement.

Par exemple, selon les informations que vous avez déjà collectées :

  • Quels sont les projets de développement de l'entreprise dans les prochains mois ?

  • Quelles sont vos priorités de développement à l'étranger ? 

  • Quelles sont les missions prioritaires parmi celles décrites dans l'offre ?

  • Quels sont les outils que vous utilisez ?

  • Comment est constituée l'équipe ?

  • Comment s'organise le processus de sélection ?

Étape 2 : Préparez votre pitch de présentation

Le pitch est une brève présentation de vous, qui permet au recruteur de comprendre rapidement quels sont vos atouts pour le poste.

Vous allez donc préparer ce discours de quelles minutes en sélectionnant les meilleures informations vous concernant, les arguments chocs, les expériences les plus représentatives. C'est un peu votre page de pub. :soleil:

Étape 3 : Identifiez les questions possibles et préparez les réponses

Mettez-vous à la place du recruteur. Imaginez que vous devez recruter et que vous recevez un candidat qui est "vous" !

Quelles sont les questions que je poserais à sa place ?

Vous êtes le recruteur et vous jouez maintenant le rôle du détective dans le camp de l'employeur ! Toutes les questions qui permettent de creuser votre profil, vos compétences, vos choix, vos ambitions ou vos centres d'intérêt sont bienvenues.

Lâchez-vous : Qui est vraiment ce candidat ? Quels sont ses atouts ? Pourquoi dit-il qu'il a managé une équipe alors qu'il vient de finir ses études ? Combien de temps est-il resté en Australie et pourquoi avoir choisi ce pays ? Quel est vraiment son niveau d'anglais ?

Les questions peuvent notamment viser à comprendre la cohérence de votre parcours

  • Y a-t-il des “trous” dans votre CV ? Si oui, préparez-vous à les expliquer et à montrer ce que vous avez acquis comme compétences pendant ces moments. 

  • Avez-vous changé de voie, pris une année de césure, repris une formation différente ? C'est un atout, si vous racontez une histoire cohérente et sincère. Expliquez votre cheminement - sans vous justifier, vous n'êtes pas coupable ! ;)

Expliquez donc les raisons de vos changements, de vos ruptures dans certaines situations compliquées. Racontez dans quel contexte vous avez été amené à choisir cette orientation. Vous montrerez ainsi qui vous êtes, votre courage face à certaines difficultés, votre capacité à vous poser de bonnes questions, à vous adapter à différentes situations. Expliquez aussi en quoi cette expérience vous a permis de grandir, ce que vous en avez appris sur vous notamment.

Voici des exemples de questions que le recruteur peut vous poser :

  • Qu’est-ce qui vous intéresse le plus (le moins) dans le poste proposé ?

  • Comment voyez-vous l’évolution de votre profession ?

  • Pouvez-vous détailler telle expérience ? Les compétences développées ? Les résultats de vos actions (chiffres, livrables, etc.) ?

  • Dans quel contexte votre dernier contrat s’est-il terminé (fin de CDD, licenciement, etc.) ?

  • Quels sont les obstacles que vous avez rencontrés dans vos missions ?

  • Qu’est-ce qui vous attire chez nous ?

  • Quelles sont vos prétentions salariales ? Vos souhaits d’évolution ?

  • Quels sont vos points forts / faibles ?

  • Avez-vous d’autres propositions en cours ?

Étape 4 : Construisez votre image

Réussir un entretien d’embauche ne repose pas uniquement sur votre expérience professionnelle, mais aussi sur votre attitude et votre comportement.

Le recruteur va donc vous observer, analyser vos réactions, vos comportements. Il veut également évaluer si vous allez vous plaire dans l'entreprise, et réciproquement ! L'objectif est aussi de vérifier que vous correspondez aux valeurs de l'entreprise, à ses modes de communication et à son type d'organisation du travail.

Avant l'entretien

Vous allez donc vous préparer à entrer en scène. Vous devez choisir votre costume, préparer votre texte et répéter votre rôle... Comme un artiste ! Attention, le rideau va bientôt se lever. :soleil:

Vous allez lire les textes que vous avez préparés concernant la présentation du poste ou votre pitch. Quelques conseils pour bien vous exprimer oralement :

  • Articulez et parlez suffisamment fort... pas trop fort quand même.

  • Ne parlez pas trop vite... le stress peut vous amener à accélérer.

  • Entraînez-vous à raconter votre histoire pour que ce soit fluide ; lâchez vos textes et entraînez-vous à le faire spontanément avec vos mots, comme cela vient !

Comment m'habiller ?

Vous avez examiné le site web de l'entreprise ? Souvent, sur la page emploi ou "qui sommes-nous ?", des photos montrent l'environnement de travail, les dirigeants et les collaborateurs.

Vous devrez adopter une tenue adaptée au style de l'entreprise, mais aussi :

  • À votre style personnel. Soyez à l'aise dans vos vêtements, ne vous déguisez pas ! Ne vous imposez pas le tailleur jupe/talons ou le costume si vous n’en portez jamais. 

  • Au poste auquel vous postulez. Par exemple, un poste en salle de restaurant suppose une présentation plus stricte qu'en cuisine !

  • Au secteur d'activité : chaque secteur a ses codes vestimentaires. Vous pourrez faire preuve de plus d'originalité si vous postulez dans la pub ou la mode que dans la banque !

Il s’agit de trouver le bon compromis entre ce que vous êtes (vos habitudes vestimentaires, vos préférences…) et les codes vestimentaires du métier, du secteur d'activité et de l’entreprise. Le recruteur y sera sensible, à vous de cumuler des "bons points". ;)

Pendant l'entretien

Là aussi, vous devez soigner votre comportement et conquérir le recruteur !

"On n'a pas deux fois l'occasion de faire une première bonne impression..." Vous allez donc veiller à ces premières secondes d'entretien :

  • Vous serez ponctuel : au bon endroit, au bon moment.

  • Préparez votre première phrase :  " M. X, bonjour, je me présente "Prénom-Nom". Je vous remercie de me recevoir."

  • Soignez votre poignée de main : vous ne devez pas broyer la main de votre interlocuteur, mais votre poignée de main doit être franche, ferme, dynamique !

  • Vous regarderez le recruteur droit dans les yeux et vous serez souriant. :)

De même, soignez votre sortie ! Plusieurs options sont à retenir :

  • Résumez les points sur lesquels vous avez trouvé un accord : "je vous recontacte la semaine prochaine", " je vous confirme ma disponibilité"...

  • Remerciez le recruteur pour son temps, l'intérêt qu'il porte à votre candidature, la richesse de l'entretien...

  • Dites "au revoir" aussi bien que vous avez dit "bonjour" !

Étape 5 : Préparez les documents utiles pour l’entretien

On arrive rarement en entretien les mains vides.

De manière générale, il sera utile de reprendre l'offre, vos notes concernant l'entretien téléphonique, ou les e-mails déjà reçus.

  • Imprimez au moins l'offre, votre CV et votre lettre de motivation.

  • Prévoyez de rassembler vos notes dans un seul support ; n'hésitez pas à les synthétiser.

Rassemblez les documents utiles
Rassemblez les documents utiles

Au minimum, je vous invite à emporter avec vous :

  • une pièce d’identité, sinon vous risquez de ne pas passer les contrôles de sécurité ;

  • de quoi prendre des notes : un carnet et un stylo ;

  • votre agenda : si le recruteur vous propose un prochain rendez-vous lors de l'entretien, vous pourrez aussitôt le confirmer et prouver votre bonne organisation ;

  • les documents énoncés : l'offre, votre CV et votre lettre de motivation, une synthèse de vos notes préparatoires.

Pour certains entretiens, il pourra être nécessaire d'apporter :

  • vos derniers diplômes afin de prouver leur bonne obtention. Apportez les originaux ou des copies "certifiées conformes" par la mairie ;

  • une liste de 3 ou 4  références avec les coordonnées des personnes qui sont prêtes à vous recommander. Concernant ces personnes référentes, vous les aurez contactées en amont afin de leur demander leur accord et de leur expliquer à quel job vous postulez. Il peut s'agir d'un ancien manager, d'un DRH, de collègues, de professeurs ou de partenaires avec qui vous avez travaillé. 

En résumé

Vous savez maintenant comment préparer votre entretien. Une fois ce dernier terminé, n’oubliez pas de remercier le recruteur pour son temps, sa disponibilité, et toutes les informations partagées !

Laissez une bonne impression, on ne sait jamais. Même si ce poste n'est pas pour vous, ce recruteur peut communiquer votre candidature à une autre entreprise ou vous recontacter dans quelques mois pour un nouveau poste ! C'est très courant ; sur LinkedIn, de nombreux recruteurs échangent entre eux des informations ou des profils de candidats.

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite