• 12 heures
  • Facile

Ce cours est visible gratuitement en ligne.

course.header.alt.is_video

course.header.alt.is_certifying

J'ai tout compris !

Mis à jour le 09/10/2018

Définissez les niveaux de développement par phase de projet

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Le niveau de développement

La Convention BIM doit comporter les attendus sur le ou les niveaux de définition que la maquette numérique doit atteindre aux différents jalons de son élaboration et pendant sa période d’application.

Le BIM Management, en référence aux nombreuses sources bibliographiques sur le sujet, doit au moins spécifier pour chaque classe d’objets :

  • le niveau de représentation : NdR ;

  • le niveau d’information : NdI ;

  • le niveau de documentation : NDoc ;

  • le niveau de complétude : NdC ;

  • le niveau de coordination : NCo.

Le Niveau de Représentation (NdR)

Pour chaque livraison de la maquette numérique, la Convention BIM doit définir le niveau de représentation (NdR). Il se décline selon les 6 niveaux de détail géométrique suivants :

Niveaux de représentation

Il est utile de préciser que certaines classes d’objets peuvent ne pas être modélisées pour certaines livraisons de la maquette numérique. Dans ce cas, les informations relatives à un objet non représenté dans la maquette numérique peuvent être portées par un autre objet.

Le Niveau d’Information (NdI)

Le niveau d’information est la résultante d’une combinaison de propriétés obtenue par les processus d’Usages BIM mis en œuvre. A minima, le niveau d’information pourra faire référence au schéma IFC. L’arborescence des IFC 4.1 ne comporte pas moins de 1 694 propriétés réparties dans 413 jeux de propriétés attributaires et 93 jeux de propriétés quantitatives.

Cette combinaison est spécifiée pour 2 types de configurations de la maquette numérique :

  • La maquette numérique (ou une partie) qui est diffusée pour l’exécution des Usages BIM retenus par la Convention BIM (pour une visite virtuelle par exemple).

  • La maquette numérique qui est diffusée comme livrable BIM d’une phase du projet (au DOE, par exemple).

Il est recommandé que la Convention BIM indique les niveaux d’information requis pour chaque classe d’objets. Il est possible de spécifier une seule combinaison d’informations pour plusieurs Usages BIM.

Par ailleurs, la Convention BIM doit comporter de façon explicite le niveau d’information requis à la livraison de la maquette numérique pour une phase du projet. Il est recommandé que le niveau d’information à la livraison de la maquette numérique soit décliné jusqu’à la liste des propriétés attributaires et quantitatives pour chaque classe d’objets.

Le Niveau de Documentation (NDoc)

Il peut être demandé un niveau de documentation à la maquette numérique. Le niveau de documentation correspond à une liste des documents liés aux objets de la maquette numérique.

Le niveau de documentation est assuré par des propriétés attributaires des objets au format hyperlien vers un document ou une URL.

Par exemple, les attributs des objets de la maquette numérique des ouvrages exécutés devront permettre l’identification de la documentation associée et être disposés dans une arborescence structurée.

Le Niveau de Complétude (NdC)

Le niveau de complétude traduit la possibilité que la maquette numérique  ne soit pas modélisée avec le même niveau de représentation, d’information, de coordination et de documentation pour tous les objets de l’ouvrage.

La maquette numérique peut avoir des niveaux de complétude différents :

  • selon la ségrégation des maquettes ;

  • selon la phase du projet dans le cycle de vie de l’ouvrage.

Par exemple, la maquette numérique d’un hôpital pourra être modélisée partiellement, de sorte qu’une chambre type sera l’objet d’un niveau de définition élevé, tandis que toutes les autres chambres du même type disposeront uniquement d’un identifiant qui renverra à cette chambre type.

De la même façon, on pourra modéliser le ferraillage d’un ensemble poteau-poutre et identifier cet ensemble dans le reste de l’ouvrage sans modéliser les armatures.

Par ailleurs, le niveau de complétude renvoie également aux jalons de modélisation des différents contributeurs. La Convention BIM peut spécifier une modélisation partielle des informations des lots techniques, par exemple pour la livraison de la maquette numérique dans les phases ESQ, APS, voire APD.

Le niveau de complétude de la maquette numérique pour la consultation des entreprises doit être maximal.

Le Niveau de Coordination (NCo)

Le niveau de coordination exprime le niveau de résolution des interférences spatiales, techniques et réglementaires, c'est-à-dire qu'il caractérise et priorise la gestion des collisions entre maquettes. La Convention BIM doit spécifier de façon explicite le niveau de coordination exigé pour la livraison de la maquette numérique.

Le niveau de coordination est croissant pendant les phases de conception et de présynthèse, pour atteindre son niveau le plus élevé pendant les études d’exécution et la synthèse.

Il convient de tolérer un niveau de coordination faible pendant les phases en amont de la conception ESQ, APS et APD. La gestion des réservations caractérise un niveau de coordination élevé de la maquette numérique.

En résumé

Les niveaux de développement permettent de savoir ce que nous devons dessiner, les informations et les documents que nous devons associer à la maquette, et cela de manière temporelle et par phase, généralement.

Nous avons souvent tendance à mettre trop d'informations ou à dessiner trop de détails trop tôt dans le projet. Les niveaux de développement permettent d'incrémenter la maquette juste ce qu'il faut, au bon moment, ni trop ni trop peu.

Exemple de certificat de réussite
Exemple de certificat de réussite